Selena Gomez participe a The Voice U.S

Je suis si fière de suivre son parcours depuis des années ! C’est la nouvelle très chaude du jour : a tout juste 23 ans, la chanteuse Selena Gomez sera mentor dans la prochain édition de The Voice U.S .

J’ai remarque que beaucoup de ses fans la préfèrent en tant qu’actrice et beaucoup disent qu’elle ne sait pas chanter ! La preuve que non . Comme Shakira et Chris Martin avant elle, Selena donnera des conseils aux candidats pour qu’ils soient les meilleures.

Selena est donc bel et bien une chanteuse confirme, contrairement a ceux que certains pensent !

IMG_2918.PNG

Publicités

« West Ends Kids » by New Politics

NewPolitics

Vous devez connaître, non ? On va faire un tour du côté du rock américain.

Le groupe Fall Out Boy et Andy ( le chanteur du groupe BVB, si je ne m’abuse) font une apparition dans le clip. Récemment coup de coeur pour la chanson  » West End Kids »  de New Politics, qui est une plongée dans un jeu vidéo. Mais à travers ce clip, on peut voir que les F.O.B  eux, sont restés des enfants dans leur tête et ont l’air de bien s’amuser.

Le fait d’utiliser le thème du jeu vidéo est assez amusant. Parce que les jeux vidéos ne sont pas du tout la vrai vie et sont donc rangés dans un monde à part. ( attention, je ne parle pas des gamers, bien sûr… Case à part) . Le titre est dansant, si jamais il est joué en concert, ça va danser dans le public.

Enfin, il va y avoir des moments calmes avant d’exploser en sautant. Au fond, nous sommes tous des enfants, ou presque.  Dans un jeux vidéo, on dit Game Over, pas dans la vie. Non, dans la vraie vie, on se dit  » On continue ? « 

Mika nous présente le clip de « Staring At the sun »

Mika

C’est le soleil qui vient éclairer ma journée ! Mika a dévoilé aujourd’hui le clip de la chanson  » Staring at the sun » extrait du dernier album. Si vous me suivez, vous savez que c’est le morceau que je préfère.
Et pour le coup, l’artiste nous offre un clip tout en simplicité . Au début, on le voit allonge dans une barque , sur la mer et face au soleil.

La video me fait légèrement penser a celle qui illustrait la chanson  » Rain » dans un album précédant, sauf que celui-ci était très sombre. Pour celui-la, tout se passe sous le soleil .

L’artiste se jette dans l’eau et semble retrouver sa liberté une fois sur la terre ferme.
Et puis, il marche. Il semble chercher quelque chose. Il descend dans une grotte et tente de l’explorer avant d’aller voir sur l’ile. Quand il trouve le feu, c’est une forme de liberté. A l’époque de la pré-histoire, c’est pareil.
Il nous motive avec sa belle énergie et sa gestuelle. A la vue du clip, j’e ai des frissons !
Au sein de la chanson, Mika semble chercher la liberté. Elle peut se trouver sur une ile ou face au soleil, mais nous devons nous laisser vivre en liberté.
Le clip des vacances, qui nous emmène directement au Paradis. Et d’ailleurs, il y a aussi une version anglaise de la vidéo, mais celle dont je vous parle est ma préférée.

Assez paradoxal, non ? Quand on sait que l’album s’appelle  » No Place in Heaven » .

Le nouveau titre de Kristina : Ta Ne

Univers Girly

On fait le tour du monde en musique, ça te dit ?  La chanteuse Jristina qui est slovaque vient de sortir son nouveau clip , illustrant son dernier single « Ta Ne » . Une vidéo acidulé dans un univers très girly. D’ailleurs, le morceau en lui-même est dansant.  Elle a une voix pop et enjoué, un vrai bonheur à l’écoute.

Au niveau du clip, c’est une histoire que raconte Kristina au téléphone avec une amie , et elle nous embarque avec elle dans cette aventure.  » Ta Ne  » est une expression en slovaque pour signifier  » Certainement pas  » . En voyage avec ses copines, elle a rencontré un homme dans le train, qui lui a fait une déclaration d’amour, il la suit au restaurant. Chaque scène est entrecoupé par une chorégraphie rythmée et entraînante. La chorégraphie est bien dosé avec la partie chanté et  on peut facilement la reprendre. Mais attention, en rythme.

Je ne connais pas trop la langue slave mais musicalement, j’adore.  Après cette fameuse rencontre qui ne veut pas la lâcher, Kristina accepte de l’épouser mais au dernier moment à l’église, elle le refuse et invite au contraire les invités à danser avec elle.

La moralité ? Peut-être bien la liberté et le fait que l’avenir est souvent incertain, que tout peut changer au dernier moment ! C’est souvent e qui se passe, d’ailleurs.

