Outernational chez Radio France

Out 2 Outernational, c’est un groupe que j’ai découvert l’été dernier, ils ont été ma première interview américaine  et j’ai été le tout premier média français à les interviewer ( Merci Mamusicale) . Depuis cette fameuse rencontre avec eux, je les ai suivi jusqu’à la fête de l’huma et dés que j’ai su qu’ils passaient à RadioFrance, je n’ai pas hésité.  L’après-midi a été rock’n’roll et j’ai eu ma dose. Je connaissais déjà le lieu pour y avoir déjà été, lorsque j’ai assisté au concert de Guts ( si jamais vous me suivez depuis un moment ) et quelle  joie de revenir dans les locaux de FranceBleu. Quel plaisir de revoir Léo, Miles, Jessy et Nate. Et de chanter avec eux. Un vrai régal pour les yeux aussi niveau prestance scénique , même si je dois vous avouer que j’ai un petit faible pour le guitariste. Les membres du groupe viennent de New York mais se considèrent comme des citoyens du monde. Léo avait mis mon nom sur la liste et je n’avais qu’à me présenter à l’accueil du bâtiment.

Musicalement, je continue aussi à les suivre. Je trouve qu’il y a une grosse progression et qu’ils s’améliorent chaque jour. D’ailleurs , la chanson  » It Stops Today » en est bien la preuve. C’est une chanson inspiré de l’affaire Ferguson mais c’est aussi un message qui s’adresse aux humains, et puis aussi à ce qui se passe dans le monde. De nouvelles chansons ont aussi fait leur apparition et ça me donne un aperçu de leur travail ! Quelle énergie  ça dégage ! Et quelle ambiance surtout ! L’événement était en partenariat avec l’association Zebrock, que j’ai déjà eu l’occasion d’apercevoir à la fête de l’huma, une association qui aide des groupes de rock à se produire.  Les émotions que la musique me procure sont uniques et j’aime ça !

Le rock’n’roll, c’est ma drogue, ma raison de rester en vie et c’est une façon pour moi de lâcher prise. Pendant le live, mes coups de coeur ont été « Futur Rock » et   » Art Goes To Die ». Je ne remercierais jamais assez Léo de m’avoir permis de les revoir sur scène. La musique et les textes sont révolutionnaires , il y a quelque chose de chouette et de différent !  En plus, je me rends compte maintenant qu’ils sont très proche de ce que je veux faire moi. Après le live, une émission a été enregistré et Miles n’a pas hésité à dire qu’ils espéraient révolutionner le monde, le changer. La musique peut changer les choses, tout dépend des personnes qui l’écoutent .

Pendant la chanson  » Futur Rock » nous crions tous ensemble, à coups sûr Outernational révolutionnera le monde du rock comme ils le veulent, l’énergie est communicative et nous participons à cette révolution. Arrive ensuite le tour de  » Beginning is here » puis  « The walking Dead », on chante avec eux, on hurle, c’est un vrai moment de joie et de partage . On hurle encore une fois sur  » It Stops Today » et on se calme un peu  parce que c’est une chanson qui a un message humain, et qui s’adresse à tout le monde sur  » Art Goes  To Die », c’est une énergie encore un peu plus présente, une belle énergie positive qui nous donne le courage de hurler , Outernational est un groupe qui n’a pas peur de dire les choses.  L’énergie est à nouveau sur  » First Among Equals »  où le public est à nouveau très chaud, il y a une ambiance de folie . Certaines les découvre pour la première fois, mais pas moi alors je n’hésite pas à les encourager avec mon coeur et ma voix.

Ensuite vient le tour de  « Fighting Song » où cette fois, on chante. Je connais certaines chansons par coeur alors je n’hésite pas à chanter avec eux.

Ce qui les font vivre, c’est vraiment la scène et ça se voit. On crie un peu plus fort sur « Outernational » et  » Sir No Sir ». Ils me donnent envie d’aimer la vie parce qu’elle est belle. Le show se termine, les lumières se rallument et puis ensuite, nous enchaînons avec une émission enregistré en direct sur FranceBleu.

Que c’est bon de les avoir revu. De New York à Paris, ils amènent  un peu de leur humilité et c’est beau à voir. Un véritable voyage musical au son  de mélodies rock, surtout avec Léo à la guitare qui fait de plus en plus de progrès. ( D’ailleurs, les notes qu’il produit à la guitare sont magnifiques) On dit que la musique apèse les meurs alors pourquoi ne changerais-t-elle pas les choses ? D’ailleurs, dés qu’il m’a vu, Miles n’a pas hésité à me faire la bise,  » hey ! How are you » m’a-t-il lancé.

Et je n’ai pas hésité non plus à prendre Léo dans mes bras pour le remercier du fond du coeur. Moi aussi, je veux changer les choses, c’est ce que je ne cesse de me répéter pour me motiver  » Travaille pour changer les choses » .

Le second groupe a passer, c’était Demi Mondaine, que j’ai connu plus ou moins au même moment que Outernational, et Béatrice la chanteuse a mentionné le groupe en leur dédicaçant un Big Up parce qu’ils sont géniaux. C’est bon, c’est frais, c’est rock’n’roll, c’est tout ce que j’aime ! Set-liste : Future Rock – Beginning is Here – The Walking Dead – It Stops Today- Art Goes To Die- First Among Equals – Fighting Song – Outernational – Sir No Sir – For it All Now

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s