Wevibes Festival à la Flèche d’or

wevibes-festival

J’ai eu la chance de participer à la première édition du Wevibes Festival qui se déroulait à la Flèche D’or, un projet ambitieux qui rassemble des jeunes professionnels et des artistes. Ce qui est également beau, c’est que c’est aussi un festival à but écologique . Mais avant tout, ce festival a eu une ambiance « colonie de vacance » sur un week-end, où nous étions réunis tous ensemble.

Jour 1 : C’est ce soir-là que nous pouvions voir la chanteuse LikesBerry, venue défendre son EP sur scène. Elle est accompagnée de sa guitare, et nous propose une palette guitare-voix. Elle a une joli voix, elle sait bien harmoniser le tout. J’aime bien ce qu’elle fait . Elle arrive à entraîner le public avec elle et à le transporter, et n’hésite pas à dire que c’est une personne originale. Elle est adorable, mignonne et elle a du talent.

Ce n’est pas facile d’ouvrir pour une première édition, mais elle y arrive avec brio. Elle enchaîne un duo avec French Tobacco, avec la reprise de «  On my way ». J’aime bien son univers aussi doux que pop. Il y a des morceaux vraiment sympa comme «  Danser pour toi » avec un bon rythme et un besoin de danser. Entre chaque morceau, elle racontait l’origine de ses chansons, le contexte dans lequel elle les avait écrites, et j’ai trouvé ça intéressant

J’ai aussi adoré «  On a mangé le soleil » et sa mélodie communicative, quand le public chantait avec elle, c’était beau, on a dansé, il y avait cette fraîcheur estivale pour un dernier week-end d’été. Le set est folk, elle nous transmet une énergie chaleureuse et estivale.

On enchaîne ensuite avec French Tobacco, il commence avec une de ces compositions, commence à ambiancer le public, et il enchaîne avec une reprise de Johnny Cash. Il a l’allure d’un rocker interdit, un rocker qu’on aimerait suivre au bout du monde. «  The drums » chanson de son EP, qui aura bientôt son clip, nous fait danser et nous rappelle un peu l’été, tout en nous emmenant en Angleterre.

L’artiste nous fait partager de bons moments et nous propose un set pop-rock, accompagné par Pieapple, un DJ qui joue merveilleusement bien de la guitare. Coup de coeur en live, c’est un vrai plaisir de revoir French Tobacco en concert.

Ginkgoa est un groupe à plusieurs facettes. Les musiciens sont français, la chanteuse est afro-américaine et est originaire de New York. Elle bouge, elle danse sur scène, c’est de la musique populaire comme on entend dans les films d’autrefois, mais ça reste fun. Ils sont originaires de Paris et New York. L public est à fond, on chante, on frisonne. On est rassemblés. Il y a une belle énergie sur scène, qui se transmet, et on frisonne. «  Who Cares » nous donne le sentiment de passer un merveilleux moment ensemble. On saute, on danse, c’est vraiment l’euphorie de la soirée. Il y a du talent, du vrai.

Pieapple prend la suite. C’est un DJ qui fait de la guitare, qui fait des sons électro, parfois on est plongé dans l’univers des années 80. La foule est en délire, on profite. C’est un samedi soir, un peu particulier. Le DJ fait monter la température et nous embarque dans un voyage à travers le temps, celui des années 80.

Pour finir la soirée, c’est Cézaire, à 00 h 15, qui fait danser les foules. L’ambiance boîte de nuit du samedi soir.

Jour 2 : On commence avec le groupe Red Money. Le groupe se compose de deux musiciens, Laure et Arnaud qui ont une sacrée oxygène rock’n’roll. La voix est rocailleuse et un peu provocatrice, tout ce que j’aime. Le groupe nous propose un vrai concert de rock, comme on en voit plus souvent. Des mélodies travaillés accrocheuses et des sons qui font penser à du Garage rock. Quelle énergie ! Il y a des frissons, et une communication avec le public. Ça, c’est du vrai rock’n’roll, comme je l’aime ! C’est un coup de cœur en live, j’aime ! Et puis, c’est aussi une claque, une vrai claque en live. Vous l’aurez compris, j’aime et je ne peux que vous le recommander. Le groupe enchaîne ensuite une reprise d’Iggy Pop. Un classique revisité, avec de l’énergie et une guitare enragé, j’aime et je frisonne. Les musiciens sont des parisiens, qui se sont installés à Tours, ils sont en préparation de leur second album, qui devrait être enregistré aux Etats-Unis.

Slap, un groupe de trois filles avec un style pop-rap-électro, à la cool. Un peu comme à la façon de L.E.J. Bonne ambiance, il y a des titres intéressants, mais je ne suis pas fan. IL y a une communion avec le public, mais sans plus.

Le second coup de cœur de la soirée, c’est pour Selim alias Joseph Chedid. Un 1 er titre rock, et entraînant. Doux sur les bords. Le public est inter-générationnelle, et se laisse emporter. Des frissons me parcourent. Quelle bête de scène. Du bon rock français avec des textes dans la langue de Molière. J’aime sa voix, son charme et ce qu’il dégage sur scène, c’est un véritable coup de cœur.

Il alterne entre anciens et nouveaux morceaux. Entre pop suggestive et rock indé, en nous invitant à boire des bières. Un entre-deux, en somme. «  Les sirènes » est un titre pop qui nous donne envie de chanter et de partager avec lui. On chante aussi pour «  l’infini » une belle énergie en tout. C’est positif et communicatif. Pour les deux dernières chansons, c’est rock et on le sent.

A la fin du concert, j’ai croisé Joseph,  qui n’a pas hésité à me prendre dans ses bras quand je l’ai remercié. Un moment humain. Voilà, plus qu’un coup de cœur musical, c’est un coup de cœur humain.

Shake Shake Go clôture cette belle édition en beauté, avec une pop énergique et son style indie-folk. Des rythmes travaillés et une voix originale. IL y a une belle énergie, et une communication avec le public. On saute, on danse, ils savent nous transmettre la bonne énergie. Des percussions, de la batterie, une voix, et une énergie débordante, c’est la recette de Shake Shake Go pour nous faire danser. Il y a eu un très beau moment de partage sur  » We are Now », c’est une jolie surprise en live. On passe un agréable moment avec eux.

Cette première édition du Wevibes Festival a été une réussite ! Encore bravo à Laura et à toute l’équipe. Un jeune festival qui a de l’avenir. Un grand merci aux artistes pour ces bons moments.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s