UN EP de 4 titre pour…. Romain Ughetto

Romain Ughetto1

Je n’avais pas encore eu le temps cette semaine de vous faire un article sur la dernière new toute chaude de l’artiste Romain Ughetto . Il s’agit d’un EP de 4 titres , avec les  titres comme   » En Extasie »,  » StripShow »  et  » Pleure » .  Ce qui me touche chez lui ? Sa voix, sa sincérité et sa proximité avec le public.

D’ailleurs, j’adore la mélodie de  » Pleure » même si le sujet n’est pas très cool.  La sortie de cet EP, c’est peut-être une façon de se rapprocher encore plus de ses fans.

Et n’oubliez pas, demain la tournée commence !  Le 1er mai, c’est la fête du travail, mais pas pour les artistes et les bloggeurs ! Il sera à Paris le 30 mai, on attend la date avec impatience

« Days of rock’roll » clip by Europe !

europe-band

Vous devez connaître ce groupe. Forcément. En 2015, ils ont sortis l’album  » war of kings » . Totalement sous le charme, je me suis laissée surprendre d’abord par le clip   » War of kings » et la musique qui prouve bien que non, le rock n’est pas mort !

Du son, de la puissance et du rock, tout y est ! J’aime me laisser aller par la mélodie, crier pour dire que personne ne m’empêchera de rêver. Je ne suis pas une reine, mais je sais que j’ai bien le droit de rêver sur un air rock’n’roll . Les notes à la guitare sont justes superbes !

« Days of rock’n’roll » a un autre message mais tout aussi provocateur. Dans le clip de  » war of kings », on voyait le groupe en live, dans un désert . Pour illustrer cette chanson-là, ils ont faire encore plus fort. Les fans sont là et eux, ils sont sur scène ! Un concert filmé et un fim un peu à l’ancienne, voilà comment je résumerais le clip, alternant passages en noir et blanc, et puis en couleurs. Une vidéo de rockeur, avec un message positif et une invitation à marcher vers l’Esprit ! ( l’esprit du rock’n’roll, n’est-ce pas ? Pas l’esprit sain)

Avec des passages en noirs et blanc au niveau de la vidéo, on assiste non seulement à un concert d’Europe  mais aussi à un film, pour cet album Europe est revenu aux sources, aux racines, aux classiques du rock ! Et ils nous invitent justement à emprunter cette marche vers le rock’n’roll.  J’aime le style de rockeur, avec cette façon de provoquer la religion, de porter un chapelet sur un ensemble noir, c’est carrément une invitation à se lâcher !

La musique de Drop Dead Diva

Drop-Dead-Diva

On parle souvent des séries pour l’originalité du scénario ou pour le jeu des acteurs . Ou même pour ce qui se passe dans les différentes saisons. Mais personne ne parle jamais de la musique, et pourtant, c’est tout ce qui fait une bonne série ( Bon même si, la base, c’est quand même le scénario )

Ce que je remarque toujours, que ce soit aussi bien dans un film ou une série, c’est la musique. Beaucoup d’artistes musicaux ont bénéficies d’une B.O  dans un film ( Imagine Dragons, Tokio Hotel avec Strange dans le film de Tim Burton  » Alice in wonderland », Adèle avec  » Skyfall »,..)

La série Drop Dead Diva m’a énormément marqué pour son histoire mais aussi pour sa B.O . Pour faire un petit synopsis de l’histoire: c’est la jeune mannequin Deb au début qui veut se rendre à un casting, mais en chemin, elle meure brusquement dans un accident de voiture .  Elle monte au ciel et elle retrouve l’ange gardien avec qui elle a RDV . Mais elle veut retourner sur terre et appui sur un bonbon qui va la faire redescendre. Au même moment, l’avocate Jane  se fait tirer dessus et perd la vie. Deb et Jane échangent donc de corps. Deb passe du corps d’un mannequin à un corps  d’avocat avec des formes. Dans le cabinet de Jane, le copain de Deb y travaille et n’arrive pas à se remettre du fait que sa copine est morte, sa meilleure amie l’aide à encaisser le coup. Mais Deb est bel et bien vivante, et compte bien le leur faire savoir.  Tous les épisodes vont se concentrer autour de ça. En tout, il y a 6 saisons, il me semble. Mais j’aime la musique de cette série parce qu’elle est pop, fun.  Et qu’elle traite d’un sujet tragique avec humour, parmi mes coups de coeur  » Shake It » et « Free ». Peut-être justement pour cette aspect positif de la vie. C’est fun, c’est drôle et c’est bon !

