Recital de piano et répertoire d’Henri Salvador

Henri Salvador 1

Ce week-end, je me suis rendue à Cormeilles-en-parisis pour assister à un concert très loin de ce que j’ai l’habitude de faire. Exit Paris et sa région, direction le Val D’Oise, et le théâtre de la commune de Cormeilles.

Tout d’abord, la soirée a démarré par un récital de piano, Andréa Vivané, un jeune artiste italien. IL démarre avec une intensité impressionnante, le public applaudit. Il nous propose une oeuvre musicale douce, authentique , enjoué sans pour autant tomber dans la mélancolie.  Le piano virevolte, les titres s’enchaînent.  Un petit entrant  et la musique reprend, sur un air de printemps.  Le public apprécie. Par contre, parlons-en du public, il me carrément mal à l’aise parce qu’il n’est pas vraiment de mon âge, ça manque de jeunesse.  Mais on passe un merveilleux moment,c’est beau et c’est poétique.

En deuxième partie de soirée, l’organisateur du concert c’est-à-dire Denis Decoster monte sur scène accompagné de ses musiciens, pour nous interpréter le répertoire d’Henri Salvador, celui qui est aussi connu pour être le rire éternel. Changement de décor et de style, on passe d’un récital de piano à une ambiance entre le théâtre et le jazz. On commence la soirée avec  » Mademoiselle » , un moment jazz et fun. le public est en vibration.  Ensuite, on se laisse submerger par un moment de bonheur, un moment doux et intense.  Le public en rythme, tandis que je découvre. Simple observatrice pour un soir.  C’est ensuite le tour de « 24 h par jour » , en mouvement et avec une ambiance très jazz. Mais pas classique pour autant.  Denis a de la présence sur scène, une sacrée présence.   » Comme un prince » enchaîne la suite de la soirée, tout en musique, elle est douce et belle.  La suivante, douce et rythmée.  » Mistinguette » nous permet de constater qu’il sait bien tenir une note, de façon juste et ça a son charme. Je me reconnaît un peu dans cette chanson, c’est un titre qui touche, qui me touche particulièrement. Le public est end rythme, et se laisse surprendre.   Entre les titres d’Henry Salvador, les musiciens nous proposent quelque titres de Boris Vian. Daniel, le pianiste, nous montre son talent au chant, tout en jouant du piano .  » Jardin d’hiver » et le public est end rythme.  Sur le final, les musiciens font le show ensemble. Pour le final, les artistes nous offrent un spectacle digne de leur talent.

Le concert était cool, vraiment cool. ça manquait juste un peu de jeunesse et d’énergie, mais bon. j’ai bien aimé le spectacle, c’est le principal.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s