Chronique :  » Have you Met Gaspard Royant »

Gaspard Royant

Que diriez-vous si je vous présentais un français qui possède l’allure d’un anglais ? C’est un français qui a l’accent british mais qui a aussi la classe  parisienne, je veux parler de Gaspard Royant.  Son nouvel album  » Have You met Gaspard Royant » est une pépite, une véritable pépite musicale.

On entre en dansant à son bras sur  » Baby I’m with you « , il nous offre une danse nous murmure à l’oreille des mots doux. La mélodie a une esthétique très sixties, ça se sent, et c’est bon.  » Getaway » a ce côté très festif dans la mélodie, très rythmé aussi, c’est comme si on se retrouvait dans un film des années 50, un film où les acteurs se mettent à chanter ce titre, donc une comédie musicale. à l’instinct, on veut tendre l’oreille.  » 7 club » me fait penser à la chanson qu’on écouterait un soir à minuit, un soir dans une boîte de nuit au bras d’un homme, les 12 coups de minuit vont sonner et Cendrillon va devoir rentrer, mais impossible de partir, c’est comme si la chanson nous hypnotisait.  Mon coup de coeur sur l’album.   » Here for Nobody » est plus douce, elle nous invite à dîner au restaurant, seule, après la fête et à observer, doucement et calmement.  La voix  se pose délicatement sur un piano, Gaspard nous dévoile une autre facette de son talent, celui de toucher à un autre style, avec classe.  Avec  » New Religion » c’est plus rock, plus entraînant, et il y a  toujours ce petit quelque chose qui fait son charme. On entend des choristes, comme dans une église, mais un choeur qui proclame l’amour des autres, qui ne fait pas les louanges de Dieu. Une nouvelle religion, oui, mais la religion de l’amour et du partage. Sa voix est entraînante, et il semble nous fixer avec sa voix, avant de nous inviter à danser.

« Hard Time » nous fait changer de direction brutalement. La danse se transforme en chemin vicieux qui nous transporte directement dans un château. La musique est une danse, une danse des années 60.  J’aime la voix,  » Good Time », on passe un bon moment.  La guitare me donne des frissons aussi, et que c’est bon.   » Follow the Rhythm » nous propulse dans la danse, l’artiste chante et nous, nous dansons au son de sa voix, mais aussi au son de la mélodie, parfois rapide, parfois douce.  Comme le dit le titre  » Follow the Rhythm ». Soyons plus rock avec  »  Solo Artist of the Year », j’aime la musique, les instruments, et la voix, qui passe de l’ombre à la lumière.  Pas de doute, Gaspard Royant, c’est l’artiste à suivre, peut-être cette année et des prochaines.  On marche doucement vers le rock’n’roll avant de le danser, et de s’amuser.  On se retrouve au milieu de la nuit dans  » Night in the city » et c’est un moment de bienséance, que l’on vit à minuit, un nuit romantique. Une danse sur les étoiles.  Une nuit, une danse sous les étoiles avec un gentlemen, dans une ville aussi magique que Paris. La mélodie est douce, comme une berceuse, une douce berceuse qui fait en sorte que la jeune fille soit bien tandis qu’un jeune homme nous emmène découvrir la ville insolite. C’est plus rapide avec  » Speed Your Heart » , on danse plus rapidement, on tombe amoureuse plus vite aussi, les secondes se comptent, ça passe comme un moment  intense.

 » Cutest in Town » nous offre une jolie balade à Londres. Après les soirées mondaines à Paris, un peu de calme fait du bien, la musique nous accompagne dans une ballade, une ballade romantique, toujours avec ce jeune homme avec danser pendant les soirées. La guitare est moins présente, il y a une présence importante de la voix, mais la musique en elle-même est là.   » Summer’s Gone  » est une chanson qui pourrait figurer dans un film de Woody Allen, au moment où les deux personnages tombent amoureux. On finit l’album sur une note romantique.

J’ai eu deux gros coups de coeur sur cet album  » 7 club » et  » Night in the City », qui ont chacun deux thèmes différents, l’une très rythmée et dansante l’autre un peu plus douce et plus romantique,   pourtant ils se rejoignent sur le fait que tout ceci se passe la nuit. C’est un album rempli d’amour, de classe et d’élégance, un sans faute pour Gaspard Royant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s