Anna Tur vend du rêve

Anna Tur

Je tiens a remercier du fond du coeur Anna Tur. Lors de notre interview au Blue Moon Festival, sa manager m’avait donné un disque. Par manque de temps, je ne l’ai écouté qu’aujourd’hui. Le style qu’elle défend et qu’elle fait, c’est la deep house. On en trouve beaucoup à Ibiza , c’est même le style qui permet de faire aussi bien la fête !  La deep-house est un sous-genre de la house , un style de musique underground. Pour moi, underground signifie sous terre, qu’on entend pas forcément et qui jaillit de nulle part.

Quelle énorme surprise j’ai eu en l’écoutant, pour moi qui vit en France . J’ai découvert un remix de  » voix sur ton chemin » des choristes. Je sais reconnaître une belle mélodie entre toutes.

Vous devez connaître sur le film français qui a fait une énorme succès, non ?  Cela me touche beaucoup qu’im m’ait donné ce disque, surtout comportant un passage avec une référence française.  Cela, c’est un des titres , le second est plus festif, plus rythmé et puis, on passe ensuite à quelque chose de plus brutal, avec un rythme dansant et purifiant. ça donne envie de danser  » Clap your hands, now ! »

Le disque est une aventure au coeur d’un Ibiza sauvage et d’une île qui offre beaucoup à découvrir. Avec parfois des passages en France, d’ailleurs, sur le titre où on entend la chanson des choristes est peut-être celui que je préfère pour son rythme et ses arrangements musicaux.  Comme le dit la chanson, je marche le long d’un chemin, rempli d’espoir, et je donne la main pour amener les gens vers un autre lendemain.

Le disque est bon, il m’évoque mes été en Espagne. Le disque est bon, donne envie de danser, un tube pour l’été. à découvrir !

Publicités

 » Lonely Boy » by The Avener

The Avener

Je vous retrouve pour mon troisième article sur le DJ The Avener, je m’intéresse peu à peu à ce qu’il fait et au chemin qu’il parcours avec force.

En ce moment, les français me charment bien plus que n’importe qui niveau musique. Surtout avec l’été qui approche à grands pas . Et si on retournait du côté de Nice avec The Avener ? Parce que c’est bien de là qu’est originaire le DJ . Sa chanson « Lonely Boy » nous mets vraiment dans une bonne ambiance. Pour moi, c’est un morceau réussi, qui permet de se détendre, mais aussi de danser en festival. Comme le veut la musique de l’artiste.

Une voix ,un bon son et le tour est joué ! Que de chemins parcouru , The Avner joue quasiment dans la cour des grands maintenant ! Le morceau s’adresse aux hommes parce que comme le titre l’indique  » Lonely boy » la voix est masculine, douce, envoutante. Une voix masculine pour un titre dédié aux hommes, logique. Mais à vrai dire, je dirais que sa musique est universelle, le morceau qui m’a poussé à m’intéresser à son travail ? Castle in the Snow que j’ai vraiment adoré.

Le morceau est sorti en avril, mais la musique, on peut en parler tout le temps ! Ce que j’apprécie chez The Avener, c’est qu’il ne cesse de se réinventer, pour chaque morceau. Et à chaque morceau sa voix.  Chaque titre est un hymne à la joie et à la différence. Dans le bon sens du terme, bien sûr.

Il fait les festivals, les événements musicaux, partout où on peut apporter un peu d’amour et de détente. parce que, oui, le monde en a vraiment besoin.  C’est de la deep house mais du son qui nous mets dans une ambiance de détente et de rêve , un peu insomniaque, mais droit devant.  Un bon titre à écouter l’été, en vacance, au bord de la mer, avec des potes, ou même pendant un festival.

La playlist d’un bon été

ibizaglobalradio

On repart à Ibiza le temps d’un article. La radio locale de l’île, La Global Radio Ibiza dont Anna Tur en est la femme DJ  propose sa playlist de l’été .

Anna Tur, qui a l’air vraiment d’être une femme sûr d’elle et qui dégage une assurance de fou. La musique, même électronique ou sur des platines, restent un art que seule les plus sensibles peuvent atteindre. Et l’écriture en fait partie.

Et c’est le DJ producteur José Maria Ramon qui nous envoit un son original , qui sent bon les vacances, le soleil, la plage. Mais la musique, ce n’est pas juste ça, ça raconte une histoire. Et là, ça ressemble à de l’électro-pop avec un soupçon d’originalité. D’ailleurs, c’est ce qui me touche, l’originalité du morceau. Le fait que cela nous transporte.

