« Le chant des sirènes » rappelle les valeurs de l’amour et de l’humilité

Cerise-coeur-1-

Ce matin, je me suis réveillée en chaleur. Déjà parce qu’il fait chaud ( l’humidité de Londres me manque déjà) mais aussi parce que je me suis dit que je voulais transmettre les valeurs suivantes à travers ma personne , les valeurs de l’Amour et de l’Humilité. Je me suis réveillée avec une furieuse envie d’écrire et de transmettre.  Ce que j’aime aussi, c’est donner, parce que c’est que mes cours de théâtre m’ont appris : donner, être soi-même, et rester humaine. La musique, c’est un projet humain avant tout.

Peut-être que cela va paraître stupide, mais c’est le but d’un artiste, d’un musicien au départ, non ? En fait, depuis que mon blog commence à monter en notoriété, j’essaye de rester la plus naturelle possible ! Sans forcément tout raconter, bien entendu.  Et c’est ce que je veux transmettre à travers toutes les rencontres que je fais .

Les Fréro Delavega qui seront aux Francofolies de La Rochelle ce week-end, essayent de rester humble à travers le chant des sirènes. Parce qu’il est vrai qu’on a tous besoin de notre chant des sirènes, pour nous rappeler qui nous sommes au fond de nous. On cherche tous les projecteurs, on veut tous être en lumière, mais une fois que nous avons tous ça, le risque, c’est d’oublier qui nous sommes et pourquoi nous faisons ça .

Je fais la plupart des choses par passion, c’est pour ça que je m’investit, c’est pour ça que je prends du temps avec mes lecteurs, c’est aussi pour ça que je me déplace partout et que j’aime rencontrer les gens. Avec la chanson  » Sirens Call » les Cats On Trees m’ont aussi beaucoup touché parce que la chanson est un rappel pour ne pas oublier qui nous sommes, comme le dit si bien la chanson  » Le chant des sirènes » des Fréro Delavega.

ça fait très longtemps que je connais bien la lumière des projecteurs, j’ai grandi avec ça, pour être tout à fait honnête, voilà pourquoi ça ne me fait pas peur ! Parce qu’être comédienne, c’est ne pas avoir peur du regard des autres, c’est donner de l’amour sans forcément attendre de retour.  Aujourd’hui, j’ai l’impression qu’il y a un projecteur en permanence sur moi, mais j’évite de me plaindre parce que je sais très bien ce que font les lumières des projecteurs, quand on n’a pas forcément l’habitude.

Certains commencent à me dire que je deviens célèbre et j’en passe, je leur répond non.  J’avance et je ne garde aucune rancoeur dans mon coeur. Plus jeune, j’ai adoré le film  » Fame » qui m’a fait pleurer la première fois que je l’ai vu au cinéma  » Fais ce pourquoi tu es né ». C’est ce que nous faisons tous.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s