Parlor Snakes à la Flèche d’or

parlor-snakes-

Une bonne semaine se doit de bien concert avec un bon concert de rock. Alors, ni une ni deux, j’ai filé dans Paris pour me rendre à la Flèche d’Or, l’une des salles de Paris que je n’avais pas encore faite, alors c’est un peu comme un baptème. Paris est magique la nuit, et y aller pour passer un bon moment rock’n’roll le rend encore plus sublime, mystérieux. L’un des concerts les plus rock’n’roll de ma vie, avec une dose sur-puissante d’énergie.

Je suis arrivé dans une salle où il y avait déjà un bon nombre,de gens, un groupe  de rock qui jouait sur scène, et ça envoyait du lourd. Un passage au bar obligé, pour y croiser un peu par hasard les musiciens de Parlor Snakes. On se salue, on se demande de nos nouvelles, quel plaisir de revoir Peter, Eugénie, Severin, et de croiser Yujim.   Le show commence et on démarre avec » We are The Moon », Eugénie envoi de l’énergie, le public est carrément connecté dés les premiers accords et les musiciens nous entraîne dans une atmosphère de folie.  Après la première chanson, le groupe salu le public avant d’enchaîner avec  » Here Comes the Hell » , rythme et tambourin. Eugénie nous entraîne dans sa danse, et nous sommes connectés à elle. Elle danse, elle chante, elle fait de la musique à l’aide du clavier. Elle est faite pour être une star sur scène.  Peter a un présence aussi sur scène, peut-être tout aussi bien qu’elle.  » I’v lost my way » est un titre que je découvre, mais il y a tout autant d’énergie. On danse, on chante, bref le coeur y est et ça se sent.

La suite, c’est  » Man is the night » , il y a des jours où on peut être perdue à cause d’un homme, ne plus savoir où l’on va. Découvrir ce morceau en live me procure des frissons et une énergie qui envoi. Le public est hypnotisé, prêt à écouter. Peter et Eugénie portent du blanc, le jeu de lumière est en bleu et rouge. Drapeau français, fierté d’être française. Le rock est dansant et entraînant.  » Dirt To Gold » est ma préférée, elle me donne des frissons. Peter et Eugénie passent de l’ombre à la lumière, de façon instantané. La chanson est puissante, elle donne de l’énergie, je me laisse bercer, et on se dit que rien ne peut être plus beau que ce moment intense.   » Always you » est une chanson dédié aux femmes, dédié aux filles, qui veulent un homme. Un seul. Peut-être l’âme soeur, qui sait ? Quoiqu’il en soit, c’est sur une mélodie rock’n’roll et des riffs de guitare impressionnant que le groupe nous parle de cette théorie.  Elle danse, elle allume le public, Eugénie a le rock dans la peau.

« Sure not » sexy, entraînant, rebelle. Le public est connecté et il en veut.  La musique nous entraîne dans cet univers totalement fou qu’est celui du groupe, mais la folie a du bon. » Like A Dog » est un titre que je découvre en live, mais que j’apprécie tout de suite. L’instant le plus marquant de ce morceau ? Eugénie se met à quatre pattes, elle chante, elle hurle et elle regarde Peter, de façon amusante. C’est provoquant, c’est sexy, c’est rock, comment vous dire que j’adore. En gros, ça a du chien .  La voix est marquer par des temps, les musiciens se lâchent sur scène et nous font profiter.

« Watch me live » c’est avant le premier titre du groupe que j’ai écouté, et dont j’ai su apprécier la mélodie. Eugénie se lâche encore plus sur scène et on sent qu’elle en veut, et que ses musiciens en redemandent. Le public, boit les paroles, percé par la musique, les frissons me parcourent et me procurent une sensation de bien-être.

Fin du show, la lumière s’éteint, mais le public en redemande et en veut encore, toujours plus. Donc Rappel

« Don’t want your love »  nous redonne une putain d ‘énergie , et on profite de ce moment très sex, drugs, rock’n’roll. Frissons. Un rythme puissant, un public à fond. Une batterie en rythme, qui nous fait bien vibrer au son de la voix d’Eugénie. » Je ne veux pas de ton amour parce que j’ai beaucoup mieux, j’ai la liberté et l’épanouissement du rock’n’roll » voilà ce que pourrait nous dire le morceau.

Quelle soirée ! Un vrai bon moment rock’n’roll comme j’aime les vivre. Les musiciens partagent une véritable complicité sur scène, et le jeu entre la chanteuse et le guitare procure du plaisir. Vous savez à qui ils me font penser ? Ils me font penser à The Pretty Reckless, une chanteuse rock’n’roll et des musiciens  qui ont du talent.  Un gros coup de coeur live, et un groupe à suivre, sans hésiter.

Crédit photo : Marion Ruszniewski

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s