3 days In London

Londres

Je ne pouvais ne pas vous raconter mon voyage à Londres. J’y allais pour mon anniversaire, je suis parti le 3 juillet au matin pour arriver à Londres pour l’heure du déjeuner.  La garde de St Pancras est aussi celle qui a servi de modèle dans le premier  film de la saga Harry Potter quand il va prendre le train pour aller étudier à Poudlard, d’ailleurs, c’est la première chose à laquelle j’ai pensé.

Une fois à Londres, j’ai embarqué dans le métro avec mes parents pour rejoindre une amie de maman à déjeuner; à dire vrai, cette femme est américaine, me connait depuis que je suis toute petite et voulait absolument faire ma connaissance. Quel plaisir de redécouvrir Londres, une ville où je ne m’étais pas rendue depuis quelques années !

Non seulement c’est une belle ville pour la musique mais aussi pour l’art et la littérature.  J’ai visité un musée avec de l’art décor ( l’équivalent du Palais de Tokyo à Paris) , j’ai aussi pris le bus rouge londonien à deux étages, marcher dans Londres. Nous n’avons bien sûr pas hésiter à faire quelques soldes chez Harrods ( passage à Londres, passage obligé : l’équivalent des Galeries Lafayette à Paris) . En me baladant dans la ville, j’ai reconnu certains lieux qui ont servis de scène pour les films Harry Potter comme la grande roue à côté de la Tamise.

Nous logions dans un hôtel vraiment sympa avec une belle vue sur un quartier de Londres. En fait, nous étions situé à côté de l’institut français rattaché à l’université Paris-Dauphine  et du lycée français par la même occasion. Il y a environ 4000 français à Londres , donc on s’y sent comme chez soi.  Le quartier que j’ai préféré est sans aucun doute celui de Coven Garden, il y avait une ambiance assez sympa et pour dîner, le service est idéal et de bonne qualité. Surtout chez Jamie Oliver, un cuisinier très connu dans la ville.  J’ai également adorer Picaddilly Circus, le Time Square Londonien, avec ses néons et ses lumières, sans oublier la statue de Eros, le dieu de l’Amour. ( Mythologie grec quand tu nous tiens) . La Tamise est aussi superbe, j’ai adoré l’architecture qui m’a fait penser à Harry Potter, j’aime aussi beaucoup l’architecture anglaise.

Il y avait forcément un passage obligé chez TopShop, la jolie marque anglaise qui a récemment ouvert une boutique à Paris, mais je trouve qu’il vaut bien se procurer les bons articles ( avec , comme image mise en avant, une photo de l’égérie Cara Delevigne, elle est vraiment belle avec son côté rock et rebelle, elle dégage quelque chose) .

Londres est insolite la nuit, carrément sublime, et c’est l’une des choses que j’ai préféré : me balader dans les rues de Londres le soir. C’est aussi une ville très riche pour les comédies musicales, comme à New York. Une comédie musicale va être jouer sur les Beatles, et elle portera le nom de  » Let it Be » ( il y en aura aussi une qui reprendra les danses de Michael Jackson). Comme vous devez le savoir, maintenant, quand je vais quelque part, je m’informe sur la musique locale, et là, j’étais servie , entre Citizens, Muse et Millie Manders.

Passage à Londres et étudiante en L2 de Lettres Modernes, je me devais aussi de passer dans le musée de Charles Dickens, écrivain anglais que j’aime énormément pour son style d’écriture, j’ai eu la chance d’en apprendre un peu plus sur sa vie et je n’ai pas manqué de me procurer sa biographie.  Autre livre que je me suis procuré dans la petite librairie dans le quartier anglais, un essai sur « Alice au pays des merveilles » et sur son auteur Lewis Carroll, un essai écrit par un professeur de littérature à l’université de Oxford. Hype Park est aussi superbe, avec son lac, ses canards, sa pelouse, et les écureuils, comme ceux qu’on trouve à Central Park à New York. ( où j’ai déjà eu l’occasion de me rendre, bien sûr).

