Coup de coeur au cinéma :  » NuitSolaire « 

NuitSolaire

C’est la première fois que je vais parler de cinéma ici mais pour inaugurer cette première fois, je vous parle de cinéma indépendant, d’un film que je suis allé voir  au  » Desperado » dans le quartier latin. NuitSolaire, c’est avant tout un  oxymore figure littéraire , car la nuit ne peut être solaire normalement.  La musique a été crée par Benjamin Sire et réalisé par Géraldine Sroussi.

C’est l’histoire d’une jeune femme, un peu paumée dans sa vie, qui rencontre par hasard une autre jeune femme, un peu folle, car elle l’a sauve d’une voiture qui veut la renverser. S’ensuit alors une rencontre, l’histoire commence entre Sarah et Alice.

Sarah décide d’aider Alice, qui doit aller au commissariat. Tout le film, c’est l’histoire d’une relation d’amitié. En vérité, Alice est une jeune femme qui s’est échappé d’un hôpital psychiatrique, ayant soif de liberté. L’amitié se construit petit à petit, Alice pousse même Sarah à démissionner de son travail, où son patron n’est pas très honnête.

Mon avis ? Très bien réalisé, les deux comédiennes ont beaucoup de talent, quelques rebondissements aussi, bien trouvés, et la fin du film nous prend de cours, je dois vous avouer que j’ai été très surprise, quand le fin est arrivée.  Mais c’est une belle histoire, sur le hasard des rencontres, sur l’amitié. Comment une personne que l’on rencontre totalement par hasard peut-elle devenir si importante pour nous.  à part ça, il y a aussi une chanteuse qui accompagne la musique, et certaines images en sont rythmés. Je ne peux que vous le recommander.

Nous avons aussi eu droit à un petit court-métrage,  » Les 10 minutes qui ont changés la face du monde » , ça se passe au sein du paradis terrestre, il y a trois enfants, trois anges et leur père, c’est Dieu. Le personnage féminin veut dire la vérité, on sent aussi qu’elle pense qu’elle est la préférée, mais ces deux autres frères ne veulent pas. En fait, c’est la métaphore des trois anges, et la jeune fille, c’est Lucifer, lorsqu’elle dit la vérité, elle devient déchue, le diable. Parce que, oui, dans la culture biblique, le diable est en fait un ange, l’ange préféré de Dieu, mais il deviendra un ange déchu.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s