Soirée Longueur d’Ondes au Pan Piper avec 3 minutes sur Mer et Robi

LO_Avatar Tout d’abord, encore merci au magazine Longueur d’Ondes pour l’invitation et merci au rédacteur en chef qui m’a reconnue et  salué . Quel plaisir de revenir dans cette salle. Je commence à vraiment bien connaître le lieu  : la scène, la salle, le bar.  La première partie, c’est 3 minutes sur mer  qui débarque sur scène.  Une soirée placé sous le signe du rock’n’roll et de la bonne humeur. Les morceaux sont bons, les textes sont en français, je sens une atmosphère rock’n’roll qui me fait frissonner . Ils démarrent avec  » Catapulte », un titre qui respire la liberté et qui nous plonge dans un esprit libre   » Lancez-moi à l’aide d’une catapulte s’il le faut » le clavier me touche, et on avance doucement au son de la voix. Puis c’est  » L’eau chaude » qui enchaîne la suite, la voix nous envoûte et on va en rythme. Et ensuite c’est  le temps d’un titre  avec des influences du slam il s’agit de  » Alouette », où le public se laisse aller   c’est  l’oiseau libre qui cherche à s’envoler, en fait nous sommes tous des oiseaux qui cherchons à être libre et à nous envoler. Il y a un jeux sur les lumières et un bon rythme.  On pense de façon positif avec « Optimiste » et vient ensuite le morceau que je préfère  » Nos enfants des autres », on enchaîne ensuite avec  » Il fallait que ça passe » et on termine avec  » Le jardin » .

Les notes sont douces, pour laisser un peu de place à la voix.  Ils ont un charme et du talent. Le style musical est bien travaillé, et ils savent où ils nous emmènent.. Un titre où le chanteur s’exprime sur fond musical. La mélodie est douce, rythmé, on se laisse aller.  C’est aussi un cri de colère. Dernier morceau et c’est fini, mais le groupe quitte la scène sous les applaudissements. Le rythme avec les  » Ha » en choeur est beau à voir en live. Pour la suite, les titres s’enchainent, le public semble les apprécier. Il y a du rythme, de la mélodie bien travaillée, du travail, de la recherche sur le style et c’est touchant. Restons optimiste, ils quittent la salle sous un tonnerre d’applaudissement. Robi, la tête d’affiche de la soirée, fait danser les foules et la parisienne a un air de Christine and the Queen, en plus recherché musicalement ( ce n’est que mon avis personnel) .

Robi, c’est le nom de scène de la chanteuse Chloé Robineau.  Elle commence la soirée par  » Nuit de fête » , une réflexion sur le genre humain ou plutôt une accusation envers quelqu’un qui croit tout connaître, bref l’humanité quoi .

Parce qu’on apprend tout au long de la vie et que rien n’est jamais acquis. Le style est  pop/rock mais le public est invité à partager et à danser.  Les nuits de fête, ce sont souvent des moments entre paradis et enfer. La musique est douce, elle nous plonge dans une ambiance musicale et cinématographique.  C’est le moment pour  » à cet endroit » , un doux morceau.

Et puis « être là » arrive, être là au bon moment pour saisir les bonnes choses comme provoquer sa chance, il faut juste avoir le temps d’être là.  Musicalement, c’est doux et c’est agréable aussi sur  scène. Elle est sensuelle est elle fait ressortir cette sensualité, c’est comme si la musique la possédait.  » Ma route » a un rythme enfantin, les paroles sont chantés comme une mélodie rythmée. Le bassiste, Valentin, chante avec elle  et on se laisse aller, sur la route. L’harmonie est belle, pas le temps de s’arrêter, il faut continuer sur la route.  La technique du bassiste, Valentin, est juste énorme : il joue sur sa basse comme sur une guitare.  » Les fleurs » est un titre plus doux, plus acoustique.

 » Devenir fou »  est un titre rock, qui invite à la folie. Chloé fait ressortir justement cette folie sur ce titre , elle joue sur sa sensualité  » Par ta bouche » nous laisse en suspens, parce que c’est par la bouche que le son passe et que cette fille, si belle, donne son énergie.  » On ne meurt plus d’amour » m’évoque quelque chose musicalement, comme une danse, un combat mais aussi un appel, un appel pour que les autres écoutent. C’est une belle composition, et la voix est parfaite. Elle respire l’esprit libre. Et la danse, la liberté dans la danse.   » L’éternité » a des influences enfantine, parce qu’on aimerait tous vivre éternellement et aussi peut-être parce qu’enfant, on veut devenir adulte mais une fois adulte, on veut rester enfant, le texte commence par  » J’aurais pu » mais  » J’aurais préférer » . Jeu de lumière.

Rien n’est aussi  bon que ce que je ressens à ce moment-là : la liberté. On termine en beauté la soirée avec  » Il se noie » , le public en rythme et la chanteuse se déchaîne sur scène, elle est faite pour ça: pour permettre aux gens de se sentir bien dans sa musique. Un rappel pour  » La cavale » le titre de son album. Elle a déjà tout une grande, j’ai vu en elle une femme qui incarnait le lâcher-prise et le chic parisien.

Une belle soirée et de belles découvertes. Pour 3 minutes sur mer, le titre que j’ai préféré est peut-être  » Cage » pour sa thématique et la voix , pour Robi, le morceau coup de coeur c’est surement  » On ne meurt plus d’amour » pour ses paroles et sa musique, sans oublier la voix qui me touche, bien sûr . La chanteuse  a tout d’une grande, elle cavale au galop, sans jamais se retourner derrière. Merci aussi au manager de Robi, qui m’a reconnue parce qu’il s’occupe aussi  de Demi Mondaine (d’ailleurs, ils vont sortir un nouvel album bientôt), avoir la reconnaissance des professionnels de la musique est juste fou, énorme.  Parce que, oui, on est tous sur les mêmes longueur d’ondes. Photos de la soirée disponible en cliquant sur le Facebook du magazine ici 

Publicités

3 réflexions sur “Soirée Longueur d’Ondes au Pan Piper avec 3 minutes sur Mer et Robi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s