Flash sur « Death Of A Hedonist » de Marnitude

marnitude-2

C’est la première chronique que je fais depuis le Mama Festival. Et je suis d’autant plus contente que je vais pouvoir vous parler d’une actualité, d’un album qui n’est pas encore sorti. Il s’agit de « Death Of A Hedonist » du groupe Marnitude, sortie officielle prévue le 25 octobre

Un rock sombre, des rythmes lents, mais de la poésie à en couper le souffle.

On commence avec «  Places » tout doucement, le chanteur a une voix douce, c’est comme une intro. Et puis, le second morceau «  Enter Your Inside» est plus en profondeur, un rythme doux, un peu plat au début, mais qui s’accélère par la suite. C’est mélodique, c’est tout doux et c’est beau. «  Kall Shoot Her » en instrumental, comme un interlude.

«  I’ll be waiting » alterne avec la voix, et quelque chose de plus rock, de plus profond, plus intense aussi. On a envie d’écouter et d’entrer dans ce monde si particulier, aux accords si intense. « Not Simulated » nous donne envie d’écouter un peu de poésie, un voyage en douceur, dans un univers à la fois sombre et doux, mais poétique. La voix du chanteur nous transporte, mais elle nous accompagne, en douceur. La musique est lente, douce, mais elle nous laisse le temps d’apprécier, on se laisse surprendre par le solo rock.

«  My hope stands a While «  nous embarque en voyage, au pays des nuages. Avec une guitare douce, mais présente. Une voix qui prend son temps à arriver, mais c’est pour mieux apprécier l’instant qui s’offre à nous. «  Liar » nous donne envie de dire la vérité, on se laisse bercer par la mélodie, toujours plus poétique au fil des morceaux. La musique nous entraîne et nous donne envie de vivre chaque moment, avec l’être aimé, ou celui pour qui on veut accorder un peu d’attention.

On finit le disque avec «  Death Of A Hedonist » , on continue en douceur, toujours en douceur, mais la voix nous transmet de l’émotion, et on a envie de faire les chœurs, de les accompagner dans ce chemin musical. Un tempo très lent, mais très marqué, on sent le désir du groupe de vouloir installer doucement mais surement le décor.

Un album doux et puissant. Il faut comprendre la poésie de la musique pour en comprendre chaque note. Le rythme est lent, mais la musique est belle, c’est ce qui en fait la richesse de Marnitude. Le groupe sera en concert le jeudi 3 novembre pour présenter le nouvel album au public.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s