Bob Sinclar à Mykonos

bob-sinclar

Vous devez tous vous souvenir du tube  » Rock this party », non ?  Bob Sinclar passe dans une boîte à Mykonos, le Cavo Paradisio. Et c’est sans aucun doute l’événement de la saison ! Bien entendu, j’y serais. La boîte est un endroit idéal, coincé quelque part sur un côté de l’île.

C’est un monument de la musique électronique, et surtout de la culture française. Au même titre que Guetta mais en moins commercial, si vous voulez mon avis ! Mais ça n’en reste pas moins un pilier

Dernière semaine sur l’île grecque, mais elle doit être la meilleure parce qu’on dit bien  » Le meilleur pour la fin  »

Paul Mc Cartney, et maintenant Bob Sinclar, qui sera le prochain ?

Publicités

Paris Electronic Week en septembre

PEW

Le mois prochain à Paris aura lieu la technoParade mais pas que. Une semaine intitulé Paris Electro Week se tiendra du 19 au 26 septembre ! Ce projet a déjà quelques années, mais cette année, ça s’annonce encore plus gros !

à l’origine du projet : Technopol soit les organisateurs de la Technoparade . Pendant cette semaine :  8 jours de conférences, débats, rencontres, soirées interprofessionnelles, showcase,…   le mardi 22 septembre à L’International, le mercredi 23 septembre à La Source, le jeudi 24 septembre chez Balades Sonores, le vendredi 25 septembre au Ground Zero et le samedi 26 septembre chez Toolbox Records pour le road-trip des disquaires à Paris. De quoi bien s’éclater et de prendre du bon temps !

Mardi 22 septembre, deux performances live seront proposées sous forme de happening à l’heure du déjeuner et en afterwork à La Défense par la bande Craki et Neue Grafik.  L’un des plus grands centres d’affaire en Europe se transforme en dancefloor le temps d’une semaine, quoi de mieux ?

DJs, producteurs et organisateurs français (dont Brice Coudert, le DA de Concrete) et asiatiques seront invités à réfléchir autour du développement et de la promotion des musiques électroniques en Asie.  Une belle  façon de redécouvrir le club du Port de la Rapée. Les conférences autour du monde de la musique et de cette industrie sont toujours intéressantes, aussi je vous invite à y jeter un oeil de plus près.

Vendredi 26 septembre, dans le cadre du festival Street Food Temple en l’honneur de la Corée du Sud, des artistes de Séoul seront invités à mixer : Idiotape, Mushxx et DGuru. Kimbab, kimchi.

On se met bien avant la reprise !

Friends Festival à venir à Londres

Friends

Vous devez tous connaître la célèbre série des années 90  » Friends » n’est-ce pas ? Celle qui raconte l’histoire d’une bande de 5 amis vivant à New York , à qui il arrive d’être en couple ou non .

Je dois l’avouer cette série a été l’une des principales à rythmer mon enfance , et la musique me trône toujours dans la tête encore aujourd’hui. La série  américaine aura donc bientôt son propre festival à Londres.  Le festival sera organisé par la chaîne anglaise Comedy Central , le nom officiel étant « FriendsFest »

Au programme de cette sortie : Visite guidée des lieux mythique ( allant de l’appartement de Monica à Central Park, les lieux seront recrées à l’identique) mais aussi une exposition pour redécouvrir les secrets de la série. Le festival se tiendra donc du 16 au 20 septembre, une opportunité que les européens ne peuvent manquer.

Alors un petit week-end à Londres vous tente ?

Citizens accompagne Mika pour la tournée en Europe

Citizens

C’est vraiment la hot new du jour ! Le groupe Citizens, que j’ai découvert en juin dernier, partira sur les routes avec Mika pour assurer la première partie de sa tournée européenne. J’ai bien envie qu’on les accueille aussi en France, parce qu’ils le méritent.

ça tombe bien parce que leur premier album est intitulé « European Soul », que le nom du groupe  » Citizens » qui veut dire Citoyens signifie aussi qu’ils sont citoyens d’Europe.  Mais bientôt citoyens du monde puisqu’ils débarqueront à New York en septembre, mais avant ils feront un passage par Paris pour le show de Mika.

En attendant, on aura le plaisir de les voir en live le 19 septembre, lors du concert parisien de Mika.  Et puis, pour ma part, je trouve que leur univers colle très bien à celui de Mika.

