Les mots doux de Mozambo

mozambo

J’ai rencontré le groupe Mozambo, un groupe très très cool qui faisait parti des têtes d’affiches du festival MauxCoeur. Des musiciens humains, touchants, bien dans leur tête et qui vivent à la cool.

Bonjour Mozambo, vous pouvez vous présenter en quelques mots ? Chacun

Clément : Je m’appelle Clément, je suis le patriarche du groupe , soit le plus vieux du groupe ( rire) et je le manage un petit peu sur tout ce qui réseau social. Il y a Guillaume aussi , et c’est le pianiste du groupe.

Alexis : Moi, c’est Alexis, je fais de la guitare et je mixe. Il y a Guillaume aussi, on est trois dans le groupe.

J’ai entendu dire que c’est grâce à vous que la programmation musicale s’est faite ?

Clément : En effet, ça s’est fait de manière très simple. Morgane nous a écrit sur notre page officielle, pour nous présenter son projet et j’ai été touché son initiative. J’ai été très touché, Alexis aussi, parce que sa famille a subi ce fléau. Et on s’est dit : «  pourquoi ne pas faire passer un message positif derrière une maladie très grave ? «  Du coup, j’ai aidé Morgane à booker la programmation, donc les 12 autres artistes du Line-Up, et j’en suis très fière.

Et vous êtes là de façon bénévole ?

Alexis : Tout a fait. On ne gagne pas d’argent, et c’est vraiment ça le plus beau. Nous sommes tous réunis ensembles contre cette maladie.

Clément : On est vraiment contents d’être là parce que ça part vraiment d’un bon sentiment et d’une bonne initiative personnelle au départ. L’histoire de Morgane et de sa sœur est vraiment touchante. Contribuer à ce projet, c’est vraiment un plus. On en a discuté il y a quelques mois, Alexis, Guillaume et moi sur le fait que ça peut à changer l’image des DJ, égocentré et qui ne se concentrent que sur leurs propres intérêts. Ces DJ là ont malheureusement une image pas très positive, et je suis content de voir qu’aujourd’hui, des DJ peuvent faire une croix sur leur cachet et contribuer à un projet qui est magnifique.

D’où êtes-vous ?

Clément : On vient de Marseille

Alexis : Chez nous, il y a du soleil.

Clément : On a des restes de l’accent, mais ça ne s’entend pas vraiment. On commence un peu à percer en France. On a tournés plusieurs fois en France. On a eu la chance de faire plusieurs fois Paris,  et puis Bordeaux, Birmingham, Reims, Aix-en-Provence, St Barth,…

Alexis : cet été, on a souvent été présents sur des évènements à Marseille, et c’est un plaisir de revenir à Paris parce que le public est quand même génial ici. C’est pour ça qu’on est très contents de revenir à Paris.

Clément : Et puis pour les enfants, parce qu’ici, nous sommes tous ensemble et c’est génial. On aime Paris parce que c’est une ville riche pour la culture, la musique faisant partie de la culture, ça reste un plus pour nous. Tous les endroits où on a tournés, on est tombés sur des organisateurs très cool. Et là, la flèche d’or est un lieu mythique, jouer dans une salle de concert, ça reste agréable.

Alexis : Atypique, oui… Mais avant tout, on fait de la musique.

Vous êtes programmés à 00 h 15, ce soir, peux-t-on considérer que vous êtes un peu comme la tête d’affiche ?

Clément : eh bien, oui. De nos jours, on raisonne en chiffres, donc si on doit raisonner en chiffres, oui, on fait partis des plus connus, sur Paris, on a la chance d’avoir un public qui nous suit. Mais je pense qu’ici, ce soir, c’est histoire de famille, nous sommes tous au même niveau.

C’est bien de vous voir dans ce genre d’évènement ?

Clément : oui, je pense que c’est important pour Morgane, qu’il n’y ait pas juste des DJ locaux, attention, je ne rabaisse personne. Mais je veux dire des DJ qui viennent de différents horizons.

Sur quelle radio peux-t-on vous écouter ?

Alexis : RadioFG, Virgin, on a eu quelques passages sur NRJ il me semble…

Clément : Aujourd’hui, les gens raisonnent plus en réseaux sociaux. Mais notre but, cette année, c’est de basculer en radio, et de trouver le titre qui conviendra le mieux.

Alexis : On travaille beaucoup de notre côté. On a eu une très belle exposition l’année dernière en radio, on est passés assez souvent. L0, on travaille sur notre nouveau single, et on verra bien ce que l’avenir nous réservera, mais on ne peut rien dire pour l’instant. Il devrait sortir fin septembre-début octobre.

Un single ou plusieurs singles ?

Alexis : On ne sait pas encore. Pour l’instant, on travaille sur celui-là, et on verra bien par la suite.

Chez quel label êtes-vous ?

Clément : On va parler de notre management. On est chez UnityGroup qui est un management génial et qui rassemble des gars comme Kungs, donc ça reste un management génial. Pour l’instant, on ne peut pas vraiment tout te révéler, on verra bien ce que l’avenir nous réservera.

Alexis : On a signé notre single phare, qui est Brigh Side, chez Cross World Record, c’est un label de Bordeaux et ensuite, on a un peu fait des sons à droite à gauche. On travaille beaucoup sur les réseaux sociaux.

Eh bien, merci les garçons pour ces réponses enrichissantes et positives.

Publicités

2 réflexions sur “Les mots doux de Mozambo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s