N’oublions pas le symbole de Londres Big Ben et WestMinster Abbaye ( l’architecture est gothique comme celle de Notre-Dame à Paris)

Et enfin, le meilleur pour la fin : les retrouvailles avec Millie Manders, que j’avais interviewé à Paris pour son premier show ! Nous nous sommes baladés du côté de la cathédrale st Paul et d’un marché aux livres, sans oublier le skate park pris par les enfants dans un Londres que je ne connaissais pas.

Londres, c’est insolite, et c’est unique !

Publicités

Le festival Lollapalooza débarque en Europe

Logo Lollapalooza_color

Lollapalooza est un festival américain très connu aux U.S.A situé à Chicago, et j’en ai souvent entendu parlé. Pour la rentrée prochaine, le festival pose ses valises en Europe le temps d’un week-end . Et non, cette fois, ce n’est pas en France, mais à Berlin, en Allemagne. C’est sur le site  de l’aéroport Tempelhof à Berlin, où est invité toute l’Europe a venir faire la fête et à assister à des performances uniques. C’est une invitation pour toutes les générations : enfants, adolescents, adultes, tout le monde peut y trouver son bonheur. Le concept Kidzapalooza s’adresse aux plus jeunes, enfin vous voyez il y en a vraiment pout tout les goûts.

Au programme pour cette toute première édition européenne 2015 :  Macklemore & Ryan Lewis, seront sur scène pour une prestation exceptionnelle, Sam Smith vainqueur des Grammys Awards , et la première apparition en Allemagne de duos nouvellement formés, y compris donc  Dog Blood qui sera derrière les platines avec Skrillex et Boys Noize. Mais on compte aussi Franz Ferdinand, qui pour l’occasion fera équipe avec Sparks, sous l’étiquette FFS.

Coté rock, on comptera surtout la présence du groupe The Libertines et le ténébreux Pete Doherty, première apparition public avant la sortie du nouvel album,le Main Stage accueillera aussi l’indue rock du groupe Bastille .
 Il y aura également les stars de l’EDM, Fatboy Slim, le DJ Martin Garix et Robin Schultz, pour nus faire danser sur la  » Perry’s stage ». En un mot, un festival qui s’annonce haut en couleur ! Mais qui sera l’invité prestige du festival ?  La tête d’affiche du festival sera annoncé le 1er juin à Berlin, lors d’une célébration spéciale !  Moi, j’ai hâte et vous ? Pour célébrer la musique, rien de mieux qu’un festival qui a lieu dans une ville chargée d’histoire comme Berlin .

Pure Nature in Malaysia

Pure Nature

Je vous propose un article où je décide d’associer la mode et la nature. Le photographe qui a réalisé ça est Olivier Hero, celui qui a aussi réalisé le clip  » Want It Back » de Guts . Après la réalisation, il a aussi d’autres passions comme la photographie de mode. Et, pour avoir vu un peu ce qu’il faisait, cela se voit qu’il a du talent. Je ne suis jamais allée en Malaysie, mais peut-être un jour, qui sait, la vie est faîte de belles surprises. Laissez-vous transporter juste un instant.

Travailler derrière une caméra, c’est bien mais il aime aussi prendre un appareil photo et faire des merveilles.  C’est en Asie qu’il nous transporte avec son dernier shooting, réalisé en Malaisie. La mode, c’est un voyage.Un voyage à travers le temps et l’espace. La photo, c’est capter un moment , et photographier un instant qui nous a paru magique, et qu’il faut conserver sur papier glacé.

J’aime les artistes qui se diversifient, et la photographie de mode, on en parle pas assez. L’idée du blog, c’est de mettre l’art en avant et la photographie en fait partie. Olivier Hero est un directeur artistique mais aussi un bon photographe. Je pense qu’à travers les photos, il nous dit d’aimer la vie et d’avoir une vie pure, en pleine nature. D’ailleurs, je suis certaine qu’on peut vivre de façon simple et pure, avec un côté rock’n’roll en même temps.