J’ai fini cette série en un temps record. L’histoire d’avocat m’a vraiment pris aux tripes et on y apprend beaucoup de vocabulaires juridiques. Et puis, pour bien apprendre à parler anglais, c’est idéal. Mais bon, ce qui m’a surtout plus, c’est le message à travers la série . Sans vous révéler la fin, la morale c’est aimer quelqu’un pour son âme, et  non pas pour son apparence.

Du sucre dans la douche !

DOP

Je vais vous présenter un article un peu spécial, que je n’ai encore jamais fait mais il y a une première fois à tout ! J’ai eu un vrai coup de coeur pour les nouvelles senteurs de la marque Dope, je possède celui à la madeleine ( que j’utilise en ce moment) . La madeleine, c’est le gâteau que je préfère. Déjà parce que c’est un biscuit très simple et qu’on peut le tremper dans le thé, ça reste tout aussi délicieux. D’ailleurs, le rituel après les révisions, c’est la petite madeleine avec le thé ( Oui, j’adore me faire ce petit rituel depuis que j’ai lu Proust…) . Je possède aussi celui parfum bonbon cola, et ça sent vraiment le bonbon, un souvenir d’enfance , ça me rappelle quand je mangeais ce genre de choses. (Non que je ne peux plus maintenant )

De 1948 à 1957  Dop est la star du radio circus et fait chanter les foules. La foule était censée  désigné le meilleur chanteur et crier :  » Dop, Dop, il a été adopté par Dop ! »  Dans le cas contraire, la foule criait :  » Allez donc vous faire laver la tête. Avec Dop, c’est toujours un plaisir  » à cette époque, partout en France  et à Bruxelles, près de 4 millions de français se lavaient les cheveux avec la marque. Vous l’aurez compris, Dop, au départ, c’est du shampooing !

En 1952, Dop créé le fameux berlingot , conçu à l’origine pour servir d’ échantillons de  shampooing, mais finalement, cela deviendra un produit à part entière, que les français apprécieront beaucoup ! De 1952 à 1958, le petit garçon nommé Rodolphe deviendra l’icône de la marque et réclamera à la télévision :  » Moi, je veux un berlingot ! » En 1993 ( l’année de ma naissance donc) : les formats P’tit Dop séduit les plus jeunes avec leurs formes de poissons qui flottent dans le bain ( L’enfance est une si belle époque)  avec la formule  » qui ne pique pas les yeux et évite les noeuds »

En 1998, Dop lance ses produits en forme de berlingots, avec des parfums venant de chaque région française. La marque offre donc un tour de France, qui possède donc les senteurs des produits de chaque région. En 2011,Dop lance une gamme Douche Nature, en partenariat avec l’ONF pour la protection des forets et des plages. 2012, Dop se lance dans le shampooing pour adulte et propose une gamme pour cheveux à l’huile d’argan. Le produit a d’ailleurs été reconnu meilleure innovation de l’année 2012 ! Coté savon, il y avait la gamme  » Senteur de Province » gorgé d’odeur venant du sud de la France.

En 2013, la marque sort une gamme  » plaisirs aux parfums gourmands et inoubliable de notre enfance » , l’année où est sorti le savon parfum madeleine ! ( c’est très agréable sur la peau et ça rappelle vraiment l’enfance, d’ailleurs peut-être que la marque s’est inspiré de Proust, pour le parfum)  Et enfin, en 2014 , Dop lance une nouvelle collection de douches dans la gamme  » douceurs d’enfance » aux parfums des confiseries des enfants : Pain d’épice, Bonbon Cola,  Guimauve et Pomme d’Amour.

Pour le coup, c’est vraiment bien réussi. On ne se lasse pas de l’odeur, et ça donne envie de retomber en enfance . Indéniables coups de coeurs pour celui à la madeleine et au bonbon cola, que je vous conseille vivement d’essayer !

