Nicolas Olso nous embarque sous le soleil

Pochette Single

Nouvel artiste que je risque de voir à Paris très prochainement . Il s’agit du jeune Lyonnais Nicolas Olso, qui nous présente le clip du titre  » Une place au soleil » . C’est le premier extrait du nouvel EP   » Mon Monde » annoncé pour le 12 octobre. L’artiste sera très certainement un des chanteurs les plus prometteurs de l’automne.

La vidéo est tournée à Camargue, sous la direction de Jeff Loch. D’ailleurs, quand on regarde la vidéo, on a plus ou moins l’impression que c’est un blog et qu’il nous emmène avec lui. On y découvre donc des paysages de plage et de soleil, nous rappelant les souvenirs de l’été !  Au fil des notes, on sent cette envie que nous voulons tous que la vie soit pimentée, loin de la monotonie et des ennuis. ( D’ailleurs, si on se débrouille bien, on peut tout à fait éviter les ennuis)

Le texte parle d’une place au soleil, à côté des étoiles. Bien sûr, cette place, on l’a mérite tous ! Mais pour ça, il faut être patient.  Très patient. Et le plus souvent dans la vie, les plus belles choses arrivent au moment où on s’y attend le moins. Cela s’impose comme un titre positif, coloré, qui nous invite à aimer la vie et on va en avoir besoin à l’approche de la saison fraîche !

On le verra sur scène à Paris lors du web Talents Festival, au côté des artistes comme Kinnie Lane, Kopernik, FBL,… Une soirée à ne manquer sous aucun prétexte, alors venez !

Publicités

Le vinyle, plus fort que tout !

Le vinyle

Je vous propose un article d’actualité cette fois , et c’est un sujet qui me tient à coeur. Le vinyle cartonne aux U.S.A mais aussi en Angleterre.  Et bien sûr, Guts est l’un des premiers dont j’adore les deux vinyles qu’il m’a donné. Faire revenir le vinyle montre une volonté de laisser la musique s’exprimer.

Au Royaume-Unis, les vinyles ne se sont jamais aussi bien vendus . Près de 800.000 ‘microsillons noirs’ depuis le début de l’année. Face aux services de streaming, le vinyle fait de la résistance et ça marche du tonnerre ! C’est comme les carnets qui reviennent petit à petit .  La qualité du son sur un vinyle est magique, et on a aussi la possibilité de se refaire une collection. Moi, j’ai déjà commencé et je ne m’en lasse pas.  D’ailleurs, parmi ceux qu’on connait, Guts, Indochine ou encore Tokio Hotel en passant par The Pretty Reckles on leur vinyle, comme si l’esprit était collectif.

Les ventes de vinyle font mieux avec 222 millions de dollars que des services comme youtube ou Spotify ont obtenu près de 163 millions de dollars au premier trimestre, contre 128 millions l’année dernière.  Quelque part, on peut se dire qu’il y a un refus de l’avancement technologique, comme une résistance.  ça marche même mieux que les CD.

Et ça, j’approuve totalement !

L’électro – Pop français peut compter sur NYX

NYX

On m’a proposé de découvrir  un tout nouveau groupe aujourd’hui, il s’agit de NYX, originaire d’Ile-de-France . Ils sont auteurs, compositeurs, interprètes, Thomas, Clémence et Hervé se sont rencontre pendant leurs études en 2012.  Ils signent sous le label « Everest Music » en 2014 et sortent leur premier EP ensemble. Influencés par des groupes Phoenix ou encore Metronomy, ils parviennent à trouver leur propre identité musicale.

J’ai eu la chance de pouvoir écouter leur EP, et on sent que ça mélange pop et électro, avec un très léger ajout de Hip-Hop. J’aime beaucoup les voix, à l’unisson et qui du coup, ne font qu’une.

On démarre le disque avec  » Vision « qui nous plonge dans un univers de rêve, celui d’une foret enchanté, comme dans les contes de fées. Je me laisse bercer par la musique, qui est celle d’un conte de fée.  » Come On » nous donne un aspect plus sombre de ce conte de fée. Et c’est  beaucoup plus rythmé.  » Dancing with  the moon » , c’est un titre qui nous invite à danser  ensemble au moment de la pleine lune.  C’est un morceau qui me fait danser, et niveau rythme, on pourrait lâcher ça sur une piste de danse.

