« Straight Ahead » le premier album de French Tobacco

French Tobacco

Vous le savez parce que je n’arrête pas de le répéter: c’est la plus belle découverte musicale cette année sur la scène française, je veux bien sûr de French Tobacco et de son album qui est une merveille.  Les textes sont entièrement en anglais, puisque l’artiste a effectué une tournée des pubs londoniens qui lui a permis de trouver sa maturité artistique et de se trouver lui-même musicalement.

On démarre l’album avec « Cry », le titre grâce auquel je l’ai découvert. Une ballade, parce que ce morceau me donne envie de me balader et de chanter, c’est le commencement d’une aventure qui va durer 11 titres. Chaque aventure à un nom.  Alors on enchaîne la suite avec  » The view » un peu plus doux, un peu moins rythmé mais avec ce timbre de voix  que j’aime tant, en concert c’est vraiment un garçon qui nous invite à le rejoindre sur son chemin, sur le disque c’est aussi quelqu’un qui nous invite à le rejoindre. C’est doux, c’est bon, on ressent des frissons.

« Little Howl » est sifflé au début et ensuite chanter, c’est un juste milieu, une harmonie.  Que m’évoque le titre ? Une ballade dans le foret, au son de la guitare acoustique. La musique me laisse légèrement mélancolique, mais je suis comme ça.  Les sifflements font penser à quelque chose de bon, qui n’a pas de faim.   » Running » fait parti des titres que j’écouterais cet été, entre deux voyages. Comme le titre l’indique, ma vie c’est courir alors cours pour ne pas perdre de temps, autant courir  après la jeunesse et la vie. Sans oublier de siffler.  Le rythme est rapide, ça s’écoute, on se laisse bercer, en vacance ou ailleurs.  » You’re my sugar » Le sucre-d’orge qui représente la vie. « On my knees » possède une musicalité plus douce, et Sacha n’hésite pas à chanter en poussant sur sa voix, mais cette fois telle une berceuse. Une berceuse ou une ballade, le titre oscille entre les deux et nous invite à prendre la route, pour nous trouver.

« Hello » est le morceau qui nous emmène sur la route, en voiture avec nos amis. Ou tout simplement avec un/une amie parce que la vie nous apprend que des vrais amis, on en a très peu.  Donc  » Hello ! Tu viens prendre la route avec moi ? » semble nous dire l’artiste. Une invitation au voyage, et à la liberté.

« Deep Asleep » a une mélodie plus douce, qui nous caresse en douceur, comme un murmure avec une voix féminine. C’est une chanson qui me touche, de par sa voix surtout.  Sur la plupart des chansons, Sacha ne fait pas que chanter, il siffle en rythme et c’est agréable à l’écouter. On siffle pour quelqu’un qu’on aime, mais là peut-être que c’est pour la valise, la guitare. ( en fait, la valise, c’est la guitare de Sacha quand il joue seul)

« La chanson d’Emily » est une chanson d’amour mais rythmé, une discussion entre deux personnes adultes, qui ne terminera pas. Mais à mesure qu’on avance dans la discussion, on se laisse convaincre et charmer, et puis, ben après, on danse. Comme pour se réconcilier après une dispute

« Our own story » va nous conter une histoire. Notre histoire. On ouvre un livre et on va suivre une jeune fille tout au long des pages. Une jeune fille qui cherche la liberté, et qui cherche aussi à s’en sortir, avec l’aide de son courage. Bon, j’avoue je me reconnaît un peu aussi dans ce disque mais ça veut dire que l’album me touche et c’est le but d’un artiste : toucher les gens !

« Nothing But Sunshine » un titre qu’il avait évoqué dans notre interview parle ici de rupture . Une rupture amoureuse mais avec la douceur de la musique, on ne s’en rends pas compte. Parfois, une rupture, c’est comme un pansement qu’on retire , c’est brutal au début et puis ça se cicatrise avec le temps. Alors que là,  c’est tout doux, c’est sensuel, le rythme est doux , et la guitare aussi  » On my Skin » . C’est comme si on te disait :  » On se sépare, mais on se retrouvera alors n’est pas mal pour ça » .  La fin du voyage est là , si à un moment on est partis en voiture à deux sur les routes, à un moment on nous raconte l’histoire d’une jeune fille. Cette chanson marque la fin mais aussi le début d’une nouvelle aventure.

 » La chanson d’Emily » version acoustique  nous accompagne une dernière fois, mais pas sur les routes cette fois. Sous les étoiles.  Alors, je vous recommande largement ce disque. C’est un de mes gros coups de coeur. Les morceaux que je préfère sont « Running  » et  » Hello »  pour les mélodies et pour ce qu’elles me font ressentir.

Ce garçon à la voix unique est un coup de coeur, au-delà de son charme, c’est un talent unique qu’il possède.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s