Rock’ In ‘Loft : un concept intéressant pour les fans de musique

Rock In Loft

Je vous en avais rapidement parlé lorsque j’étais à La Rochelle. J’ai eu le privilège d’assister à Rock In Loft, et j’ai adoré l’expérience.  Ce sont des concerts de rock privés en appartement itinérant.  L’événement se déroulait du 12 au 13 juillet dans le coeur de la ville, en appartement. Sur deux jours, ils ont reçus énormément d’invités et de tous les styles différents : du rock, du blues, du hip-hop, de la pop, du rap.  Quelques noms : Dab Rozer, Mary, Luciole, Alma Forrer .

Et puis, au programme bien sûr de 13 à 17 h, concerts, vin à volonté, buffet. Autant vous dire que ce fut un énorme plaisir d’y être alors merci à Odyl et Carole !  Mes coups de coeur durant cette session ? Sans aucun doute Kursed et Tiwayo. Un moment de soleil et de bonheur, comme il est bon d’en vivre au quotidien.  J’ai bien aimé discuté avec les musiciens dans un lieu privé, là où il n’y a pas de barrière, nous sommes justes des humains qui discutons.

Prochaine étape pour le Rock In Loft : Paris en octobre ! J’espère que ce sera encore mieux , mais je pense que le meilleur est à venir ! Et un énorme merci à Longueur d’Ondes pour l’invitation.  C’est dans ces moments-là que je me dis:  » Il faut que je continue à faire encore plus de travail pour aller encore plus loin et juste aimer. Aimer la vie. « 

Les Francofolies : Jour 1

FrancoFolies

Si vous me suivez, vous devez être au courant que j’ai quitté Paris et que je suis à la Rochelle le temps du festival  » Les Francofolies », un festival où la création française est valorisé. Parce que oui, il y a énormément de bons talents en France, et que les Francofolies, c’est justement l’occasion de mettre en avant cette créativité. Premier festival hors Paris, après le premier à l’étranger.  Le festival se déroulait dans toute la ville donc à chaque coin de rue, il y avait de la musique et des animations, on se sent en vacance et la ville est vraiment sublime.

Pour ouvrir le festival, parmi les invités, on pouvait compter Hippocampe Fou au village des FrancoFou, sur une petite scène. Juste avant, il y avait  » Salut, c’est cool !  » un groupe électro, qui ne m’a pas vraiment plu puisqu’il y a un manque de recherche artistique. Sur une des scènes, on pouvait aussi voir Christophe Willem.

Sur la grande scène, on comptât donc Selah Sue, Chinese Man, un collectif de rappeurs et de DJ ( style plutôt hop-hop, d’ailleurs je connaissais le groupe de nom bien avant que cela ne perce), mais aussi The Do qui est sans aucun doute LE coup de coeur de la soirée.

Le problème dans les festivals, surtout celui-ci qui se déroule en pleine ville, c’est que tous se déroule en même temps alors il faut bien choisir les concerts, et les artistes, surtout, que l’on veut voir. Selah Sue possède une voix hors du commun, comme une noire américaine, d’ailleurs sa voix me transporte à New York alors qu’elle est belge. Un bon rythme, de la danse, de l’énergie, c’était cool.  L’espace réservé au V.I.P derrière la Grande scène est vraiment très bien situé, on voit mieux les artistes qui s’y produisent. De là où j’étais, je pouvais apercevoir et ressentir chaque instant.

Un énorme coup de coeur pour The DO, même si j’ai surtout passer ma soirée à faire des aller-retours entre la grande scène et le village des Francofous, mais bon, c’est que j’adore faire dans les festivals : aller d’un endroit à un autre pour capter les ambiances différentes.  Et ce qui est vraiment cool, dans les festivals, c’est qu’on y rencontre énormément de gens différents.

July I’m coming

Juillet

Alors que le mois de juin a été chargé en concerts, en musique, en rencontres aussi ( sans oublier le manque de sommeil et toute la caféine prise aussi). Ce fut un mois remplis d’amour, que j’ai aussi réussi mon année haut la main, je vous avais proposé un article sur ce que j’allais faire pour vous tenir au courant.

Eh bien, j’ai décidé de recommencer pour le mois de juillet.  Ce matin, une émission m’a contacté par téléphone pour que je puisse parler de ma rencontre avec Selena Gomez d’il y a deux ans. Un moment dont je me souviens très bien, puisque mon blog a démarré à peu près au même moment. Dans mes souvenirs, il y avait une semaine de décalage. Les animateurs y abordent aussi mon blog, mon avenir de  » Journaliste musical » ( oui, oui, moi aussi, ça m’a surprise). Et puis, demain, c’est mon anniversaire alors vous imaginez bien que cette semaine, entre ça et mon départ à Londres, ça va être speed. Mais c’est fun.

