Christine Berrou: une artiste haute en couleur

christineberrou

La dernière semaine de cours avant les vacances est souvent la plus difficile parce que je pense à pleins de choses en même temps et je me dis que j’ai une tonne de devoir aussi à faire. Alors, je vous propose un article ( un peu en retard, certes) sur ma copine Christine Berrou, une charmante chroniqueuse, rencontrée dans les studios d’Europe 1 Dimanche soir, Christine m’a invitée pour son spectacle humoriste au Point Virgule, au coeur du quartier du Marais à Paris , un show de stand-up avec une ambiance convivial .

Etant donné que j’avais deux places, j’en ai profité pour inviter ma maman qui, gràce à moi, à passé une excellente soirée. Mais revenons sur le show : c’est un spectacle bourré de blagues avec beaucoup d’auto dérision . On y apprend par exemple que Christine est bretonne, fan de Ryan Joubert ( oui, oui d’ailleurs l’entrée est gratuite pour lui )

Quand je suis arrivée avec ma mère, j’ai vu une longue file d’attente et j’étais pour le moins étonné que Christine arrive à ramener autant de monde mais tant mieux. Cela veut dire que le bouche à oreille marche en ce qui la concerne. C’est un show intelligent, sympa à regarder , qui nous fait rire, et puis on en ressors le sourire aux lèvres et des étoiles dans les yeux. ( c’est l’effet que cela m’a fait en tout cas) Certains critiques la définissent comme la wonderman de l’humour, en effet , elle est aussi bonne que Gad Elmaleh ( croisé aussi à Europe 1, mais entre nous, la personne qui m’aura fait le plus rire làs-bas, c’est Karl Lagerfeld)

Christine nous parle de sa famille, de son travail de journaliste ( chroniqueuse chez Europe 1 dans l’émission de Nikos Aliagas  » Sortez du cadre) Elle m’a donné le sourire le temps d’une soirée et elle me donne vraiment envie de m’accrocher dans mes études de lettres. Repenser à son spectacle, c’est comme…repenser à une copine qui t’a donné le sourire et l’envie de vivre. Le sketch que j’ai préféré ? hum…Aucun, j’ai aimé le spectacle dans sa totalité, et j’admets qu’elle a énormément de talent ! On a presque l’impression que, le temps d’une soirée, elle est notre copine et qu’elle se confie. D’ailleurs, n’est-ce pas ça le but d’une humoriste ? Tourner en dérision les choses de la vie, même les plus graves, et nous faire rire. Christine Berrou fait également partie du Jamel Comédy Club, à savoir la troupe d’humoriste de Jamel Debouz ( qui est un de mes humoristes préférés aussi ) Christine a 22 ans mais , à en juger par sa prestation, elle fait beaucoup plus mûre. D’ailleurs, j’aime beaucoup sa petite voix trop mignonne, c’est ça qui fait tout son charme. Elle a une voix de petite fille de 8 ans, mais elle en joue, et elle a bien raison. C’est une des choses qui l’a rends aussi attachante. Si vous voulez aller la voir, elle joue au Point Virgule tous les dimanches soirs, les billets achetés sur place coûtent aux alentours de 19 euros ( On paye le quartier en même temps, je pense…

Et puis, parce que c’est Paris, la plus belle ville du monde) De plus, j’aime aussi le fait que ce soit une femme qui fasse du stand up et qui prenne la parole . The woman power ! ( comme on dit, ou, si on suit la chanson de Beyoncé  » Run The world Girls ») Je sais qu’elle m’a offert ces places de bon coeur et je l’a remercierais éternellement pour sa gentillesse. Je tenais à la remercier à ma façon, c’est-à-dire en écrivant un article , et ce blog me permet aussi de raconter mes petites aventures dans Paris et à remercier les gens qui m’ont marqués sur ce blog et Christine en fait partie . ( comme Nikos Aliagas )

Publicités

Kev Adams au Bataclan, le 5 décembre 2013

Eh oui, chanceuse que je suis, j’ai pu assisté au nouveau spectacle de Kev Adams  » Voilà Voilà » Tour ! Je suis assez fière de son parcours surtout que quand je l’ai connu, il débutait !

Eh oui, j’ai fréquenté la même école d’art vivant que lui, et je suis tellement fière de son parcours ! Je suis partie pour le bataclan vers 18 h 30, je suis arrivée une heure en avance .
Je me suis mise à courir dans tout Paris, heureuse à l’idée de revoir un show de Kev Adams que je n’ai pas vu depuis 2011.

Son ascension est hallucinante, j’ai toujours un peu de mal à me dire que je l’ai connu à 17 ans, et qu’il en est là aujourd’hui. Son spectacle parle de nouveaux thèmes, l’ancien était centré sur l’adolescence, celui-là parle de l’enfance, des voyages, de ses souvenirs en cours…. Kev parle de ses expériences et, surtout, de son rêve qu’il a pu réaliser, c’est-à-dire celui d’aller aux U.S.A

Quand le show commence, première partie .

Marvin Dupré, un musicien entraînant. Pas vraiment mon style, mais j’aime bien quand même. Sa musique est fraîche et entraînante, c’est cool !

Kev fait aussi une petite apparition pour danser pendant sa chanson favorite et le public s’exclame et applaudit . 

Quand c’est à lui de venir sur scène, c’est l’euphorie . Il a vraiment élargie ses thèmes: en plus de nous faire rire, il danse et chante sur scène.

Et ça fait plaisir à voir .Dire que je n’ai rien à envier aux fans car j’ai eu ma photo, un autographe de lui, et bien avant ça, la première fois que je l’ai rencontré, j’ai pu l’embrasser sur la joue . 

Pour en revenir à son show, le moment où il danse avec nous la zomba est magique ! Il est vraiment en connexion avec son public et c’est génial !  Excusez-moi pour le retard de cet article, j’étais au gala de promo hier soir et je n’ai pas eu le temps d’écrire dans le laps de temps que j’ai eu entre le moment où je suis rentrée de la fac et le moment où je suis partie. Après le show, je discute un peu avec les fans, mais je sais qu’elles l’attendent toutes alors que moi, j’ai déjà eu tous ça ! 

En tout cas, je suis fière de Kev’, il ne faut pas qu’il arrête, il a vraiment du talent . Sur ce , j’espère que cet article vous plaira 🙂Image