Moi, quand je l’écoute, je pense à de la danse, à l’art, à tout ce qui me fait vivre. L’art, c’est la vie, alors je pense à la vie. C’est aussi le type de musique que l’on va écouter en soirée, sur la plage. à Ibiza ou ailleurs !

Darius Syrossian de passage à Paris

DARIUS_SYROSSIAN Toujours à la recherche de la perle rare et et de nouvelles découvertes musicales, je me balade d’un univers musical à un autre, et pour préparer l’été au mieux, je vous propose de découvrir l’interview de Darius Syrossian, qui sera  de passage à Paris

1/ Salut, comment vas-tu ? Présente-toi

Salut Je suis  Darius Syrossian, un DJ et producteur qui a publié sur de nombreux labels tels que Get Physical, Viva la musique, 8 bits, créations chaudes, Skint, Moda Noir, AVOTRE et beaucoup d’autres étiquettes, j’ai fait le tour du monde entier.

2/ Où vis-tu ?  Je vis à Manchester, en Angleterre

3/ Que penses-tu de la musique électronique dans le monde ? 

Eh bien, je pense que la scène underground est tout à fait cool  pour le moment, j’ai joué en  grandes partis dans les quatre coins du monde ces derniers temps, de l’Asie à l’Amérique, l’Australie et aussi bien sûr l’Europe, je ne prends pas vraiment bien l’avis de marché,  qui est sans importance pour moi, mais je pense que la scène underground est tout à fait bonne pour ce genre de musique

4/ Qu’est-ce que les gens pensent de ta musique ?

  Eh bien, je fais ma musique,  certains aiment, mes compositions viennent du coeur , et si les gens aiment alors cela  prime, mais la musique c’est de l’art , vous devriez toujours faire votre propre art! Jamais pour quelqu’un d’autre, si les gens aiment votre art, c’est la clé de tout.

5/ Que préfères-tu ? Les mots ou la musique ?  Ecrire des mots ou faire de la musique ? 

Cela ne me dérange pas vraiment, il y a ceux qui aiment la piste sans voix et ceux qui l’aiment avec la voix. Du moment que les gens aiment, c’est tout ce qui compte pour moi.

6/ Que penses-tu d’Ibiza ?  Je pense que c’est  île un lieu magique avec beaucoup de bonne énergie, bien sûr il ya de mauvaises choses, le combat aussi, je pense qu’il y a  certains aspects à ce sujet  qui sont maintenant trop de vip avec les ordures qui vont avec , mais vous pouvez y avoir  tout ce que vous voulez , et essayer de profiter d’une expérience plus réelle d’ Ibiza et faire beaucoup de choses naturelles aussi, c’est  une île magnifique.

7/ Paris est une rosse ville pour la culture artistique… et toi ? Que penses-tu de Paris ?  J’adore ça , j’ai une passion pour  l’attitude française et  la nourriture et l’alimentation, ils ont de très bons restaurants, et ils sont vraiment doués pour ça. J’aime aussi leur façon de profiter de la vie , et chaque fois que je suis allé à Paris, j’ai passé un très bon moment. J’adore cette ville. 8/ Le nom de la soirée où tu joue s’intitule  » Road to Ibiza », c’est important pour toi ? Tu viens à Paris en faisant venir l’énergie qui vient d’Ibiza ?  Eh bien, nous avons fait près de 15 spectacles maintenant sur la route de la tournée d’ Ibiza, nous arrivons à la fin de la tournée maintenant et nous allons bientôt arriver à Ibiza, où nous jouons beaucoup de partis, comme l’ouverture de SPACE fiesta, le 31 mai, il va aussi y avoir certains spectateurs qui montreront nos spectacles, dans nos espaces. à partir du 12 juillet, chaque dimanche, nous ne dormirons pas , au Vista Club. Moi, Santé et Sidney feront tous les spectacles , et nous voulons apporter notre ambiance avec notre énergie et notre style de house- techno à tous ceux qui nous voient, où qu’ils soient dans le monde. Ne pas dormir das notre résidence puisque  chaque dimanche pendant 9 semaines à partir du 12 juillet, au vista club, à Ibiza.