Mais ce mois-ci va être très chargé en voyage puisque je pars à Londres ce week-end, et je m’y connais en artistes anglais ( Muse, Citizens, Millie Manders, Temples, The Beatles,…) . D’ailleurs, j’adore le rock britannique.  Ensuite, retour une semaine à Paris pour repartir après pour le festival des Francofolies, où j’y vais en accrédité et je vais essayer d’avoir quelques interviews, ça va être cool.  Le festival vise à promouvoir les bons artistes français comme Kursed ou Brigitte en passant par Fuzeta.

Retour à Paris pour la semaine et je pars ensuite à Dublin pour voir une amie. Coup de coeur en live cette année, c’est sans aucun doute Kodaline avec leur album « Coming Up for Air ». Vous imaginez si je les croise dans les rues de Dublin ? Il y a vraiment peu de chances, mais la chance a été provoqué cette année alors je me laisse faire et on voit ce que ça donne. Il y a aussi The Script qui vient de Dublin, et qui fait de la très bonne musique.

Après ce périple, direction le Pyla pour enfin commencer les vacances en famille. Mais je vais en profiter pour rencontrer un artiste, Dominique de Witte, que j’aime beaucoup, et il y a aussi les Fréro deLavega qui sont originaire d’Arcachon, peut-être vais-je les croiser ? On verra. Après, je n’ai rien prévu mais on verra ! La musique est un voyage, partout où je vais , j’essaye de m’intéresser à la musique locale ( Et la littérature aussi, bien entendu )

Blue Moon Festival à Alkmaar

Blue Moon Festival 2 Mon premier festival à l’étranger est une expérience unique. Je suis parti en voiture depuis Paris, 6 h de route , de l’excitation, mais j’ai adoré ça !  C’était la première fois que je faisais ce type d’expérience mais je n’ai absolument aucun regret. « On the road », c’est l’aventure. Quand j’arrive sur place, on me donne un bracelet avec écrit presse, signe de l’accréditation. Une fois à l’intérieur, je commence à repérer l’endroit, à prendre des notes. Il y a une grande scène en fond, là où on n’entend bien la musique. Et puis deux autres chapiteaux avec une ambiance boîte de nuit. On trouve aussi un marché hippie avec des vêtements, qui m’ont fait penser au style d’Ibiza. D’ailleurs, c’est la première édition hollandaise du Blue Moon festival, au départ c’est une full Moon party à Ibiza. Cela se passe dans le Park  » Van Luna » ( pour traduire: le festival de la lune bleue dans le Parc de la lune) . Seul le soleil manque au RDV , mais sinon, c’est parfait !   Premier festival de ce genre, l’organisateur est un amoureux d’Ibiza et cela s’est bien ressenti . La  DJ Anna Tur , qui s’occupe de la radio locale à Ibiza, m’a permis de l’interviewer, je suis allé dans la loge de la radio pour pouvoir le faire.

Musique à fond, deep house, le cadre parfait ! Elle m’a reconnu instantanément:  » Hi Daphné ! Nice to meet you Finally » . Si je m’y attendais, mais c’était unique comme rencontre. J’ai fait l’interview, elle m’a offert un verre de champagne et on m’a aussi donné un CD d’elle, un cadeau, mais je ne manquerais pas de vous en parler.

Alban et Alberto sont cool à écouter aussi, ils mettent de l’ambiance, leur boîte d’ événementiel s’appelle  » Deeper Ibiza » si jamais cela vous tenterait de découvrir. On part à Ibiza le temps d’un mix. Bass Jackers, lui, nous ambiance pour la soirée, le meilleur pour la fin comme on dit. Il y avait aussi un espace pour la radio d’Ibiza, un espace privé intitulé  » The hill of Ibiza », bien sûr c’est un jeu de mots. J’ai adoré cette expérience et faire de la route pour ça, ça valait le coup. De toute façon, la route, c’est la liberté, non ? J’ai logé à l’hôtel  » Jules » à 10 minutes en voiture du festival.

Un hôtel de qualité. Très bon rapport qualité prix, très bonne literie, et le petit déjeuner le matin était vraiment de qualité.  Vers la fin de la journée- début de la soirée, je me pose près d’un lieu qui me fait penser à ce qu’on trouve à Ibiza: ambiance Namasté. Je discute avec les gens, on m’offre à boire, mais je capte tout ce qui se passe. Anna Tur fait de la très bonne musique, et le fait de l’avoir rencontrer m’encourage encore plus à écouter.