 » Slow » est un titre qui pourrait nous inviter à danser un slow mais quand on prend le temps d’écouter, ce n’est pas du tout la direction musicale. En fait, c’est un peu comme un titre de mise à l’épreuve. On danse devant les gens dans l’espoir de les inviter à la danse.

« Inner Desire » a une mélodie plus classique dés le début. Plus classique, c’est-à-dire un peu comme dans la musique classique.  » I can’t explain ». On sent la fraîcheur de la pop, et un soupçon d’électro . ça sonne bon, c’est frais et pour affronter l’hiver qui arrive, on va avoir besoin de ça.

« Tribes » est peut-être bien le titre que je préfère. ça envoie de la joie et on sent une volonté de voir la vie du bon côté.  On a envie de partir un peu plus loin sur ce chemin presque enchanté. J’aime l’association des voix et le rythme, surtout le rythme, mais c’est un chouette morceau.

Demain, c’est la release party pour le disque à l’international où ils joueront entre 21 et 22 h  alors je vous conseille d’aller les voir. En tout cas, l’écoute de ce disque m’a vraiment donné envie d’aller voir ça de plus près.

Coup de coeur :  » Ghost Town » d’Adam Lambert version Rock avec Queen

Brian May of Queen and Adam Lambert performing live at the Apollo Hammersmith  London, England -11.07.12 Credit: (Mandatory) Carsten Windhorst/WENN.com

Brian May of Queen and Adam Lambert 

Je suis très heureuse d’entendre cet artiste parfois à la radio française. Il est venu à Paris en janvier dernier avec Queen pour le concert à Bercy. Travailler tout en écoutant de la bonne musique , c’est ça ma philosophie de vie.

Lors du Rock in Rio 2015, Queen et Adam Lambert ont fait une version rock du titre et comment vous dire que… Je suis sous le charme ! Queen est LE groupe qui m’a donné envie de m’accrocher à la musique. Les solo sont faits à la guitare électrique et ça sonne juste… parfait !

En version rock,  » Ghost Town » est un titre qui peut s’adapter à tout. Je vous le recommande pour tout fan de rock, en tout cas, moi, j’adore. Vous pouvez l’écouter juste ici 

L’album du jour :  » Keep The Village Alive » by Stéréophonics

Stéréophonics

Jour de révisions dit aussi jour où j’écoute un album  pour me mettre dans mon monde. Et il s’agit d’un goule que j’ai vu en live à Berlin, c’est-à-dire Stéréophonics, un bon groupe britannique et que mon père a bien aimé, au passage . En fait, ce sont des musiciens à la fois rock et électrisant, comme on les aime et comme on aime quand les genres sont mélangés.

On ouvre le bal avec  » I wanna Get Lost With You » , un titre aux sonorités presque romantique, mais pas trop.  Pourtant, ce titre dégage une énergie qu’on a envie de partager.   » Catacomb » montre le côté rock du groupe, avec une belle guitare qui fait une intro musicale remarquable. C’est la vie sous terre qui s’exprime ici dans cette chanson.

 » Local Boy in the Photograph »  nous montre un autre aspect, on se pose pour écouter une histoire, ou pour danser. Selon ce qu’on a envie de faire. Ou tout simplement, on a juste envie de donner, de rendre quelqu’un heureux. « Grafitti On The Train » est une ballade romantique, surtout quand on entend  » Marry Me, I love you » . Il ne faut jamais manquer le dernier train parce que c’est peut-être dans ce fameux train qu’il va se passer quelque chose d’extraordinaire. Et le morceau se termine avec de magnifiques notes au piano.

C’est au tour du joyeux  » C’est la vie » , qui nous embarque dans une ambiance de fête et d’un esprit bon enfant.  Il faudrait que les soirées d’aujourd’hui ressemblent à ce qu’on voit dans le clip, danser au son d’un vinyle, avec une ambiance de fête. « Mr Writer » parle d’un sujet que j’aime bien , c’est-à-dire l’écriture. Un personnage qu’on invente. L’écriture développe l’imagination.  Et le rythme est bon, puissant et profond puisqu’il nous oblige à plonger au fond de nous-même.