Muse nous charme avec le clip de  » Dead Inside »

Muse

Je l’attendais avec impatience : Le dernier clip de Muse, illustrant le morceau  » Dead Inside » !  » Bring me back to life, Muse !  » J’aime sur musique depuis tants d’années, ils ne cesseront de me surprendre !

La scène que représente la chanson se passe quelque part, dans un endroit clos.  Pour l’occasion, le groupe s’est entouré de deux danseurs venant de l’émission américaine  » so you think you can dance » .Pour être vraiment franche, ce sont eux les stars du clip. Le groupe est en fond, et observe.

Mon avis ? Bon ! J’aime beaucoup ce concept de vidéo, et ça nous montre que Muse ne fait pas juste de la musique pour l’écoute, mais aussi pour la danse. parce que oui, pour moi, entre musique et danse, il n’y a qu’un pas à franchir !  Dans cette vidéo, le voix laisse place au corps sur le rythme de la musique. Le solo musical me donne envie de frissonner, ils ont les notes justes pour nous toucher. Sans compter les images. Et la voix de Matthiew Bellamy, toujours aussi envoûtante.

Dans cette vidéo, Muse s’efface pour laisser la lumière à d’autres artistes. d’ailleurs, ça me donne envie de moi aussi, un jour, peut-être danser sur cette chanson ! C’est un nouveau concept, que le groupe n’avait pas exploré mais ça exprime tout à fait l’esprit sombre et romantique de la chanson. bref, moi, j’aime et je dis oui !  C’est une belle façon aussi de laisser place à l’art .

Si vous ne l’avez pas encore vu, courez-y, il est vraiment bon !

Vinyl Buyers’ Club

Disque

Je vous propose aujourd’hui un article qui n’a rien à voir avec ce que j’ai déjà fait. Enfin, si un peu ça parle de musique, bien entendu. Il s’agit d’un disquaire indépendant situé à Amiens , le  » Vinyl Buyers’ Club » , noter que c’est un jeu de mots avec le film  » Dallas Buyers Club » dans lequel Jared Leto joue un des personnages. Vinyl Buyer’s Club est situé à Amiens, en Picardie.

Le but de ce disquaire est de faire partager la musique sur un support qui n’est autre que le vinyle. Je trouve que c’est une idée tout simplement génial sachant que le disque physique tend à disparaître. Et si le vinyle revenait à la mode ? Leur idée est de valoriser l’objet, de réinvestir l’idée de simple cadeau (  un CD, c’est un cadeau ). D’ailleurs, quand vous vous inscrivez, les membres vous envoie directement chez vous un vinyle, souvent en édition limité.

à travers cette expérience, qui n’est autre celle de l’idée des passionnées de musique, il faut revoir le monde de la musique comme quelque chose de magique et de surréaliste. L’idée est née alors que le fondateur, Edouart Fontaine, était aux pays-bas pour un an , pour ses études.  Il passait son temps libre chez un disquaire situé  juste à coté de la fac, et il y passait tout son temps libre. De retour en France, il a voulu partager cette passion . Alors, oui, c’est une bonne idée . En France, il n’y a pas beaucoup de disquaires, ils sont plus connus pour être à Londres ou à Amsterdam. Mais je suis pour que ce projet marche ! De Amiens à Paris, il n’y a qu’un pas à franchir… Et ensuite de Paris à Los Angeles…

Et si nous nous mettions tous en marche pour faire revivre l’industrie du disque et surtout celle du vinyle ? http://vinylbuyersclub.com 

 » The end of Babel » de Eyes of Verona

eyes-of-verona-musicians-band

Eyes of Verona, c’est un groupe de rock français que je connais depuis un petit moment déjà. Au début , on les comparait au groupe américain paramore. Depuis, le groupe a pris ses marques , surtout avec une voix aussi mélodieuse que rocailleuse.  Le titre de la chanson me parle parce que cela fait référence à mythe de la tour de Babel, une ville qui ne cesse de se construire, encore et encore. Ce rock me donne des frissons, me donne envie de courir et de sauter partout ! En concert, il doit vraiment y avoir un public déchainé ! ça crie et ça hurle , et vous le savez maintenant, j’adore quand les femmes chantent dans un groupes de musiciens ! Le titre  » Renovatio » a été joué à Vérone, en Italie , en acoustique, preuve de leur succès en Europe !