Merci à:

Photographer / Olivier Dressen
Stylist, Art Direction / Luca Buzas
Clothing / Silas Liew
Model / Alicia Amin
Production / Studio Supreme
Producer / Hackeem Bahrome
Post Production / designhero.tv

Les photos ont été réalisés à Kuala Lumpur, en Malaysie

3 days in Amsterdam

photo Amsterdam

Hello tout le monde
Si vous me suivez sur les différents réseaux sociaux , vous devez savoir que je me suis rendue quelques jours à Amsterdam. Enfin, pour être plus exact, je logeais dans une banlieue d’Amsterdam, à Loenen.

Pendant mon séjour, j’ai pu me balader dans les chouettes petites rues d’Amsterdam. La ville est assez sympa la nuit, on peut marcher pendant des heures à côté des canaux. Il y a quelques petites rues qui m’ont bien plus, même les cafés qui s’y trouvaient.
D’ailleurs, la ville inspire souvent les groupes de rock, qui connait la chanson  » Amsterdam » du groupe Imagine Dragons ? C’est aussi le pays dont est originaire DJ Hardwell, un DJ qui marche assez bien en ce moment. Et puis, avant de partir, j’ai découvert le groupe  » We are FM », un groupe d’électron-rock hollandais.
Oui, la ville est aussi connue pour sa vie nocturne
J’aime surtout l’ambiance de la ville, très différente de celle qu’il y a à Paris . Les gens sont cool, sont dans la pensée  » Peace and love » et ne sont pas stressés pour le moins du monde. ( Tout le contraire des parisiens)

( Oui, bon peut-être aussi que le fait que la drogue y soit légalisée y est pour quelque chose mais je ne pense pas°
Amsterdam et ses banlieues sont assez sympa à découvrir, et puis Loenen c’est la hollande éternelle loin des touristes, j’ai aussi découvert qu’il existait des quartiers comme ça à Amsterdam et c’est vraiment cool. Ce sont des quartiers qui sont authentiques, très loin des touristes.

Sur Instagram, je mettais régulièrement mes photos, sur Facebook aussi et j’en parlais souvent sur Twitter. Voilà comment mes lecteurs pouvaient suivre mes petites aventures.

Dans la ville-même, on peut aussi déguster des croquettes ( végétariennes ou au poulet) spécialité hollandaise.
Les hollandais ne déjeunent pas, ils prennent en général un gros petit déjeuner et avalent juste un hot-dog en milieu de journée en attendant le dîner ( qui est à 18H 30) . Baladez-vous au sein du Rusk Museum, le seul bâtiment de la ville qui a été construit pour abriter des oeuvres d’art.
Parmi mes quartiers préférés, je pense que je suis sous le charme du quartier Jordaan, l’équivalent du Marais à Paris (en quelque sorte)

Oui, Amsterdam, ce n’est pas seulement la ville de la Weed ( » Weed »- Mauvaise herbe en anglais), ( d’ailleurs, c’est l’odeur que l’on respire dans les coffres-shop), mais il y a aussi beaucoup de galeries d’art avec des artistes tous plus géniaux les uns que les autres.

