Un Road-trip avec Sofian Mustang

Sofian Mustang

Le groupe nous vient de Bordeaux, mais le temps d’une soirée, ils ont fait escale à Paris le temps d’un concert. C’est dans la salle intimiste du Chat Noir, que j’ai pu les rencontrer, assister à leur balance et les interviewer. Sofian Mustag vient de Bordeaux, mais le nom est un mélange entre la Bulgarie et les Etats-Unis.  Alors préparez-vous, c’est une interview rempli de rêve et de voyage, une rencontre chaleureuse et humaine.

Salut Sofian Mustang, pouvez-vous me présenter chaque membre du groupe ?

Elodie  : Alors il y a Alexandre, guitariste, harmoniciste ( CF celui qui joue de l’harmonica) mais aussi choriste, Mathieu à la basse, Julien à la batterie, Jerome à la guitare, Julie à la trompette et puis moi, Elodie, au chant.

Pourriez-vous me présenter votre album ? 

Alex : L’album s’appelle  » Back To Nowhere », il est fraîchement sorti et disponible sur toutes les plateformes digitales.  C’est l’aboutissement de quelques années de travail, mine de rien. On a choisi une esthétique musicale particulière, elles sont partout. Notre identité musicale se fait par la voix d’Elodie, et par la présence des trompettes sur chacun de nos morceaux.  Mais chaque chanson a son esthétique.

D’où viennent vos influences ? 

Alex : On a des influences mariachi, parfois plus country, plus rock. Nos influences viennent des Etats-Unis, et du Mexique, où l’on peut sentir ce style musical-là. On sent nos influences venus d’ailleurs.

Votre album est un voyage, est-ce l’impression que vous voulez donner ? 

Alex : On a des thématiques qui tournent autour du road-movie, en général, ça tourne souvent autour de cette idée de départ, d’absence, et de solitude.  Et tu sais, du continent américain au Mexique, on peut retrouver cette idée-là.

Donc votre album est un voyage, mais encore ? 

Alex : On a écrit chaque chanson une à une. En tout, il y a 12 titres et chacun de ces 12 titres à sa propre histoire. l’album a sa cohérence, à un fil conducteur, et sa structure dans ces 12 titres.

Elodie : en fait, chaque morceau a sa propre histoire, son propre voyage et sa propre esthétique musicale.  Les histoires se suivent même si ce ne sont pas les mêmes.  Chacun se fait son propre  voyage quand il écoute l’album, sa propre interprétation.

Vous semblez accorder une place importante à la musique, avec notamment la présence des solos musicaux au sein des morceaux, pourquoi ? 

Alex : Eh bien, quand Elodie ne chante pas, il faut bien meubler.

Elodie :  On est un groupe de musique alors, oui, la musique est importante, chacun doit pouvoir s’exprimer.

Merci beaucoup  d’avoir répondu à mes questions 

Elodie : Merci à toi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s