Ce n’est pas parce que l’été est fini qu’on ne peut pas écouter  » Song for the summer » , et de se laisser par la mélodie romantique. Une chanson pour aujourd’hui, pour demain, pour l’été, pour la vie.

 » Maybe Tommorow »  nous montre le chanteur en train de composer un morceau, peut-être pour demain. Après une chanson pour l’été, une chanson pour l’avenir ? C’est ce que semble nous transmettre ce morceau.   » Indian Summer » nous parle d’une rencontre pendant l’été. Une rencontre pour la vie, que l’on veut garder privée.  Le rythme me rappelle les vacances, et la danse. La danse dans un bal, mais un bal exceptionnel.

« Have A Nice Day »  est LE titre que l’on fredonne partout, en allant à la fac par exemple. Parce qu’on espère tous passer une bonne journée. Et on y va en chantant, bien entendu. Le rythme est entraînant et unique, tandis que la voix nous accompagne.  Tandis que  » Just Looking » prend le relais et apaise un peu tout ça, on nous emporte vers un autre horizon, un autre chemin. Mais toujours ensemble.

 » The Bartender and the Trief » est un titre plus rock, plus puissant. Mais on approche de la fin, alors on se lâche un peu. Plus rock qu’électrique, le morceau se veut rythmé et le texte comme un cri.

 » Dakota » termine l’album avec une touche d’électro et de sympathie.  C’est un hymne rythmer et poétique, que le groupe nous propose.

En tout, un album sincère. La musique est authentique, mais c’est ça qui fait que ça marche. Si vous voulez revoir le live du groupe au Lollapalooza à Berlin, c’est ici 

The Psychotic Monks : Chronique de  » Face To »

The Psychotic Monks

Cet apres-midi, tout en travaillant, j’ai écouté en boucle un CD pour me motiver à apprendre. J’aime le rock, vous le savez ! Et je pense que le groupe parisien  The Psychotic Monks va finir par percer dans ce domaine. L’arrivée de nouveaux groupes de rock montre à quel point l’esprit est en train de revenir .

On démarre avec  » Leave it Alone » , et son rock en profondeur. Parce que moi, cela m’entraîne dans un foret sombre . La voix raisonne, comme pour nous dire de faire attention. Une foret dans laquelle il faudrait courir, courir pour attraper la vie.  J’aime la musique, je la sens me prendre de toute part.

 » City Of Light » ce qui me plaît surtout dans ce morceau, c’est le rythme. C’est une mélodie différente mais tout aussi rock . Le pianiste, en plus de jouer son instrument, fait les percussions, ajouter tout ça aux guitares et c’est vraiment très bon. La foret semble s’adoucir, même si elle est tout aussi sombre.

« Paranoid » qui dit foret sombre dit forcément Paranoia, c’est ce dont parle  » Paranoid », je me verrais une jeune fille être posséder par des créatures mais finir par s’en sortir et par s’échapper. Ce titre me fait penser à ça.  Et les voix résonnent dans nos têtes.

« Transience » est un mot qui me fait penser à la transcendance. Avec un rock puissant et une course-poursuite. On court après le temps pour attraper la vie, sur un air rock’n’roll, avec une douce mélodie.

 » Where The Captain went » est une chanson plus douce, moins rock’n’roll et donc plus en harmonie et en communion, la voix me berce tel une enfant. Après la tempête, le calme. Après avoir couru dans la foret, on se retrouve chez soi un peu essoufflée mais avec l’envie de partir à l’aventure.

Comment résumer ce disque ? Une belle aventure puissante parce qu’un disque, c’est ça : une aventure. La voix me laisse en suspens et le talent des garçons aussi. bref, je n’ai pas assez de mots pour tout décrire, la musique parle d’elle-même, juste un esprit rock avec l’éclate que c’est, ce que je peux vous dire, c’est que je souhaite de tout mon coeur que ce style de musique dépasse les frontières.

Selena Gomez nous charme avec la vidéo de  » Same Old Love »

Selena Gomez

Surprise ce soir, on peut voir le clip de la chanson  » Same Old Love » le dernier single de Selena Gomez .