IMG_2916.PNG

 » Here we Go again » by Three Times Over

Three Times Over

L’Angleterre ou l’origine du rock donc on discute autour des chansons du groupe Three Times Over et d’une en particulier, qui est un vrai coup de coeur . Ils sont 5 musiciens dans le groupe : Paul, Dan, Andy, Mickey et Dell. Ils ont des chansons vraiment sympa mais j’ai eu un véritable coup de coeur pour  » Here We Go Again » un titre qui s’écoute sans problème sur la route. J’imagine bien danser avec quelqu’un sur le titre puis disparaitre d’un coup pour rejoindre la scène. « Another Day, Another Time » , juste un instant.

Parce que la scène, ou la danse c’est capturer un instant et en jouir sur le moment. Profiter d’un instant qui ne sera pas éternel mais on s’en fout, on profite ! C’est une métaphore, bien sur . En attendant, je vous invite a découvrir le titre .

C’est rock , c’est rythmer et ca donne envie de s’éclater.

 » Can’t Feel My Face » le clip de The Weeknd

The Weeknd

On va danser tout l’été, je le sens ! Et même après . Le groupe The Weeknd vient de sortir le clip du single  » Can’t Feel My Face » et c’est une bombe visuelle !
Au début l’artiste chante en soirée devant un micro , les gens ne dansent pas vraiment, pourtant lui bouge sur scène ! Le clip est une invitation à la anse et aux soirées, mais attention, le genre de soirée classe au bord de la mer.  J’aime bien pour ma part et je trouve ça assez joyeux.
Alors au dernier moment, quelqu’un lance quelque chose sur le chanteur et il s’enflamme, comme pour réveiller la passion qui est en lui . Pas de doute, c’est une chanson qui nous donne envie de danser et de profiter.

Alors enjoy !

« Unpredictable » le 1 er single du nouvel album de Celeste Buckingham

Céleste Buckingham

Et si je vous parlais d’une artiste qui dégage quelque chose de nouveau ?  Le morceau est américain, mais la chanteuse est slovaque.  Elle a été repéré dans l’émission  Cesko Slovenska Superstar ( l’équivalent de la Nouvelle Star en France)  et a déja sorti deux albums. Les deux ont été enregistré en Europe mais le suivant sera très américain. Cet album sortira fin 2015 – début 2016 et  » Unpredictable » en est le premier extrait dont on peut voir le clip. Sa voix est légèrement cassé, surtout quand elle pousse sur les notes, mais j’aime ça.

Au début du clip, on l’a voit dormir dans un lit et son copain s’approchait d’elle et récupère sa veste pour aller quelque part et elle fait semblant de dormir . Elle se réveille en sursaut et file mettre son jean.  Elle tombe, mais commence à chanter et se relève, elle décide de le suivre . Le rythme, la musique fait penser à du pop/rock . Le chanteuse est mignonne, Céleste sait se mettre en valeur.  Plus on avance dans la vidéo, plus on la suit, avec ses copines et puis, il y a des plans où elle est seule. Lorsqu’elle porte un manteau de fourrure, elle est photographié, comme une diva qui essaye de se cacher.

En soirée, avec ses copines, elle observe. Un peu comme moi. On observe ce qu’il y a autour de nous. Jusqu’au moment où elle aperçoit celui qui lui a volé sa veste, qui traîne avec une autre fille.  Dans ces moments-là, dans la tête d’une fille, on se dit :  » Oh tiens ! Voilà une merveilleuse occasion de me venger ». Elle joue plusieurs personnages mais la chanson parle du fait que la vie est imprévisible, a chacun de ses moments. Son copain décide d’aller voir une autre fille, un message pour dire qu’on ne peut jamais savoir ce que quelqu’un peut nous réserver. Elle le verra dans un restaurant chinois, ou ses amis l’ont emmenés.

Changement décor, elle se transforme en blonde, mère de famille. Elle semble s’amuser mais moins. En fait, c’est un paradoxe entre sa vie de jeune fille et la vie de femme, avec toutes ces responsabilités.  Troisième scène : serveuse dans un Diner. Elle danse légèrement. On repasse sur la mère de famille qui se lâche de plus en plus. En fait, c’est la mise en scène de plusieurs vies. Plusieurs vies en une. Elle commence à se lâcher un peu plus et à se foutre de ce que les gens disent. Au début, on est un peu timide et puis plus on avance, plus on se lâche. J’aime sa voix, parce qu’elle me fait penser à celle des rockers, elle sait monter dans les graves et la casser légèrement.

