Release Party de Kursed pour Apple avec The Psychotic Monks

Kursed

Faire des concerts m’aura appris une chose à force. La vie file devant nos yeux, et il est important d’en profiter sur l’instant, et de la vivre à fond. Qui dit rentrée dit aussi concert de rentrée, et pour l’occasion, je me suis rendue à la Release Party  de Kursed au bar de l’International à Paris, bondé pour l’occasion.

Après avoir salué tout le monde , y compris les musiciens, je descends dans la salle pour assister au Live de The Psychotic Monks, un groupe de rock parisien ! Ils viennent de défendre leur EP  » Face To » dont le premier titre accrocheur est » Leave It Alone ». Ils sont multi-instrumentistes, et font un rock sauvage et rebelle. Je suis au premier alors quand la batterie  frappe fort, je le ressens. Je sens cette musique monter en moi et ça en devient presque sexuelle.  Le batteur a aussi une voix, il chante d’une voix suave.  On est arrosés par cette ambiance, la chaleur humaine est présente.  Le rock nous possède et c’est méga top !

Un titre préféré ? En fait, non, je les aime tous. On ne voit plus ce genre de groupe très souvent, sauf à Paris. Pendant le concert, j’ai vraiment ressenti l’ambiance d’un concert de rock.  Très rock. Et croyez-moi, cela fait longtemps que je ne l’avais pas ressenti.  » Paranoid »est aussi un très bon morceau rock’n’roll.  Voici les chansons du disque, si jamais ça vous dit d’aller écouter parce que moi, je le recommande :  Leave it Alone , City of Light, Paranoid, Transience, Where The Captain Went.

Une entracte et c’est au tour de Kursed de nous enflammer. Je pense qu’il n’y a pas plus rock’n’roll comme soirée !

Tout d’abord, ils ouvrent le show avec Apple. Ils ont un côté rock’n’roll qui me plaît beaucoup alors je vais continuer à les suivre de très près. La musique nous ambiance déjà et en live, ça le fait ! La voix d’Hugo est chaude, rock’n’roll. On partage cette énergie et je l’a ressens de près.  Le plaisir est là, il nous enveloppe de son parfum enivrant.

On enchaîne ensuite avec un ancien titre  » Sucess », que je connais et que je n’ai pas de peine à chanter pour l’avoir écouter.  On danse, on se lâche, une fille à côté de moi se mets à danser avec moi et je me laisse aller. Une petite blonde complètement déjantée, mais j’aime ça. C’est une artiste et elle a le groupe  » Les Filles du Calvaire » .

Ensuite, c’est « Next Moon » un des titres du disque. Je m’abandonne, et je danse. Ils apportent vraiment un bon moment. Les filles du premier rang dont je fais partie dansent, la voix d’Hugo est suave , rauque, elle a son charme.

Pour le prochain titre, l’artiste lève son verre de vin à l’attention des parisiennes avant d’entamer  » Red Wine » , le vin rouge, notre sang, la musique me prend et je m’abandonne.  C’est ensuite au tour de   » Deep Sleep » et on se laisse aventurer sur ce chemin qui s’avère être dangereux.  On se laisse encore aller, et pour ma part, je suis totalement hypnotisé.  La salle est bondé, suspendu aux lèvres de l’artiste. Les rockers ne dorment jamais et nous, ce soir, on va se droguer au rock’n’roll.

Et puis, ensuite c’est  » Tox » la température monte d’un cran, les corps se rapprochent, avec Emilie, je m’amuse, je m’éclate. C’est vraiment LA soirée rock’n’roll dont j’avais besoin. On prend un temps pour s’éclater sur  »  Like A Prayer » est un titre extrait de l’album  » Miaou », un morceau qui nous ramène des années en arrière, on se laisse bercer par la mélodie et la voix d’Hugo, cette fois, elle me transporte sur une route, dans le désert.

Le prochain titre, c’est  » A Feven » , il fait chaud, je retire littéralement ma veste, avec une envie de se lâcher encore plus.  Le public frappe dans les mains, donne le rythme.   » Movie Star »  est un titre d’un ancien album du groupe, mais c’est toujours aussi bon. On part dans un fard west inconnu mais cinématographique.  » Balloon » nous ramène à la réalité, dans l’univers de Kursed, avec ses guitares en colère. Hugo n’hésite pas à donner un coup de pied pour montrer sa liberté rock’n’roll.

« Excuse Me » est un morceau entraînant, et déchaînant. Les musiciens nous montrent qu’ils sont des rockers nés et qu’ils iront loin, je n’ai pas de doute là-dessus. J’aime aussi le jeu du batteur, qui est remarquable.

« Perfect Mean » est un titre dédié à une fille, ai-je appris sur le moment. Une jolie fille. Mais peu importe, c’est la musique qui prime. C’est elle qui gouverne et nous tient elle allène, le public participe en donnant le rythme. Les deux petites blondes au premier rang, Emilie et moi, on se laisse aller, on part dans un délire totalement rock’n’roll. L’un des meilleures moments de la soirée.

« Alrighty » est le titre où on s’évade avec eux dans un rêve, un putain de rêve unique. On se laisse gagner par ce rythme en dansant et en marquant la musique, public conquis. Parfois l’ambiance est presque sexuelle, et ça se ressent.  Un solo de guitare nous donne un aperçu des talents de chacun et, croyez-moi, ils en ont du talent ! Ils iront loin.

Le meilleur pour la fin , c’est le moment de  » Rock’n’Roll » , mon titre préféré. L’ambiance est encore plus puissante qu’au début. La musique me fait sauter, danser, l’énergie est puissante. Une dernière fois, on se laisse entraîner, Hugo donne un coup et on saute ! C’est bon, c’est juste… sexuellement et musicalement bon.

Cette soirée est une réussite, l’EP de Kursed est vraiment bon, et je parie que ce groupe va marcher en Angleterre, et dans toute la France. Une putain de soirée rock’n’roll, mais c’est ce dont j’avais besoin pour repartir dans de bonnes conditions, et sur de bonnes bases.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s