C ‘est le DJ Bass Jackers qui mixe pour la soirée et les gens dansent, très connu en Hollande. Mon moment ? Quand ils ont remixés  » I was made for lobing you » de Kiss, je chantais. Le fait d’être en harmonie avec la musique a été un moment unique, en communion.  Je connais certains titres que je chante, d’autres où je me laisse porter.  Autre chose aussi : les gens. Je passe outre le fait que j’ai eu 3 garçons autour de moi qui n’attendaient qu’une seule chose, mais il y avait vraiment un esprit unique entre les gens, positifs. Si on s’approchait trop de la scène, la musique était trop forte, mais c’est le but. Il y avait aussi des danseuses sur la scène, pour plonger les gens dans l’ambiance Ibiza. Ils se lâchaient, ne se jugeaient pas, on dansait et qu’est-ce que c’était bon !

Le moment que j’ai adoré ?   Je dirais la rencontre avec Anna Tur, j’ai eu du mal à redescendre sur terre  ! Selon les chapiteaux, les ambiances étaient différentes, il y avait des bars différents pour boire et des buvettes pour avaler quelque chose.  Tous les ingrédients étaient là pour que la soirée se passe au mieux et c’est réussi.  En vrai, dans ma tête, je me disais  » Oh mon dieu ! Anna Tur m’a reconnue » surprise, émerveillée, et surtout, très touchée. Premier festival à l’étranger, où je suis accrédité, et que demander de mieux que cela se passe en Hollande, soit mon pays d’origine ? Merci, juste merci. Si c’est à refaire, je le referais.

Ouï FM organise son propre festival cet été à Paris

ouifm-festival-meetic

Cette année encore, Ouï FM s’installe sur la place de la République à Paris pour organiser LA soirée qui ouvrira la soirée de la saison estivale. Et cette fois, la radio s’associe à l’application Meetic, pour faire gagner les places ! Autrefois appelé  » Les Soirs d’été ». Oui FM a décidé d’attribuer son nom à ce festival qui se déroulera du 23 au 25 juin !

En tête d’affiche ?  Noel Gallagher’s ,  un des musiciens du groupe d’Oasis .

Mais aussi Cali, Talisco et bien d’autres encore ! J’ai vraiment hâte, puisque si vous vous souvenez bien , le dernier festival que la radio avait organisé l’an dernier était mon premier festival en tant que bloggeuse professionnelle, alors un an plus tard, j’espère retenter l’expérience pour avoir encore plus de sensation !

Le festival est gratuit pour tous, mais les pass VIP sont à gagner sur l’application Meetic. Et pour le coup, le but va être que les gens se rencontrent justement. Parce que oui, l’été, c’est le temps de l’amour, des rencontres, des vacances, et j’en passe !  Pour ma part, le 23 au soir, est désormais réservé et s’ajoutera à mes dates de la tournée des concerts parisiens !  Je n’ai qu’un mot à dire : Enjoy !

Mode et Musique pour le festival Lollapalooza

Fashionpalooza

Vous le savez maintenant, le festival américain débarque en Europe pour sa première édition. Le festival a aussi exaucé mon plus grand souhait . Donc  ce blog, j’aime assembler la mode et la musique alors le site Zalando a lancé Fashionpalooza . Vous savez bien que ce festival est un festival très rock’n’roll alors la mode s’y mêle le temps d’un week-end.

Les marques seront présentes pour faire découvrir leur univers, ce n’est pas pour acheter , ni autre chose. Le but est de présenter l’univers de chaque marque au public du festival , dont la mode n’est pas forcément la préoccupation. Alors, moi, j’adhère et je dis oui. Le mois septembre va être coloré et amusant cette année, puisque c’est pendant ce mois que se déroule l’édition berlinoise, mais le projet Fashionpalooza sera également présent lors des autres éditions du festival comme au Brésil.  Un projet cool qui voit le jour du coup !

Le projet Fashionpalooza occupera le hangar 4 de l’aéroport, ce sera le miroir d’une ville moderne avec des identités de marques mais aussi lifestyle. J’ai hâte de voir ça, osez ce genre de projet, c’est cool !  L’accent sera mis sur l’urbain, le street et le classique . Le festival va être énorme, qu’on se le dise, et qu’il soit question de mode et de musique.