La langue hollandaise est difficile à apprendre, c’est un mélange d’anglais et d’allemand comme l’emplacement géographique , mais bon, on s’en sort très bien lorsque l’on pratique l’anglais ( d’ailleurs, c’est comme ça que je m’adrssais à mes petits cousins)

C’est aussi un pays où les vélos sont prioritaires, et où le symbole est le cygne ( dixit le Rusk Museum, je vous conseille vraiment d’aller le visiter)

Ce qui m’a le plus marqué, c’est sans doute l’architecture. Très différente de celle qu’on voit dans les autres villes que j’ai pu visiter ( ex: Athènes ou Barcelone)

Petit rappel historique : Savez-vous qu’Amsterdam a été construite sur l’eau, d’où les canaux dans la ville, comme Venise ? ( OU comme la ville de Rome, qui a été construite sur des marécages)

Le bowling en famille, c’est aussi quelque chose que je conserve dans mes souvenirs. D’ailleurs, la banlieue de Hilversun est assez sympa, les habitations ont l’air plutôt cool et, sur le plan de l’architecture, très belle . Bon, encore une fois, ce n’est pas Amsterdam mais c’est aussi une ville agréable à vivre .

Le système scolaire hollandais est comme celui en Allemagne : le matin 7 h – 13 – et les écoliers ont l’après-midi de libre pour faire des activités ( encore une fois, assez différent de ce qu’on a en France mais ils ont beaucoup moins de vacances que nous )

Voilà voilà, j’espère que ce petit article vous aura plu et vous aura embarqué avec moi aux Pays-bas pendant quelques secondes.

 » El Mundo Al Reves » by Maria Isabel

Maria Isabel

On reste en Espagne musicalement et je vais en profiter pour parler d’une artiste que j’ai découvert un peu plus jeune ( En 2004, si mes souvenirs sont bons)

Son premier tube et celui par lequel elle se fait connaître n’est autre que Antes muerta que sencilla (  » Avant la mort, réconcilie-toi  » en français . Le titre de mon article signifie, je crois  » Un monde à l’envers « . Oui, je tente de reprendre l’espagnol et ça commence par des petits mots)

Elle a gagné L’Eurovision Junior avec cette chanson et a su avoir une célébrité internationale. Sa principale inspiration est la musique pop, je pense . Elle a aussi joué dans un film  » Angeles S.A  » dont elle a été le personnage principal en juillet 2007 qui a duré 7 semaines ( ce chiffre est approximatif). Elle a aussi interprété plusieurs chansons pour la B.O

Le film n’est sorti qu’en Espagne en décembre 2007 et a eu une version disponible uniquement disponible à Barcelone.

Parmi ses chansons connues, on peut aussi compter : « Qien Da La Vez »,  » La pia »,  » Mira Nino » et bien d’autres. Je vous laisse aller la découvrir sur youtube lecteurs qui lisez ce blog

Elle s’y connait également en mode puisqu’en 2010, elle a participé en tant que modèle au Salon International de Mode Flamenca dans la collection Carmen Vega qui se nomme « Cerca del Arcoiris  » ( Père de L’arc-en-ciel). Elle a également interpréter la chanson  » Père de l’Arc-en-ciel »

En 2012 et 2013, pour la même créatrice et toujours pour ce salon, elle a participé, toujours en tant que modèle, à deux collections appelées  » Bella  » et « Presumidas y Coquetas » ( Suffisantes et conquêtes)

Elle a aussi été modèle pour la première fois à La Pasarela Flamenca de Jerez en 2011 ( elle a du mis la musique entre parenthèse donc, pour se consacrer à sa carrière dans la mode ) avec la collection  » Bella » de Carmen Vega.

En 2013, elle fait sa quatrième apparition au salon International de Mode Flamenca avec la collection  » Me embrumante », toujours de la même styliste.

Un jolie petit parcours déja pour une si jeune femme .

Et qui a énormément changé depuis ses débuts ! Il y a aussi une statue d’elle dans sa ville natale, en Andalousie, au sud de l’Espagne !

Anna Tur from Ibiza

Hello, de retour de mon voyage de Grèce, on reste dans le thème des vacances puisque je fais cet article sur une jeune DJ découverte sur Twitter qui a également mixé à Ibiza cet été . Comme a Formentera d’ailleurs, l’île voisine d’Ibiza.