Vous pouvez dire ce que vous voulez mais mes notions en littérature me sont très utiles ( et en grammaire française aussi) . dans le groupe, ils sont 4 , alors je vous présente :  Sophie – Vocals ,  Sam – Guitar,   Mat – Guitar,  Nico – Bass, Sof – Drums.  La fin de la tour de Babel, c’est aussi la fin de la construction de la tour, n’est-ce pas ?  Métaphoriquement, on se construit tout au long de notre vie et on apprend aussi, beaucoup ! Donc, ouais, peut-être qu’au fond de nous, nous sommes un peu comme des tours de babel qui ne cessent de nous construire ( étymologiquement, Babel vient de brouiller : pas construit)

Musicalement, on démarre avec du piano, la voix de Sophie mélodieuse avant de brusquement rugir avec les guiare, la basse, la batterie et puis la voix qui vient compléter l’harmonie.  » You knows who I am ». Actuellement , le groupe est en tournée en Angleterre mais reviendront en France à partir du 19 mai pour un concert à Paris .

Pour l’occasion, j’aurais le plaisir de les avoir en interview. Forcément, j’ai plus que hâte !

Amen : vive le rock’n’roll avec Halestorm

halestorm Vous devez connaître ce groupe, ou peut-être pas, donc je suis là pour vous le faire découvrir ( ou peut-être que vous le connaissez parce que vous suivez l’actualité de The Pretty Reckless de près étant donné qu’ils sont partis en tournée ensemble). Mais je ne me suis jamais éloignée de mes origines du rock , même si je découvre de nouveaux univers . Ecrire et écouter de la musique , c’est primordial pour moi, surtout en période de révisions, c’est ce qui va faire que je va faire que je vais réussir ! Alors, on y croit à fond et on se motive ! Alors aujourd’hui, mon coup de coeur américain rock, c’est Halestorm, un groupe américain originaire de Pennsylvanie . Ils ont venus faire un concert à Paris un soir au Bataclan, la prochaine fois, j’y serais . le rock, c’est un voyage comme la musique. Un voyage à travers les époques puisque c’est un style intemporel. Halestorm, c’est une jeune femme au chant et à la guitare, son frère à la batterie donc Lizzy Hale Vocals, Guitar,  Arejay – Drums , Josh Storm – Bass, Vocals, Joe Storm – Guitar, Vocals . Ils ont signés chez Atlantic Record. Fort de leur succès, ils remplissent des salles aux U.S et jouent une musique rock à la limite du métal . en 2015, ils sortent leur album  » Into the Wild » un disque qui respire la fraîcheur du rock, dans les bacs depuis le 12 avril .

C’est puissant, c’est rock, c’est bon ! N’hésitez pas à aller découvrir leur chansons via youtube ou Itunes. Parmi les chansons qui m’ont conquise,  peut-être  » I miss the Misery » qui me projette dans un putain d’avenir , qui me donne une voix qui ne cesse de me répéter que je vais y arriver. Il faut juste se donner les moyens pour réussir et foncer. J’aime les voix féminine qui hurlent, en plus, de ça ! Les femmes au pouvoir dans ce foutu monde du rock. Et puis, j’aime les sensations que me procure la guitare. Je suis également fan de « Amen » qui démarre doucement avant  de virer brusquement avec le refrain qui commence par ça  » My love, my sexe, my drug ». Et puis, si on veut aller plus loin, c’est une façon aussi de dire  » Amen, merci de m’avoir fait comme je suis » .  Les rockers ne veulent pas provoquer la religion, mais c’est un thème dont ils s’inspirent très souvent. Alors cet amour pour le rock, je le partage et je le donne !  » My life, My God, My sexe, My drugs, My Church, My pray, I’m not afraid »

Breaky Boxes nous éblouit avec Twenty

Breaky Boxes

Le rock français remonte peu à peu dans mon coeur, surtout quand les groupes viennent de Paris.  Entre deux révisions, je vous parle de  » Breaky Boxes » . C’est frais, c’est bon, et c’est motivant ! Moi, ça m’évoque celle à qui j’aspirais quand j’étais plus jeune, mais maintenant, je suis vraiment celle que je veux. Et parfois, on me propose vraiment de très bons groupes.

