« IV  » Le nouvel EP de The Psychotic Monks

The Psychotic Monks

Dans le domaine du rock Psychédélique, le groupe parisien  The Psychotic Monks n’est plus à présenter. J’ai eu la chance de les voir en live à Paris  en septembre dernier, et je peux vous dire qu’il assure. C’était à l’occasion de leur EP, » Face To ». Mais nus sommes en 2016, et ils reviennent avec un nouvel EP, déjà annoncé il y a quelques jours avec le clip de  » The Great Escape » . Eh bien, j’ai décidé de me pencher dessus, histoire de voir ce que l’on peut en tirer.

Une intro de 40 secondes démarre, comme une façon de nous prévenir dans quoi on se lance. ça s’annonce très sombre, mais très rock, avec des chants, et une fièvre très rock’n’roll.   » The Great Escape » enchaîne presque instantanément, et nous plonge dans une grotte, sombre , mais dans laquelle on va pouvoir faire du rock’n’roll. Le rythme est bon, les guitares sont précieuses et la voix nous entraîne avec elle.  » In Veins » nous propose de faire la course. Cette fois, on ne danse plus, mais on court. Le temps ne nous laisse pas le choix, il faut s’échapper à l’ombre et courir vers la lumière.   Une musique et un rythme qui donne la pêche. Le sang bat dans nos tempes, dans nos veines, mais on court, toujours à perdre haleine.  J’aime le rythme, où il y a cette sensation que l’on nous en donne encore plus. Toujours encore plus.

« Ender » est un peu plus calme, mais on a toujours ce rythme très rock, qui nous donne envie de nous courir pour se laisser vivre à la lumière.  Le rythme est rapide, et puissant. On compte les temps, comme si on comptait les minutes.  » Wither Away » nous prend aux triples et on chante avec eux. Coincés, il n’y a pas le choix alors on est là, et on chante avec eux.  On part loin, très loin, mais toujours avec eux.

 » Cold Words » donne des coups partout, balance des mots froid, mais on est sur un rythme doux, une balance d’avant en arrière.  On retourne à la lumière après l’ombre de l’enfer, mais toujours avec une guitare et une voix qui nous accompagne, toujours de façon plus puissante.

Cet EP, c’est une énergie, c’est un voyage en enfer qui nous construit, pour finalement qu’on en ressorte plus fort que jamais. Je pense que The Psychotic Monks est un groupe à suivre de près, de très près. Ils seront en concert à Paris le 22 mars au Supersonic, pour passer une soirée chaude et rock’n’roll.

Publicités

Une réflexion sur “« IV  » Le nouvel EP de The Psychotic Monks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s