L’interview cash avec Robi

Chloé Robineau

J’ai retrouvé la chanteuse du groupe Robi et son bassiste cet aprem’  à la plage à La Rochelle, un endroit paradisiaque sous le soleil pour une rencontre fraiche et authentique .

1/ Hello Robi, comment vas-tu ? Peux-tu te présenter ?

Chloé : Oh mon dieu ! Alors, me présenter , je ne saurais le faire, par contre comment je vais, très bien. On est sur la plage, on a passé une très belle nuit hier, on a eu un beau concert et un bon moment de partage. On a eu un beau moment de fête donc aujourd’hui, on se retrouve à la plage. Ce qui est cool quand on est programmé aux Francofolies, c’est qu’on peut s’offrir ce genre de plaisir. Le lendemain du concert, ce qui est surtout chouette, c’est qu’on peut aller manger des hot-dogs avec des frittes, à la plage.

2/ Il parait que la musique te possède sur scène, c’est vrai ?  C’est ce que j’avais vu au Pan Piper et c’est ce que Valentin m’avait dit 

Chloé : Je ne sais pas… Est-ce que je possède la musique Valentin ?

Valentin : Hum… c’est une remarque que l’on m’a souvent faite en parlant de toi. Que tu as l’air posséder sur scène

Chloé : ça doit être ça, après c’est un espace dans lequel il y a une forme d’abandon, une sorte de lâcher-prise, que je n’ai pas, ou peu, dans la vrai vie alors oui, il y a quelque chose de l’ordre de l’incantation qui me possède. Alors, oui, c’est une forme de possession ou de dépossession.

4/Peux-tu me parler de l’album  » La cavale » ? 

Chloé : Oui, volontiers. Alors c’est mon deuxième album , que j’ai écrit toute seule et sur lequel on a aussi travaillé avec Valentin, et Bertrand Flamant, qui ont vraiment accompagner le projet, et arranger tous les morceaux, avec moi et sans moi.  Forte de proposition, c’est sans doute un album qui est plus climatique que le premier, qui était plus nerveux et rageur, celui-là est plus tranquille. Pourtant, les thématiques restent sensiblement les mêmes.

5/ Est-ce que tu te définis comme un cheval qui part au galop ? D’où le nom du titre  » La Cavale » ? 

Chloé : Il se trouve que La Cavale, c’est le nom d’une jument. Donc l’analogie et le rapprochement n’est pas totalement absurde. Non, je n’ai pas le format d’un cheval, j’adorerais, mais je suis plus comme une flûte.

Valentin : une petite sauterelle

Chloé : oui, voilà. Une sauterelle.  Mais ceci dit, oui, c’est un album de fuite, comme la fuite du temps.

6/ Un peu comme partir à la quête de son identité ? 

Chloé : Oui, mais aussi dans le constat. Nous ne sommes qu’une fuite permanente, vu qu’il y a la mort à la fin de notre vie. Donc c’est un moment de ma vie mais c’est aussi une réflexion, puisque nous sommes tous dans un voyage sans destination.

7/ Et quel est le thème de la chanson  » On ne meurt plus d’amour » ? 

Chloé : Eh bien le thème de la chanson, il n’est pas forcément évident aux premiers abords, tel que je l’ai écrit, moi, c’est faire un double deuil : non seulement, il y a le deuil amoureux mais aussi le deuil d’une forme de romantisme parce qu’en grandissant, on s’aperçoit que l’amour n’est pas vraiment comme on le perçoit, qu’on n’en meurt pas, qu’on se remets des pires peines, et qu’on continu à vivre malgré tout.  Donc, oui double deuil. On enlève même le dernier sens de l’amour mais si on l’enlève, qu’est-ce qui a du sens, et est-ce que l’amour même mérite d’exister. C’est une chanson beaucoup plus triste qu’il n’y paraît.

8/ J’ai vu ça. La musique est à la fois mélancolique et joyeuse. Mais le thème, lui, est comme un contraste. 

Oui, c’est ça. Je ne fais que répéter tout au long du refrain qu’on ne meurt plus d’amour alors que c’est plus un constat d’échecs.

9/ Et pour  » Nuits de fête » ? C’est une réponse à  » On ne meurt plus d’amour » ? 

Chloé : pas une réponse, un parallèle. C’est une chanson qui s’adresse à quelqu’un qui ne vit sans lendemain, qui vit à chaque instant. Quelqu’un qui ne vit que pendant une nuit de fête.  Mais c’est aussi triste cette incapacité que l’on a à se construire, c’est à la fois moi et quelqu’un d’autre.

Merci pour l’interview, et merci de l’avoir fait dans un endroit chouette. 

Mais merci à toi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s