Musicalement, c’est un rock frais et mélodieux qui nous emporte dans leur univers. Le clip de  » Twenty » est extrait de leur EP  » After All » . Dans le groupe, ils sont quatre alors laissez-moi mettre en lumière … Jean-François Moortgat : Chant / Guitare, Brice Sibille : Basse, Valentin Queval : Guitare,  Simon Bouttard : Batterie . Un très bon groupe à suivre donc ! Ils seront en concert le 20 mai , au Pop In.  C’est un clip tout en noir et blanc qu’ils nous proposent, mais ça reste cool et sympa à écouter ! J’aime bien la justesse des accords et la voix mélodieuse.

à leur actif, il y a déjà le clip de Hollywood tout en anglais avec un son mélodieux et une bonne rythmique et la vidéo de Night Out, plus rock, plus puissant. Peut-être que c’est la chanson qui me correspond le mieux.  ça correspond à mon état d’esprit aujourd’hui : bosseuse et rebelle !

Alors moi, je valide ! N’hésitez pas à aller écouter

Les délices de Nina par Nina Ricci

Les Délices de Nina

Nina Ricci, c’est au départ une jeune femme qui s’appelait Marie et qui a donné son pseudo à sa maison de création. Une styliste, ou plutôt comme on dit en anglais « Fashion Designer ».  Les parfums de chez Nina Ricci sont très certainement parmi mes préférés, déjà pour l’odeur qui est propre à la marque mais bien aussi, et surtout, pour toutes les histoires qu’il y a autour de ce parfum.

Pour les différentes éditions du parfum en forme de pomme, dans le film, la jeune fille blonde va chercher le parfum, se laissant guider par un signe.  Je suis vraiment fan de leur films, parfois .  Dans un des films, la mannequin se mets même au chant, chose que j’ai beaucoup apprécié, moi qui suis une passionnée de musique !

Pour la même édition  » Le tentation de Nina  » ( que je possède et dont j’adore l’odeur ) ,  le film a été conçu en partenariat avec la maison  » Ladurée » , le créateur a bien sûr rencontré le pâtissier afin qu’il puisse lui expliquer son projet . Le parfumeur Olivier Creps et le pâtissier Vincent ( disponible sur la chaîne youtube de ladurée) . C’est un film qui s’ouvre sur une petite boîte qui contient le parfum avec la même musique, qui est propre à la marque encore une fois.

La caméra s’ouvre sur une ville, peut-être bien une ville imaginaire, elle fait le tour de la ville, on aperçoit un panneau publicitaire où on voit le petite chaperon rose avec la pomme dans les mains ( le parfum) et puis plus la caméra avance, plus on entre dans l’univers dans la boutique de Ladurée, un univers pour le coup tout en rose  avec des macarons tout aussi beau.  à l’intérieur de la boutique, une montagne dorée représenté par des macarons  et des boîtes roses refermant le parfum. La montagne tourne, les macarons s’envolent et ce sont bien les flacons du parfum qui apparaissent . Et voilà !  La pomme est croqué, pour illustrer que Nina a bien céder à la tentation.  L’idée est de retranscrire la tentation de Nina, dans un macaron, un macaron rose du coup !

La nouvelle édition limitée « Les délices de Nina » a aussi eu son film, mais pour le coup, c’est très original. Tout d’abord, cela commence par  » La vie est un jeux délicieux » et ensuite, la conception du film se fait comme un jeux vidéo qui se déroule à Paris, on reconnait notre Dame, les bateaux mouches sur la scène . On voit des cygnes, ( remarquer le jeu de mots entre les signes et les cygnes)  de loin et puis, ensuite, on a l’aperçu d’un jeu, comme pour un casse-brique, mais avec des pâtisseries. Concernant l’odeur de la fragrance, il me semble que ça doit être sucrée, l’idée est de jouer justement sur la gourmandise. Après la tentation, quoi de mieux que les Délices ?

Pour ma part,  je pense que la vie est une tentation : on doit la croquer à pleine dents, sans pour autant oublier ses règles.  Alors, oui, croquez la vie à pleine dents, ne vous souciez pas de ce que les autres pensent, foncez et vivez la vie à fond ! Parce qu’on ne s’en rends pas toujours compte mais elle mérite carrément d’être vécue !