« Take me down » le nouveau clip de The Pretty Reckless

taylor-momsen

On l’attendait  avec impatience le nouveau clip de The Pretty Reckless, et il est enfin  là. Le clip de la chanson  » Take me down ». Assez surprise, en fait, parce que le clip est plus mature, et plus classe aussi. Il ne ressemble pas à celui de  » Going toHell » ni à  » Heaven Knows « et pourtant, on sait que Taylor adore les métaphores dans la religion.

« Take Me down » est filmé comme un film, un peu à la Marylin Monroe. On assiste à l’enregistrement d’une chanson ( donc logiquement, celui de  » Take Me down »), il y a une esthétique particulièrement travaillée dans cette vidéo. Les plans de Taylor avec le micro me rappellent le clip  » Same old Love » de Selena Gomez, quand elle-même chante avec ce micro.

Il y a des plans sur chaque musicien : Ben et la guitare, Jamie et la basse, Mark et la basse, et c’est cela qui est chouette. Taylor, elle, donne le ton et n’hésite pas à jouer de la guitare, parfois ajouter quelques notes de piano, provoque avec classe et chante, de sa voix rocailleuse.   Taylor n’est pas seuleument une chanteuse, c’est aussi une formidable musicienne. C’est un clip élégant, classe, chic.  à la fin du clip, on découvre Taylor endormie, épuisée par tant de travail.

Je tiens à féliciter l’équipe de tournage, en plus du groupe, parce que, pour le coup, c’est vraiment bien filmée, et les images sont un plaisir pour les yeux.

Pour ceux qui ont connus Taylor quand elle était plus jeune avec son premier album et ses apparitions choquantes ou avec le clip de GoingtoHell , elle a 23 ans aujourd’hui, et elle est prête à user à nouveau de son charme pour se construire une nouvelle image, celle d’une chanteuse de rock élégante et sexy, qui sait ce qu’elle veut avec son groupe de rock.

 

« Au bout du fil » en vidéo avec Jeremy Kapone

Jeremy Kapone

Jeremy Kapone a dévoilé le clip de sa chanson  » Au Bout du fil »  Extrait de l’EP  » Aquarium » qui sort le 3 juin,  » Au Bout du Fil » nous promet un petit bijou rempli de belles surprises. Cette fois, il nous transporte à New York avec son clip.

La sequence est alterner avec des scènes de dessins animés , sinon on le retrouve au téléphone, en train d’attendre qu’il y ait quelqu’un  » au bout du fil » .  Comme si les personnages fictifs pouvaient téléphoner à la réalité et à l’artiste.  OU comme si l’enfance appelait l’âge adulte.

On ne se lasse pas des belles images de New York, la ville éternelle.  Pour découvrir le clip, c’est ci-dessous :

Coldplay dévoile le clip de  » Adventure of A Lifetime »

 

Coldplay

En France, on a pu découvrir ce titre en live lors des NRJ Music Awards, mais on le découvre plus en profondeur.  Coldplay nous propose une vidéo rempli d’amour.  Il a fallu 6 mois pour le réaliser, mais le résultat est époustouflant, bercé par la voix de Chris Martin.

On était habitués aux éléphants avec le clip de  » Paradise » , mais cette fois, le groupe a choisi des Chimpanzés.  C’est le premier extrait du nouvel album qui sortira le 4 décembre soit vendredi prochain, dont le nom est  » A Heard Full of Dream »

Le clip s’ouvre donc sur ces animaux, dans la jungle . Ils débutent leur aventure en découvrant une enceinte abandonnée, et comme par hasard, se transforment instantanément en musiciens. Enfin, non d’abord vient la passion pour la musique et ensuite  ils se transforment en musiciens.  Sans oublier quelques poteries, ainsi qu’une chorégraphie synchronisée et bien rythmée.

Pour faire référence au clip de  » Paradise » qui mettaient en scène des éléphants, c’est une espèce animale protégée, tout comme les chimpanzés le sont. je trouve l’idée assez original et plutôt fun.

C’est un hymne à l’amour, à la musique, à la nature mais aussi à la bonne humeur et à la simplicité. La musique, c’est l’amour, c’est le partage, et c’est pour ça que je me suis engagée dans cette belle aventure.

 

Muse nous parle de  » Révolt » dans un nouveau clip

Muse

On me dit souvent que je suis une révoltée et que je fais de la résistance alors je vais vous parler du clip de  » Revolt », la dernière vidéo de Muse ( Référence  aussi avec l’album du groupe  » Résistance »   A première vue, on peut dire que c’est un clip futuriste. En effet, au début de la vidéo, on nous annonce que tout ceci se passe en 2025.

Donc, c’est vous dire à quel point c’est à des années lumières d’aujourd’hui .   Mais en plus, des hélicoptères, des voitures, et des robots policiers débarquent pour s’emparer de la population humaine. Tandis que les plans alternent avec le groupe en plein live.