Tout se passe au ralenti, comme dans un film. D’abord dans une voiture, et puis la nuit, peut-être à New York . Elle marche, sort d’un hôtel , va dans la voiture, s’échappe dans la nuit pour rejoindre la salle de concert.

Et à ce moment-là, elle danse devant et chante devant ses fans. C’est en fait le show du Revival Event. Ce clip est une succession d’instants, les instants qui filent dans la vie et qui nous font aller de plus en plus vite.

D’ailleurs, le fameux concert sera à Paris dés demain. Les fans toujours au rendez-vous ? En tout cas, la jeune femme est toujours apprécier en France et cela fait plaisir.

Et Selena ne fait pas les choses à moitié  puisqu’elle sera aussi dans le grand journal le lundi 28 septembre. Une belle promotion à Paris, n’est-ce pas  ?

« El désafiante » en vidéo par Outernational

Outernational

Vou savez que je soutiens le groupe américain Outernational depuis la première fois qu’ils sont venus à Paris.  Mon coup de coeur est toujours d’actualité. C’est aussi un groupe engagé, qui se considère comme Citoyens du Monde et qui tente de le changer à travers le rock et la musique.

Le clip de la chanson  » El désafiante « est cru, franc, sincère, et ça me touche ! La chanson a aussi sa version anglaise, mais j’aime beaucoup le message. Le morceau a aussi sa version anglaise  » The Defiant On »

En 2014, 43 étudiants mexicains activistes ont disparus et ce titre leur rends hommage. D’ailleurs, dans la vidéo, on peut voir des étudiants s’exprimer et se manifester . le titre est signé sous le label du très connu Tom Morello, avec qui travaille le groupe.  Et je suis très heureuse de voir que le Rolling Stones américain, mon modèle de presse, leur consacre un article.

Cette vidéo est dirigé par la production de Cobra Film. Selon Miles, ce morceau a été inspiré par les étudiants que le gouvernement a fait disparaître à Mexico. Pour rappel, l’une des chansons grâce à laquelle je les connais  » Todos Somos Illegales » est inspiré par les migrants en Amérique Latine.  Selon Tom Morello, le single  » El Désafiante  » est un appel à l’aide. Découvrez la vidéo ici 

Je pense que ce groupe originaire de Brooklyn devrait marcher en France, les messages nous touchent et n’oublions pas que l’humain mérite de vivre !

Hot News pour Kompass

Kompass

On va faire un tour du côté de la musique allemande, ça vous dit ?  Et si je vous parlais de Kompass, j’avais fait il y a quelques temps une interview sec eux. Mais aujourd’hui, les nouvelles sont plutôt chaudes .

Un clip est prévu pour bientôt, ‘est-à-dire le 2 octobre  et le titre n’est autre que « Barfuss Narch Wien », et en plus de ça un EP six titres, autant vous dire que j’ai hâte !

Je trouve qu’ils méritent largement un succès européen, qui peut dépasser les frontières allemandes.Prêt à les accueillir en France ? Pour ma part, c’est avec joie !  Un jour, je les verrais en concert.

Oui, tout finit par arriver, il faut juste y croire !

Le clip de  » The Shark » par We are Match

We are match

Depuis que je les ai découvert, je me ne lasse pas d’écouter leur musique et de suivre leur acte de très près.

We are match nous présente le clip de la chanson  » The Shark », une vidéo qui a l’air assez inoffensif mais qui a un message profond caché derrière.

On peut voir le groupe qui se dévoile, d’abord en réunion avec quelqu’un qui semble être un manager, qui leur dicte ce qu’ils doivent faire pour réussir. Et eux pensent déjà  à s’en débarrasser. Leur message, c’est qu’en musique, il faut s’éclater et prendre du bon temps . La musique, c’est du partage, tous ensemble.

Le single  » The Shark » est extrait de l’album  » The Shores » , qui sort aujourd’hui. Ces garçons jouent leur propre rôle, sont authentiques et c’est ça qui marche : l’authenticité et la passion ! Découvrez le clip juste ici  Release Party le 21 octobre à la Maroquinerie, can’t wait !