Merci pour tes réponses et on te retrouve en live au Yoyo à Paris demain , à partir de 23 h 30

Road to Ibiza : Darius Syrossian, Sydney Charles, Timid Boy, David Reyner

Darius_Syrossian_Press

Quand Ibiza me manque et que je ne suis pas sur l’île, c’est elle qui vient à moi . J’en ai eu la preuve au début de l’année, et j’en ai encore la preuve aujourd’hui ( Grosse motivation pour la réussite des partiels). La soirée  » Road To Ibiza  » va ramener l’ambiance et la chaleur de l’île dans une ville très citadine

Je fais peu à peu mon entrée dans le monde de la deep house et je dois avouer que c’est assez cool . Je vous propose de découvrir l’artiste anglais Darius Syrassian qui sortira sa prochaine tracklist officiellement le 25 mai,avec Sydney Charles.  J’ai écouté et pour tout vous dire, musicalement, j’aime bien. ça sent le fun , les soleil et les vacances ( même si c’est encore très loin pour moi ) .

Le mois dernier, ils ont participés  à un festival à Amsterdam. Timid Boy fait aussi de bons sons, c’est de la deep house quoi, mais ça passe bien en soirée ! Et puis, je pense qu’on a tous besoin de ce genre de son,juste histoire d’être bien dans sa tête.  Une tournée anglais en passant par Manchester, et maintenant, Paris avec le Yoyo. N’est-ce pas cool ? La musique est cool et elle donne envie de danser, alors…. Enjoy !

Les trois compagnons sont déjà passés par le Zig Zag, boîte parisienne assez côté par la jeunesse, la soirée au Yoyo s’annonce prometteuse avec une ambiance de fou ! Alors, on se motive ! Motivation quand tu nous tiens….  Trois amis avec un seul but : Nous faire danser jusqu’au bout de la nuit ! Paris possède une richesse culturelle incroyable et on y rencontre vraiment de tout : Rencontrer des musiciens, c’est voyager ! Justement, la soirée est organisé par le Palais de Tokyo, alors c’est une bonne occasion de s’échapper à Ibiza le temps d’une soirée

Mercredi 13 mai de 23 h 30 à 6H OO au Yoyo à Paris , plongons-nous dans l’ambiance bouillonnante de l’île !

 » Domigueros » by Alberto Ballesteros y Alban

Alberto y Alban Ibiza me manque beaucoup, mais il y a toujours quelqu’un pour me rappeler le lien si spécial que j’ai avec cet endroit ! D’abord Guts, que je retrouverais bientôt en concert, et maintenant…. je vais vous parler d’Alberto Ballesteros ! Il se trouve que nous nous sommes déjà rencontré à Ibiza, mais sans vraiment se parler. C’est le collègue et ami de mon meilleur ami Alban. Ils s’occupent tous les deux d’une société événementiel « Deeper » situé sur l’île.

Et qui se déplacera à Amsterdam cet été pour le « Blue Moon festival ».

On m’a donné à écouter le son qu’ils ont produits ensemble au mois d’avril, un mélange de plusieurs influences. Aux premières écoutes, on dirait qu’il y a un peu d’Amérique du sud, le soleil , mais surtout c’est typiquement le son que l’on entend à Ibiza.  Il y a la présence des voix qui chantent en anglais. Tantôt masculine , tantôt féminine. Un peu comme un mélange des sexes.   C’est vaste et c’est universel, mais c’est quelque chose que j’aime. La rythmique est bonne, ça nous touche profondément, pour ma part en tout cas.  Je ne suis pas fan des voix en revanche, mais je préfère juste la musique comme elle est. Certes, la présence des voix instaure vraiment quelque chose de vivant, mais bon. La musique à elle seule est vivante et nous fait vibrer. C’est de l’électro avec un peu de trip hop, hip-hop. Niveau son , j’aime bien. ça ressemble aux beats que j’ai pris l’habitude d’écouter avec Guts  donc c’est quelque chose qui m’est devenu familier, presque une heure de béats qu’on ne se lasse pas d’couter et qui nous donne envie d’aimer la vie .  C’est aussi le type de musique qui m’évoque une soirée sur la plage, avec une chaleur humaine et des gens. Peu importe où.   Les arrangements musicaux sont vraiment agréables, et je m’imagine presque danser en soirée avec eux. Le blog à la conquête d’Ibiza ? Je ne sais pas, peut-être…

Si vous voulez écoutez, c’est ici 

Blue Moon Festival

Blue Moon Festival

Les vacances pour moi, c’est encore très loin ! Bien avant ça, j’ai mes examens à réussir et ça commence par ceux d’anglais et d’espagnol. Justement, à ce sujet, j’ai appris hier après-midi que je serais sur les lieux du festival  » Blue Moon » qui se déroulera cet été au moins de juin  à Amsterdam ! Ue ville que j’aime beaucoup et qui me tient à coeur.