Moment de rêverie au sein de la vidéo parmi tous les personnages, et de mélancolie. Il faut l’intervention d’un autre personnage pour la remettre en question.  Et puis, au dernier moment, elle monte sur scène, se place derrière le micro et chante, mais là il n’y a qu’une seule femme qui s’exprime. Son ex baisse ses lunettes, comme pour vérifier ce qu’il voit :  » Mais c’est bien elle ?  » Tantôt a la fois serveuse des années 50, femme des années 90 , et rockstar des années 2000. La vie est imprévisible, mais c’est ça qui la rends chouette

Et puis, c’est le moment où ses amis viennent la voir pour la féliciter de son show.  C’est aussi à ce moment précis que c’est une explosion de joie, et de bonheur. Alors, elle se mets à danser avec ses amis, et toutes les femmes en elle sourient.

Très belle découverte et gros coup de coeur ! J’espère qu’on entendra très vite parler d’elle. Et j’espère aussi entendre d’autres de ses chansons . La

L’Histoire de Benefit

Benefit

Vous devez connaitre la marque Benefit, non ? C’est une histoire de famille. L’idée est née a San Francisco en Californie, ou deux soeurs jumelles ont eu l’idée de créer leur propre boutique de maquillage .
Fraichement diplômes toutes les deux de l’université, elles ont l’idée que le maquillage doit être rapide a poser sur le visage. D’ailleurs, c’est assez vrai. Le packaging invite les filles à prendre soin d’elle, de la composition du produit jusqu’à son emballage donc !

Deux soeurs jumelles qui décident de monter leur entreprises, au service des femmes, c’est toujours un projet qui va loin.

Le premier produit de la marque , Rose Teint, est devenu culte a ce jour . Dernièrement, pour les vacances, Benefit a sorti une gamme de parfums pour le voyage, en petit et grand format ! Par contre, une de leur dernier création, le rollerlash est à 25 euros, mais je trouve que ce prix-là ne correspond pas du tout.

Avouons tout de même que les petits formats sont les moins chers . Mais ils sentent vraiment bons et c’est pratique quand on bouge beaucoup niveau voyage !

En voyage avec le groupe Bangkok

BangkokTheBand

La vie devient exotique à l’écoute du nouveau bijou musical Bangkok . Un groupe de trois garçons, Barthélémy,  Melchior et  Antoine,  qui sortira  le premier EP en octobre prochain.

Ils nous régalent avec le clip de « Maya Girls » aux influences douces et pop, inspire d’un voyage. C’est un voyage au coeur de la ville de Naples, en Italie qu’ils nous proposent, et on se laisse facilement surprendre, la surprise, c’est ce qui fait le charme de la vie. C’est comme une chanson dédiée aux italiennes et au charmes qu’elles dégagent. Je connais bien l’Italie, pour avoir pu passer quelques jours à Rome et en Toscane, la campagne italienne . Le clip est un peu comme une plongée dans les villages Toscans. Une certaine sensualité est présente, et cela me plait ! La scène qui représente une fille serrant par la taille un des chanteurs devant la croix chrétienne me plait particulièrement.

Pourtant, au sein des paroles, on est transportés de l’Italie au Mexique  » If you live in Mexico ». Dans le clip, la danse est omniprésente, et c’est ça qui a attiré mon oeil. On sent aussi une présence de la musique italienne. Les filles qui dansent et qui se laissent aller  à cette danse, au bras des garçons. Trois garçons qui se servent de la mafia italienne pour faire de la musique un voyage et une fête en cassant les clichés imposés par la religion  ( attention, second degré)

Comme un voyage au coeur de l’Italie profonde ! Et si jamais vous y faites un tour, vous savez qu’il faut danser et bien connaitre les pas.

Leron Thomas propose un titre « Role Play »

Leron Thomas

On saute dans un avion et on va a New York, ca te tente ? Leron Thomas, que j’ai eu l’occasion de croiser lors du Disquaire Day cette année, a sorti un nouveau titre, qui est un featuring avec le chanteur Bilal, extrait de son nouvel EP « Artwork » . Le texte est rythme par sa voix suave et chaude, ainsi qu’avec son instrument. D’ailleurs, c’est un morceau qui sent la fraicheur new yorkaise mais lui dégage une sorte de chaleur humaine.

Musicalement, c’est  du jazz. Un jazz frais et new yorkais, le rythme est doux mais on sent qu’il est bien la. Le titre me semble aussi très approprie :  » Role Play » parce que dans la vie, nous jouons tous un rôle, qui ne nous représente pas forcement ou si vous voulez faire plus court les apparrences sont trompeuses, d’ou l’utilisation du masque . Le morceau est sorti sous le label Heavenly Sweetness, label de Guts.

Il y a des jours ou j’ai besoin d’écouter du jazz pour me sentir bien, et c’est tout a fait ce que me procure L’artiste. Les arrangements musicaux sont justes et au top, quant au duo des deux voix, elles se sont bien trouves .
Il était mon coup de coeur sur scène, le 18 avril, il est donc normal qu’il soit aussi un de mes coups de coeur en matière de jazz. La musique invite a la détente, no stress, tout simplement poser. En un mot : je vous conseille d’aller le découvrir car ça  vaut vraiment le coup !