Voyage à Dublin

Dublin

Je n’ai jamais autant bougé en moins de 5 semaines, mais prendre la route, c’est génial ! J’ai retrouvé une amie à Dublin, qui était déjà venu me voir à Paris. Je ne connaissais pas la ville, mais j’ai été ravie de la découvrir. Dublin est la capitale de l’Irlande, mais n’appartient pas à l’Angleterre. Elle a son propre gouvernement, mais c’est vrai que ses petites rues, son architecture m’ont beaucoup rappelés mon escapade londonienne. Parmi les endroits à aller voir Trinity Collège, très connue pour sa bibliothèque. Mais sinon, c’est une université. D’ailleurs, un des acteurs de la série GOT  y a étudié le théâtre, et a aussi joué en ville.

Dublin est aussi  LA ville de la littérature, avec une fascination pour James Joyce, et son roman, Ulysse, qui a été édité à Paris. ( D’ailleurs, je pense que c’est le livre qui va me prendre le reste de l’été) . Parmi les lieux à Dublin, il faut boire la bonne bière irlandaise  » Guiness » qu’on peut facilement trouver dans les pubs de la ville. Mais aussi, si vous voulez un bon quartier, il faut aller à Temple Bar, l’équivalent de Picadilly Circus, à Londres. D’ailleurs, de par son architecture, la ville a quelque chose de londonien mais a son authenticité  C’est animé le soir et il y a pleins de boutiques très sympa.  En matière de vêtement, les marques sont surtout britanniques, mais j’ai beaucoup aimé l’ambiance de la ville et tout ce qu’elle dégageait. Devant le Disney Store, il y a beaucoup de musiciens et c’est cool !  Le vendredi, c’était shopping et achat de souvenir en ville ( oui, déjà)  Le boutique « Avoca » est cool, ayant un côté très rock’n’roll, je n’ai pas pu m’empêcher d’aller dans une boutique qui vendait des t-shirts avec des groupes de rock comme « The Smith » ou Arctic Monkeys.  Avec les musiciens qui s’y produisent, l’ambiance y est rock’n’roll.

à 20 minutes en RER, vous avez un port avec la mer. Le samedi, nous sommes partis avec Laure pour nous balader et respirer le grand air. Je peux vous dire que cela m’a fait énormément de bien, nous sommes partis le matin, on a déjeuné sur place, on en a profité pour visiter la Tour de James Joyce et y apprendre de nouvelles choses. Retour à Dublin ensuite en train, pendant le trajet on écoute Pharrell Williams, normal.  Ce qui m’a beaucoup marqué à Dublin, c’est le Wall of Fame à Temples Bar, où tous les plus grands groupes irlandais y figurent dont U2. D’ailleurs, ce que j’ai pris plaisir à observer, c’est que les irlandais adorent les français. Quand Laure leur disait que je venais de Paris, ils disaient :  » Oh ! LA ville!  »  ( D’ailleurs, Kodaline y vient souvent pour des concerts , et font aussi des concerts à Dublin, ils en ont fait un en ville pour le nouvel an ). Il y a pleins de jolis parc, parmi ceux-là, Phoenix Park qui est agréable et très reposant.

à chaque coin de rue, on peut aussi voir des personnages des différents romans de James Joyce représenté en statue, sans oublier aussi la statue de l’écrivain lui-même dans une rue commerçante. Dublin, c’est plus petit que Londres. En 3 jours, on a facilement traversé la ville , e je peux vous dire qu’on l’a fait à pied. Il y a des transports mais on les a très peu utilisés. à voir aussi quand vous allez à Dublin, la maison de James Joyce qui se trouve en ville ( la Tour de James Joyce se trouve, quant à elle, près de la mer) . Ben oui, étudiante en lettres, je ne pouvais pas passer à côté de ça.

Le temps était mitigé mais pour être tout à fait franche, cela m’a fait énormément de bien de m’échapper de la fournaise parisienne, et de découvrir l’Irlande qui est un beau pays. Oscar Wild, écrivain irlandais, à aussi sa statue à Dublin et disait  » Je n’irais pas au paradis car aucun de mes amis n’y est «