WebTalentFestival :Live-report

WTF

J’ai eu la chance de pouvoir aller à la toute première édition du web talent festival, un festival qui permet aux jeunes talents du web de s’exprimer. Au programme, quelques interviews, mais aussi des plans dans Paris et le ressenti du public, et de Coming Soon Agency. Vous pourrez voir tout ça sur YouTube en vidéo et lire les interviews prochainement. Mais en attendant, je vous propose de découvrir mon ressenti à travers un petit live-report de la soirée.

Chaque artiste venait défendre un disque. Nicolas Olso ouvre le bal avec « Tout Recommence », on saute pour montrer notre joie. L’ambiance parisienne est chaude. L’artiste lyonnais vient défendre son EP « Mon monde ». Le jeu de lumière est impressionnant. On a ensuite droit à « Une place au soleil » où tout s’illumine, mon cœur s’emballe, et puis à  » Mon Monde ». Les paroles me touchent beaucoup. Il a une très jolie voix. Le public s’emballe sur le dernier titre.

C’est au tour de Dean Woodson qui ouvre le bal avec « Beautiful », une belle balade à la guitare acoustique, il enchaîne ensuite avec une reprise « Use Somebody » de Kings of Leon. Tout le monde chante et se laisse emporter par ce classique. Prochain titre, une reprise, sur un titre pop électro, l’interprète nous offre une danse sur scène.

Le groupe Kopernik vient défendre son EP « Je n’attendrais pas », premier EP, premier disque. Quel plaisir de revoir Max sur scène. Accompagné cette fois du guitariste Nicolas. Il commence avec « Je ne peux pas te dire » qui nous plonge directement dans son univers. Max et Nico sont là pour mettre le feu. On suit avec « Une dernière fois », la mélancolie nous surprend. « I’ll Be There » est un titre qui me touche et me donne les larmes aux yeux, des sacrés frissons m’ont parcouru. Le texte parle d’un bonheur à deux.

Alexis Large entre en scène, fraîchement débarqué de Montréal, il est à Paris depuis 3 ans et vient de signer chez Warner. Il nous chante le titre  « Je t’aime », une voix aux belles couleurs et la mélodie nous bercent… Puis c’est au tour de « Laisse-moi t’aimer » qui nous invite à ouvrir notre cœur et enfin « Tu es la seule ». Pour un début, les chansons d’amour sont un bon moyen de commencer. Tous les appareils mobiles se lèvent, surtout ceux des filles !! Comme de la poésie romantique.

Ensuite, Zaki alias FBL, mon préféré. Ce type a une telle énergie sur scène qu’on dirait qu’il a mangé des piles Duracel avant. Il commence par faire un one-man show qui nous fait rire. Noir complet, et puis… Lumière, on enchaîne avec « Faut pas pleurer », et là, on danse, on chante, on fait la fête, une belle énergie se dégage. « Garçon solitaire » prend le relais et l’ambiance me gagne. Je me sens dans mon élément, oui je suis solitaire mais si proche des étoiles. Comme ce que nous vivons durant cette soirée. « Jamais » soulève l’assemblée et nous avons tous les mains en l’air. On chante tous ensemble. C’est ensuite le tour de « Fénoménal ». Un max de bruit.

C’est ensuite au tour de Lucss. Il commence avec « Le Chant des sirènes », une reprise. C’est une chanson qui me rappellera toujours les valeurs que je défends : l’humilié et la tolérance en prime. C’est ensuite le tour du titre « Le But du jeu », un morceau qui a été inspiré par une rupture amoureuse, mais au final, on en sort quelque chose de bon : Une chanson. Et une envie de réussir musicalement. Une nouvelle reprise, cette fois « Je m’abandonne » de Kenji, et on va vers un univers espagnol. Je découvre cette chanson en même temps que le public, un regard protecteur et on peut s’en souvenir même à l’autre bout du monde. « Je suis là » est une invitation à croire en ses rêves. Rien n’est impossible et il faut toujours continuer à avancer. J’aime la mélodie et le rythme. Le public frappe dans ses mains.

Au tour d’Anthony Bey qui commence avec une reprise « Alléluia ». Des notes de piano, un guitariste et une voix qui a une vraie présence. Et puis  » At A Moment » être là au bon moment, tout se passe ici et maintenant, moment présent, c’est magique. Reprise « The Scientist » de Coldplay, on entend juste la voix. Et puis « Le Monde » de M.Pokora place l’artiste au sommet, c’est une sublime chanson. Mon monde à moi semblait s’écrouler mais il remonte petit à petit la pente. « Pour un autre » envoûte la salle, avec un esprit de vengeance mais tout en finesse. Le public la connait et la chante.

La belle Kinnie Lane clôture la soirée, accompagnée de Romain Brois à la guitare, le chanteur d’Eskémos. Ils commencent avec « Je te suivrais », on la sent passionnée et fière. J’aime sa voix et je suis heureuse d’enfin pouvoir la voir en live. J’ai aussi croisé Océane, qui connait bien Kinnie et qui lira ces quelques lignes. Les fans sont présents depuis des années et elle en reconnait quelques-unes. C’est au tour de « The End » une reprise d’Ellie Goulding, elle précise qu’elle a posté un cover récent sur Internet. On sent une incroyable sensibilité dans sa voix, ça me touche sincèrement. « Le temps » est le prochain titre. Cela parle d’avenir et du temps, qui guérit les blessures. Le texte est beau en français. On parle un peu d’amour tout en douceur. Elle nous présente un titre de son nouvel album « Nos deux âmes » qui sortira très bientôt. Deux âmes, deux âmes sœurs. On est suspendus à ses lèvres. Une reprise sur « Jungo » où Kinnie pousse sur sa voix et me donne des frissons, elle sait pousser dans les aigus. « Ne m’attends pas » me rappelle mes années collèges. C’est sur cette chanson que Kinnie clôture cette première édition.

Les meilleures artistes français sont sur le web. Je soutiens cette idée de permettre à des jeunes artistes français de pouvoir s’exprimer. Et quelle soirée de fou ! Un pur moment de folie. Merci tous les artistes pour leur gentillesse, après le show. L’aventure musicale permet de belles rencontres.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s