Il y a ensuite une révolte entre les humains et les robots. Le message est très clair : ne pas laisser la machine prendre le pas sur l’homme. Même si nous avançons dans un monde où le progrès technique  avancent aussi très vite, rien ne remplacera jamais une main-d’oeuvre humaine. J’adhère aussi vraiment à la pensée de Muse  : Ne laisser personne vous dicter ce que vous devez faire, et soyez toujours vous-même !

Le clip n’est pas encore visible sur youtube, mais seulement sur L’Apple Music et sur le site officiel du fan club français de Muse, juste ici

Lyric vidéo  » Das Blues » feat Mista par We are I.V

Un de mes coups de coeur de l’année 2015, c’est sans aucun doute  le groupe parisien  » We are I.V ». Ils ont sortis leur nouveau titre récemment   » Das Blues » qui est aussi un titre que j’aime beaucoup.

Et d’ailleurs, le lyric est aussi disponible et est filmé comme un petit film. On suit donc un petit personnage qui se balade avec une machine à disque sur l’épaule, sur le premier mur, on peut voir les paroles de la chanson. Il passe devant un train représentatif du voyage . Ben oui, parce que la musique, c’est un voyage.  Devant chaque mur qu’il traverse, on peut voir les paroles.  Il passe devant le cinéma concorde qui affiche  » Tonight, we are I.V présents  bluuuuues » ( référence au titre) . Les gens qui l’entourent et tout les objets affiches les paroles et c’est comme ça que l’on suit aussi l’évolution de la chanson.

Il tombe dans les sous-sol et on continue à le suivre, jusqu’à ce qu’il remonte et qu’il finisse sa trajectoire devant le cinéma « Concorde ».

Comme un petit film que l’on irait voir au cinéma, on suit un personnage dans sa quête. J’aime bien le dessin et la petite histoire. Je trouve ça mignon et nous n’avons pas l’habitude de voir des choses comme cela , donc c’est assez original et ça mérite d’être vu.  Un quatuor de garçons vraiment très talentueux, peu importe la forme de l’art.

« Loving You » le nouveau clip de Céleste Buckingham

Loving You - Céleste Buckingham

Je l’attendais avec impatience. La belle slovaque, Céleste Buckingham, a sorti un nouveau clip, celui de  » Loving You ». Tourné en Slovaquie, il me semble, mais cela fait ressortir le côté naturel et authentique de la vidéo . Et non, aux U.S.A, comme cela a été le cas pour  » Unpredictable » .

Les prises sont remarquablement bien tournées, le jeu des acteurs  est sublime. Céleste est chanteuse, mais aussi actrice et égérie de mode, elle peut donc user de son charme dans les clips, qui sont une forme de petit film cinématographique en musique.  La mélodie est belle, et me donne des frissons. Il s’agit d’une chanson d’amour, et d’une ballade au piano. Un peu de douceur et d’amour dans ce monde de brute.

 » Loving You » c’est l’histoire d’une relation humaine entre deux personnes.  Une relation amicale, ou amoureuse, on ne sait pas très bien. Quoiqu’il en soit, le clip représente ce qu’est une relation humaine, des hauts et des bas, des disputes et des moments plus doux.  La musique est du piano à l’état pur, la voix de Céleste chante doucement, comme  pour une berceuse.  Mais elle n’hésite pas à pousser un peu plus sur sa voix, qui reste douce, tout au long du titre.

Capable de nous donner la pêche comme de nous faire frissonner sur d’autres titres comme celui-là, Céleste Buckingham  mérite de se faire connaître en France.  Une très jolie découverte internationale et un talent à suivre !

« Le prince Aladin  » by Black M feat Kev Adams

Kev Adams- Black M

Ce soir, je suis allé voir le film  » Les nouvelles aventures d’Aladin » avec Kev Adams, que je continue à suivre depuis de nombreuses année.  D’après ce que j’ai compris le film est une sorte d’inter-textualité, c’est-à-dire qu’il y a une histoire dans l’histoire. L’inter-textualité, c’est comme la méta-théâtralité en théâtre. En bref, tu m’as comprise.

Le clip est quant à lui, très bien tourné , il y a de la danse, du chant, et on pourrait danser dessus, sur des pas de hip-hop.  On alterne avec des scènes du film et des scènes du clip. J’aime aussi la petite intervention de Kev  » excuses-moi, Black , j’adore être ici pour danser mais  mais il y a moyen que je rappe pour les gens  ?  »  » Mais tu n’es pas un rappeur  »  » Si, mais je suis en train de le devenir, un peu à la  White M » Kev se débrouille bien, pas de doute que c’est un moyen de faire parler du film. Et puis, c’est aussi un moyen de bien s’amuser.  Quel plaisir de voir que ce petit talent s’assena à toutes les formes d’art et prend peu à peu ses marques.  Kev joue un double personnage Sam qui est Aladin, à savoir Sam qui raconte une histoire à des enfants ,  » Les aventures d’Aladin » où il est le héros ( donc Aladin)

Le plus riche des princes il a le coeur sur la main. Faire place au plus riche des princes avec la main sur le coeur, la générosité et la beauté intérieur.  Je ne suis pas très fan de rap, mais j’aime allier musique et cinéma, vous le savez.  Le secret du succès, c’est la générosité. Pour réussir, il faut tendre la main aux gens.