C’est une jolie jeune femme qui mixe des sons dans les différents clubs d’Ibiza comme le célèbre Pacha ( là où notamment David Guetta mixe tous les ans ) mais aussi dans des clubs un peu moins connus comme le Blue Marlin .

Elle est originaire d’Espagne  ( quelle joie de m’intéresser au DJ qu’il y a sur cette  île, pour moi qui en suis tombé amoureuse) Elle est aussi co-fondatrice et manage de  la Global Radio Ibiza sur l’île. Elle a également joué à Madrid donc dans la capitale espagnole en mars 2014.

C’est une femme qui fait sa place dans ce monde qui est le milieu de la nuit ( un monde surtout réservé aux hommes et difficiles de percer pour les femmes ) Mais je suis fière de parler d’elle. Elle mélange le goût de l’ado rebelle et de la femme DJette talentueuse.

Elle bouge plutôt bien en boîte quand elle mixe et je ne dirais pas non à la voir à l’oeuvre. D’autant plus que ce qu’elle fait est bon, même très bon puisque les sons sont excellents. Une femme derrière les platines, je ne demande qu’à voir pour moi qui suis féministe.

En d’autres termes, je vous conseille vivement d’aller la découvrir sur sa chaîne youtube et de la suivre sur Twitter. Car elle vaut vraiment le détour . AnnaTur

« This is  » by Alex Kennon

En direct de Patmos en Grece , je poste un article qui respire l’ete . Suite a mon dernier article sur la jeune DJ grec , j’ai attire l’attention de plusieurs DJ qui ont mixes a Ibiza cet ete .

Cette fois , c’est Alex Kennon qui a retenu mon attention avec son morceau ‘This Is’ Deja, il n’y a que deux notes qui sont utilisees mais je trouve son travail original .

Il n’y a pas de chanteuse /chanteur . A part au milieu de la chanson ou il y a une voix qui murmure quelque chose . Pour ma part, ca me fait penser aux films d’actions que j’aime regarder .

Ce jeune Dj vient d’Espagne, d’Italie et d’Allemagne , a lui seul , il est un melange d’influences culturelles et je pense que c’est ca qui fait son originaliteLe son donne une ambiance un peu festive et en meme temps tres calme .

Un truc a double-facette , pour etre plus precise . Bon, je vous accorde que ce n’est pas un enorme DJ comme Guetta mais les jeunes artistes m’interessent tout comme les grands . Sur ce, je termine cette article sur une petite note d’electro en vous disant de profiter de la vie en ecoutant ca .

IMG_0205.JPG

Deux jours de fêtes sous le soleil à l’autre bout du monde

Eh oui cette année, la fête de Noel est particulière pour moi . En effet, pas de froid hivernal . Je suis partie dans les Antilles Néerlandaises au Sud du Venezuela. D’ailleurs, pour ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux, je ne pouvais m’empêcher d’en parler . L’ile a un petit coté Texas et c est assez cool .

Hier soir, 24 décembre, mes parents ont décidés de réveillonner dans un restaurant Indonésien du coup exit la tradition française pour cette année . C’était délicieux, j’ai tout simplement adoré ! Pour l’occasion, je portais ma fameuse robe de la marque Sandro ( qui me rend mignonne et belle selon mon meilleur ami, l’une des rares personnes à me l’avoir dit ). Repas d’origine asiatique donc mais la nourriture, c’est un peu comme la musique : ça nous fait voyager

Pour ce fameux de repas de Noel, nous sommes allés manger à l’hôtel Hilton de l’île avec un buffet spécial Noel et à volonté. L’hôtel donne une vue magnifique sur la plage, ce qui est un peu et qui occupe une grande partie de l’espace . D’ailleurs, j’ai eu la chance de dormir dans un Hilton lors de ma nuit à Amsterdam et c’était tout bonnement confortable. Mais bon, j’imagine que les hôtels du groupe Hilton ont le devoir d’être à la hauteur de leur réputation . Dinde et sauce au marron étaient au menu avec des petits desserts qui rappelaient l’esprit de Noel.