Pour ceux qui ne le savent pas, c’est un festival de musique électronique qui rassemble des DJ espagnols et français ( d’autres nationalités aussi). Dont mon meilleur ami, Alban, fera parti avec son collègue Alberto. Il y a aussi la présence de la jeune Dj, Anna Tur, qui s’occupe d’une radio à Ibiza ( dont j’avais déjà parlé sur le blog, il me semble)

D’où l’importance de pratiquer l’anglais et l’espagnol, c’est aussi une formidable occasion pour rencontrer de nouveaux DJ et ainsi faire de nouvelles interviews. ( si ceci est possible, bien entendu). Ce que j’aime dans ce que je fais, c’est justement le côté humain des rencontres, ce qu’il y a derrière les paillettes.

« Pure » by Warm Siberia

Warm Siberia

The first part in the concerts, it’s not my thing, though, this month, there that really caught my attention, starting with Mark Sein, the talented German musician who made the first part of Tokio Hotel. I had a big crush on him, first on stage, who managed to engage the public, he did very well his bet. I feel the life in his music and a desire to take things gently. He comes from Germany and it produces fairly regularly, I want to see him live. My favorite song is  » Pure »  because the life is pure. His voice is like a diamond, it shines and she stroked tenderly.

Les premières parties dans les concerts, ce n’est pas trop mon truc, pourtant, ce mois-ci, il y en a qui ont vraiment retenu mon attention, à commencer par Mark Sein , le talentueux musicien allemand qui a fait la première partie de Tokio Hotel.  J’ai eu un gros coup de coeur pour lui, tout d’abord sur scène, qui a réussi à faire participer le public, il a très bien réussi son pari. Je ressens de la joie de vivre dans sa musique et une envie de prendre les choses avec douceur. Il vient d’Allemagne et s’y produit assez régulièrement, j’ai envie de le revoir en live. Sa voix est comme un diamant, elle brille et elle nous caresse tendrement

Listen to his compositions, it is like falling into his world and in this atmosphere. In truth, it makes the Deep House or just electronic music. It’s pop, but sometimes mixed with classical music, it gives a nice song to hear. The music I prefer is « pure » simply because it exudes the joy of living. And because life is too pure, and that there is only one. In the  band , they are two: Pascal Blanché (producer and composer) and Mark Sein (guitarist, Voice , co-producter)

Réécouter ses compositions, c’est un peu comme retomber dans son univers et dans cette ambiance.  En vérité, il fait de la Deep House  ou tout simplement de la  musique électronique.  C’est de la pop, mais parfois, on mélange avec de la musique classique , ça donne une belle chanson à entendre. La musique que je préfère est  » pur » tout simplement parce que cela respire la joie de vivre.  Et puis, parce que la vie est pure aussi, et qu’on n’en a qu’une seule. Dans le groupe, ils sont deux : Pascal Blanché  ( producteur et compositeur ) et Mark Sein ( Guitariste, voix, compositeur et co-producteur) . La gentillesse de Mark transparait dans sa musique, et ça fait beaucoup de bien d’entendre ça.

The kindness of Mark transpires in his music, and it feels great to hear that. I’m in love, and I would give anything to see him live, with his guitar and his voice

« Let Me Go » remixé par DJ Gaby

DJ Gaby

L’été approche à grands pas, les partiels aussi , et malgré beaucoup de travail, j’ai eu envie de  m’intéresser de près à un DJ portugais qui a mixé à Ibiza l’été dernier, et qui pourrait très certainement y revenir  cet été !

C’est un jeune homme portuguais mais qui pratique la langue française puisqu’il a de la famille à Paris. ça ne fait pas très longtemps que je le suis, mais bon, vous savez l’été , c’est le beau temps et la nature qui renaît. DJ Gaby se déplace un pau partout dans le monde, mais aujourd’hui, c’est son remix d’une production portugaise qui m’a beaucoup plus !

J’aime la sonorité, l’ambiance que l’on ressent  et le son puissant qui s’en dégage. J’apprécie ce genre de musique, c’est de la Deep House, mais qui sonne très bon ! Le genre de son qu’on ne se lasse pas d’écouter l’été. Quelle belle énergie positive ! C’est l’histoire d’un garçon qui cherche une fille… et qui pourrait bien l’inviter à danser sur la piste de danse !  Alors moi, je dis oui, j’aime bien l’énergie qui est là, la voix, la musique, en fait tout !  DJ Gaby sera très certainement parmi les DJ que je suivrais .