Aladin, un bon film. Je le conseille, mais encore une fois, faut-il comprendre l’histoire et les jeux de mots. Dans le film, l’histoire se déroule à Bagdad, et les habitants sont les Bagdadis, en vérité, c’est Marrakech au Maroc, sauf qu’en réalité Bagdad, ville en Irak ravagé par la guerre, c’est là d’où est originaire les contes des milles et une nuit.

Et comme toujours dans les bons films, la fin est belle , mais ça, je ne le dirais point.

« Dark Angel » le clip d’Eskémo

Eskemos

Cette fois, j’ai vraiment l’impression de retomber à l’époque du collège.  » Daark Angel » me rappelle qu’à l’époque, j’étais une adolescente souriante mais très sombre au fond d’elle-même, qui avait juste besoin de s’exprimer.

« Dark Angel » parle d’une liaison, peut-être d’une liaison dangereuse  » You’re my dark angel, You’re my dark angel » .  Le titre parle du fait de dépendre de quelqu’un mais trop dépendre de quelqu’un, c’est malsain.  Il ne faut pas attendre quelque chose de quelqu’un, il faut vivre sa propre liberté sans se soucier de ce que les autres pensent. Dans le clip, on suit un couple collé l’un à l’autre, qui se sépare à la fin.  « Un dernier regard complice, es-tu prête à plonger ? » C’est quelque chose que je me suis souvent demandé avant de me lancer dans l’aventure musicale et celle des réseaux sociaux  » Es-tu prête à affronter tout ça, avec courage et détermination ? « . Il faut avoir assez de recul sur tout pour affronter la vie, et y poser un regard adulte.

« We are Dark Angels » Romain Brois  se livre littéralement dans ce morceau comme les autres musiciens.  » On se livre trop souvent à en perdre la raison » : il faut vivre chaque chose de la vie avec un peu de distance, pour ne pas perdre la raison. Je pense qu’il faut toujours garder une distance face à tout ça, prendre du temps pour soi.  » On s’est oubliés trop souvent, Dark Angel dans le sang »

Rien à redire sur la voix, elle est parfaite, et la mélodie l’est aussi. Je connais ce groupe depuis très, voir trop longtemps, tout comme Romain Ughetto et Kinnie Lane, et je suis fière de ce qu’ils font maintenant.  Ce titre risque de bien toucher mes cordes sensibles

Et n’oublions pas que nous sommes  » Dark Angel dans le sang »

Le clip d » Halloween » par N21

N21

C’est bientôt Halloween et pile à une semaine, je vous propose  de découvrir le clip  » Halloween » du groupe français N21.  J’aime bien le rythme, la musique et le texte.

C’est l’histoire d’une rencontre par hasard, que tout oppose,  une rencontre lors d’une soirée, et il a suffit d’un seul regard ! C’est là qu’on se dit que  » L’enfer, c’est le paradis sur terre » . Tout part d’un chagrin d’amour pour finir dans une soirée au pays des cauchemars. C’est l’histoire d’un coup de foudre au pays des cauchemars, ou plutôt quelque chose de magnifique dans un endroit totalement inattendue, et dans un milieu qui n’est pas du tout propice à ça.  Et les citrouilles se sont mises à danser, elles ne font plut du tout peur.

Il y a un côté très festif dans ce titre. Tout peut t’arriver lors d’une soirée d’Halloween, quand une jolie fille a un décolleté plongeant.  Sur ce morceau, on prend du plaisir à l’écoute et on a envie de chanter tous ensemble.  De plus, c’est un coup de coeur musical, au moins pour la saison.

Et moi, je peux vous le dire l’enfer, c’est le paradis sur terre !  Si vous voulez voir la vidéo, c’est ici 

« Waves » le nouveau clip de Altered Sky

Altered Sky

Le groupe écossais Altered Sky  prépare actuellement un premier album  » Without Wonderland » qui est le second single de l’album  » Waves » .  C’est un titre aux sonorités rock, dont la première image est une petite fille, qui marche seule au milieu d’un chant.  Elle est seule.Les plans sont alternés avec le groupe, qui monte doucement en puissance.

C’est tourné un peu comme au cinéma.  J’aime la voix, la batterie, le texte. Ce groupe n’est encore jamais venue en France, mais ils passent souvent à Londres. Ils n’ont que l’Eurostar pour venir à Paris.

Pour en revenir au clip, la petite fille a fugué , elle est partie de chez elle pendant que ses parents se disputent ,  ils se  mettent à la chercher, s’inquiètent, mais elle, elle a juste besoin d’être seule, et de réfléchir. Parfois, dans une relation, on a besoin d’être un peu seule, pour se trouver et prendre du temps de soi. Et parfois, quand les parents nous énervent, on veut figer. Mais elle s’assoit au bord de la rivière.  Les paroles de la chanteuse sont chantés avec une puissance vocale très forte.

La morale à la fin, c’est que rien ne détruit le pouvoir d’une famille. Rien ne détruit l’amour.  Si vous voulez voir le clip, c’est ici