ITW Découverte : Giovani

Giovani

Paris est rempli d’artistes, mais il y a aussi dans mon université, et il faut chercher pour en trouver des bons. Justement, hier soir, je me suis retrouvé à l’Etage pour retrouver et interviewer un de mes copains de fac, Giovani, alors je vous propose de découvrir cette rencontre, l’interview a eu lieu après sa performance donc ça a été l’occasion pour moi  de profiter de son talent :

Salut Giovani, c’est ton premier concert parisien ? 

Giovani : Oui

Est-ce que tu peux te présenter ? 

Giovani : Je m’appelle Giovani, je suis étudiant à la fac, j’étudie l’histoire-gép et je fais de la musique depuis 5 ans.

Qu’est-ce qui te motive dans la vie ? 

Giovani : La musique, et euh…. Non, rien d’autre en fait (rire)

Qu’est-ce qui t’a donné envie de te produire en dehors de ta fac ? 

Faire découvrir ce que j’aime faire et ce que je sais faire à d’autres gens, me lancer un défi à moi-même et puis, j’ai toujours bien aimé être sur  une scène.  Là, j’étais bien, j’étais content, peut-être un peu stressé, mais content.

Quel est le projet ensuite ? J’imagine que tu as du coup un projet musical?

Maintenant que j’ai fait un concert, je vais demander les retours sur le show, voir s’ils sont positifs, et en fonction de ce que les gens disent, j’irais démarcher d’autres bars pour faire des concerts las-bas.

Pourquoi cette salle en particulier ? Pourquoi l’Etage ? 

Parce que je connaissais des gens  qui y sont, parce que c’est seulement 30 minutes et que je n’ai pas à préparer une véritable set-list. C’est un bon échauffement.

Quel est le titre qui t’a le plus fait vibrer sur scène ? 

Celui que j’ai le plus aimé jouer ? Je pense que c’est celle de John Mayer  » Queen of California »

Merci pou le temps que tu m’as accordé. 

Je vous le recommande vivement. J’aime son talent, sa voix, il a un e présence sur scène. J’aime aussi beaucoup  son registre musicale, et sa voix. Un rocker en devenir.  Il nous a régalé avec de très belles reprises comme  » Wind cries Mary » de Jimi Hendrix,  » One Day’  d’Asaf Avid ou  » Boys don’t cry »

Et puis, aller voir un copain en concert pour écouter de la bonne musique, on ne va pas se mentir, c’est la vie. C’est là qu’on se rend compte que la vie est belle.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s