» Crows in the Skies » le 1 er EP de Black Witches

Black Witches

Et si nous allions faire un tour du côté du rock de Montpellier ? J’ai envie de vous parler d’un groupe de rock du nom de Black Witches. Au sein de la bande, ils sont trois : Yann à la guitare et à la voix, Cedric L à la batterie et Cedric D à la basse.Leur 1 er EP Crows in the Skies est sobrement rock , puissant, sexuel et rock’n’roll. Un groupe très prometteur, qui sait prôner la liberté à travers une musique assez puissante.

On commence avec « Buffalo » une voix rockeuse qui murmure au début, des tonalités rock et une mélodie très rapide, le genre de bruit qui donne envie de se fondre dans la masse. La chanson n’évoque pas le mal contrairement à ce qu’on peut penser quand on parle de sorcière, juste la liberté du rock’n’roll. «  Evil Twin » possède une guitare plus puissante que sur le premier titre, on nous propose deux enfers, peut-être un bon et un mauvais, un pour le bien et un autre pour le mal. La guitare nous approche et nous tente, comme un murmure à tentation.

«  All Robots Wants to Make Love » c’est un titre clairement métaphorique. La musique pourrait s’appliquer à un film de robots, un film de science-fiction. L’amour n’est pas mécanique, mais spontané. C’est un titre exclusivement instrumental, sur lequel nous sommes libres. «  Death by Love » plus doux, un peu moins brutal peut-être, ce morceau sort du l’eau. On court en rythme, on pourrait même improviser une danse de strip-tease au son de la voix. Cette fois, elle est plus présente, un peu moins brutal. Coup de cœur. J’aime cette sensualité dans sa voix. On pourrait rapprocher le style de Black Witches de Montpellier à celui de Vagabond, un groupe de métal parisien. Cette sensualité qui donne des frissons, et des envies, des envies toujours plus rock’n’roll.

«  Crows in the skies » nous fait, semble-t-il, remonter à la surface après une descente en en enfer, mais une découverte dans un enfer assez intéressant. Pas de règle, pas de rêve, pas de regret, mais une furieuse envie de vivre. Et la mélodie, aussi rock soit-elle, nous le fait bien sentir. Les paroles sont parfois délicieuses, mais elles nous réveillent avec une brutalité saisissante : Il faut vivre !

Un EP aussi bon qu’avec du métal et du rock’n’roll ! Un sans faute, quoi, et donc une belle entrée en matière. Pas de doute, on va pouvoir compter sur ce chouette groupe de rock.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s