Guillemots  » I Must Be A Lover »

Guillemots-201jpg

Il y a tout juste quelques heures, on m’a fait découvrir un groupe du nom de Guillemots, c’est un groupe britannique de rock indépendant  créé en novembre 2004 ( parfois écrit comme ceci  gUiLLeMoTs), par le chanteur  Fyfe Dangerfield.  Pour ceux qui aiment l’histoire de mots, sachez aussi  que Guillemots, c’est le nom vernaculaire donné à plusieurs espèces d’oiseaux de mer. Merci à ma copine Caroline, pour la découverte.

Et qui dit oiseaux dit liberté, celle d’aimer et d’être soi. La chanson  » I Must be a lover » laisse transparaître cette liberté. Quand on aime, on doit être libre d’aimer et de se laisser vivre.  J’aime le clip de la chanson qui laisse transparaître la vie et la mélodie  qui me donne l’impression de voler.  Je vous conseille aussi  » Walk the River » qui a un air plus doux, mais c’est tout aussi mélodieux.  Le premier single, plus électrique,  » The Basket » est plutôt sympa aussi.

En ce moment, c’est un peu la course mais sachez que je suis toujours là. Je me laisse aller, je travaille, je monte sur scène et c’est quand je monte sur scène que je me sens vraiment vivante, que je pourrais crier  » I Must Be A Lover » parce que la scène, c’est aussi l’amour, l’amour de l’autre.

Alors quand on me dit  » Surtout repose-toi », moi, me reposer ? Mais depuis quand ?  J’aime donner, écrire, vivre, profiter, mais surtout être avec les musiciens, et être sur scène . Laissez la musique vous envahir, une mélodie à la guitare vous guider et un chant vous guider.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s