J’avais involontairement décidé de mélanger les styles puisque je portais un débardeur transparent noir avec une jupe noire et des tongs rouge ; Ben oui bas quoi ? j’allais à la plage juste après !

Un Noel totalement différent des autres années puisque cette fois, je suis à l’étranger mais une bonne expérience . à retenter avec des amis, peut-être la prochaine fois !Image

Paris, I’m back !

Après avoir été trois semaines sur une petite île au large de la méditerranée, il est difficile de revenir à la réalité. Surtout que là où j’étais, il ne pleuvait quasiment jamais alors être contrainte de revenir à Paris à cause d’un mariage familial au find fond de la région parisienne…. de plus se réveiller avec la pluie, ce n’est pas glorieux comme fin de vacance !

Mais bon, les bonnes choses ont une fin sauf qu’elles sont éternelles dans nos cœurs quand elle sont mémorables

Revoir sa ville adoré, revoir Paris, c’est plutôt cool !

Surtout que parfois, je pense que je suis chanceuse de vivre à Paris car beaucoup de monde aimeraient avoir cette chance .

Le métro parisien, par contre, ne m’avait guère manqué ! Que ce soit son étouffement ou ses odeurs … Beurk !

Image

Ibiza me manquera jusqu’à ce que j’y retourne !

Je me dégoute rien qu’à y penser ! Mais en tout cas, regarder le quartier des galeries Lafayette, voir ses amis à Paris-Bercy, penser à son futur quartier étudiant… On démarre cette rentrée avec plus de pensées positives que jamais !

Summer 2013- Ibiza: Coming Soon

Pendant trois semaines, je me suis envolé pour l’île d’Ibiza situé au large de l’Espagne dans la méditerranée et ce voyage m’a fait un bien fou ! En effet, en récompense de l’obtention de mon bac et en parallèle de mon inscription à la fac, mes parents me l’avaient promis. Et je suis partie avec un objectif en tête : revivre, me ressourcer, être en connexion avec la nature et, si possible, faire en sorte de passer le plus bel été de ma vie avant mon entrée à la fac !

Déja à la fin de la première semaine, je me suis sentie revivre, être en pleine renaissance. Entre faire les différentes plages de l’île, rencontrer des gens et passer du temps avec nos amis franco-espagnol ( dont l’un des fils est mon meilleur ami), je n’ai pas eu une seconde pour m’ennuyer. Et puis, j’ai eu l’opportunité d’expérimenté quelques boîtes que je n’avais pas eu l’occasion de faire l’an passé ( l’année dernière, j’ai juste fait le Pacha)  comme l’Ushaia Tower, une « Before et le Privillège, la plus grande boîte du monde. Tout ça en une soirée !

Et puis, je n’oublierais pas non plus les discussions philosophiques et spirituelles que j’ai eu. Non, vraiment cet été, j’ai eu le sentiment de changée !

Il y avait des moments où je m’allongeais dans l’herbe et où je regardais les étoiles , où j’inspirais l’air pur de l’île et je me disais:  » voilà, c’est ça revivre, se sentir vivante »

Autre exploit de mon voyage: à un moment sur une plage, j’ai entendu de la musique douce, dans le style d’Ibiza. Par instinct peut-être, j’ai enchaîner quelques pas de danse sans réellement avoir une idée en tête.

Et là, je me suis dit :  » c’est peut-être ça se trouver, non  » ?

Bien sûr, j’ai retrouvé certains souvenirs que je m’étais fait l’an passé comme le café Mambo à Saint Antonio ou la fameuse entrée du Pacha ( auxquelle je ne suis pas allée cette année )

En gros, je suis revenue de ce voyage ressourcée comme je ne l’avais jamais été, avec des souvenirs plein la tête et prête à commencer ma nouvelle vie typiquement parisienne.Image